Le marché immobilier de Montréal affiche des signes de reprise au premier trimestre de 2016

La région connaît sa plus importante hausse des ventes pour un premier trimestre depuis 2010

MONTRÉAL, le 7 avril 2016 /CNW/ - L'Étude sur le prix des maisons de Royal LePage1 publiée aujourd'hui indique que les prix des propriétés résidentielles de la région du Grand Montréal ont connu une hausse modérée de 1,8 pour cent lors du premier trimestre de 2016, se chiffrant à 342 909 $, pour l'agrégat2 des différents types de propriétés à l'étude. Alors que la saison printanière s'amorce, les ventes se sont accrues de manière importante dans plusieurs segments du marché, annonçant une croissance renouvelée dans le marché immobilier montréalais.

L'Étude révèle que dans la région du Grand Montréal, le prix médian des maisons de plain-pied a connu une hausse modeste de 1,5 pour cent d'une année sur l'autre, passant à 282 266 $, tandis que les maisons à deux étages ont enregistré une augmentation modérée de 3,3 pour cent, passant à 444 179 $. Le prix médian des appartements en copropriété est demeuré stable, et se transige à 279 893 $, un écart de 0,9 pour cent en comparaison avec la même période l'an dernier.

« L'inventaire du dernier trimestre se résorbe graduellement mais demeure élevé, ce qui continue de favoriser les acheteurs dans leurs négociations dans la plupart des segments, » explique Dominic St-Pierre, directeur principal, Royal LePage, pour la région du Québec. « Ce surplus de l'offre incite les vendeurs à ajuster leur prix d'inscription à la baisse, et ce, principalement dans le segment des appartements en copropriétés. »

___________________________________

1 Données fournies par les Services de propriétés résidentielles Brookfield

2 L'agrégat des prix est calculé à partir de la moyenne pondérée de la valeur médiane de trois types de propriété dans les régions ciblées par l'Étude.


Hausse marquée des ventes de copropriétés dans le centre et dans l'ouest de l'île

Les ventes d'appartements en copropriété se sont fortement accrues durant le premier trimestre dans tous les secteurs du Grand Montréal. C'est dans l'ouest de l'île où l'on a perçu la plus forte hausse, à 22 pour cent, région dans laquelle les prix ont d'ailleurs enregistré une hausse de 13,2 pour cent. Quant aux transactions de maisons à deux étages, c'est la Rive-Sud de Montréal qui a enregistré la hausse la plus importante, soit de 16,4 pour cent. À l'instar de l'année 2015, le marché du luxe dans la ville centre a connu une hausse des ventes tant dans le segment de l'unifamiliale que dans celui des appartements en copropriété, à hauteur de 13,9 et de 23,2 pour cent, respectivement.

Facteurs économiques favorables

Montréal et les principaux centres urbains du Québec ont accusé un retard sur le plan économique par rapport aux autres grandes villes canadiennes au cours des dernières années. « La faiblesse du dollar canadien et la baisse des prix de l'énergie devraient stimuler les industries exportatrices comme le secteur manufacturier, mais aussi le tourisme et le secteur immobilier, qui a leur tour créeront de l'emploi partout au Québec. Royal LePage prévoit également que le Québec pourrait voir la croissance de son PIB augmenter de plus de 1,5 pour cent cette année, l'une des prévisions les plus positives des dernières années » suggère M. St-Pierre. Des projets d'infrastructure de grande envergure, tels que la construction du nouveau Pont Champlain et la réfection de l'échangeur Turcot, devraient aussi avoir un impact positif sur l'économie de Montréal.

Données de l'Étude sur le prix des maisons de Royal LePage pour la région du Grand Montréal: premier trimestre de 2016

Maison à deux étages 


Prix médian des
maisons T1 2016

Variation d'un trimestre
sur l'autre (%)

Variation d'une année sur
l'autre (%)

Laval

405 198 $

0,3 %

-1,0 %

Montréal centre

550 555 $

2,7 %

3,5 %

Montréal est

489 283 $

3,1 %

4,1 %

Montréal ouest

454 110 $

0,7 %

4,0 %

Montréal (Rive-Nord)

363 860 $

2,0 %

1,9 %

Montréal (Rive-Sud)

396 899 $

2,0 %

4,8 %

Grand Montréal

444 179 $

2,0 %

3,3 %

 

Maison de plain-pied 


Prix médian des
maisons T1 2016

Variation d'un trimestre
sur l'autre (%)

Variation d'une année sur
l'autre (%)

Laval

293 296 $

2,6 %

3,1 %

Montréal centre

393 563 $

-0,5 %

2,3 %

Montréal est

321 814 $

3,0 %

0,2 %

Montréal ouest

340 348 $

1,1 %

2,7 %

Montréal (Rive-Nord)

253 214 $

0,1 %

0,6 %

Montréal (Rive-Sud)

269 001 $

-0,4 %

1,4 %

Grand Montréal

282 266 $

0,5 %

1,5 %

 

Appartement en copropriété/appartement 


Prix médian des
maisons T1 2016

Variation d'un trimestre
sur l'autre (%)

Variation d'une année sur
l'autre (%)

Laval

229 758 $

-1,8 %

-3,1 %

Montréal centre

323 375 $

-2,0 %

-2,4 %

Montréal est

271 545 $

-0,7 %

-0,3 %

Montréal ouest

278 274 $

6,7 %

13,2 %

Montréal (Rive-Nord)

211 326 $

1,4 %

-1,1 %

Montréal (Rive-Sud)

213 732 $

2,1 %

1,7 %

Grand Montréal

279 893 $

-0,8 %

-0,9 %

 

Agrégat


Prix médian des
maisons T1 2016

Variation d'un trimestre
sur l'autre (%)

Variation d'une année sur
l'autre (%)

Laval

320 295 $

0,9 %

0,2 %

Montréal centre

406 459 $

0,2 %

0,6 %

Montréal est

370 530 $

1,9 %

2,2 %

Montréal ouest

395 191 $

1,5 %

4,8 %

Montréal (Rive-Nord)

281 886 $

1,0 %

1,0 %

Montréal (Rive-Sud)

312 319 $

1,1 %

3,2 %

Grand Montréal

342 909 $

0,9 %

1,8 %


* Les données présentées dans les tableaux ci-dessus pourraient ne pas correspondre à celles reportées
antérieurement pour la même période, étant donné des mises à jour de marché ultérieures.

 

À propos de l'Étude sur le prix des maisons de Royal LePage

L'Étude sur le prix des maisons de Royal LePage présente des renseignements sur les trois types d'habitation les plus courants au Canada, dans les 53 plus grands marchés immobiliers au pays. Les valeurs des maisons présentées dans l'Étude sur le prix des maisons de Royal LePage sont fondées sur la Synthèse nationale des prix des maisons Royal LePage, un document produit chaque trimestre à l'aide des données de l'entreprise, en plus des données analytiques de sa société sœur, les Services de propriétés résidentielles Brookfield, la source de confiance pour les renseignements et les analyses sur le secteur immobilier résidentiel au Canada.  Les commentaires sur l'immobilier et les prévisions quant aux valeurs sont fournis par des spécialistes en immobilier résidentiel de Royal LePage à partir de leurs opinions et de leur connaissance du marché.

À propos de Royal LePage

Au service des Canadiens depuis 1913, Royal LePage est le premier fournisseur au pays de services aux agences immobilières, grâce à son réseau de plus de 16 000 professionnels de l'immobilier répartis dans 600 bureaux partout au Canada. Royal LePage est la seule entreprise immobilière au Canada à posséder son propre organisme de bienfaisance, la Fondation Un toit pour tous de Royal LePage, qui vient en aide aux centres d'hébergement pour femmes et enfants ainsi qu'aux programmes éducatifs visant à mettre fin à la violence familiale. Royal LePage est une société affiliée de Brookfield Real Estate Services inc., entreprise inscrite à la Bourse de Toronto sous le symbole 'TSX:BRE'.

Pour en savoir davantage, veuillez consulter le site www.royallepage.ca

SOURCE Services immobiliers Royal LePage

Renseignements : Christine Tourigny, Kaiser Lachance Communications, 514 878-2522, poste 302, christine.tourigny@kaiserlachance.com


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.