Le marché canadien du divertissement et des médias croîtra plus vite que
celui des États-Unis de 2010 à 2014, selon PricewaterhouseCoopers

Le comportement des consommateurs influencera le changement et la transformation numérique; la croissance sera stimulée par les services mobiles, Internet, la télévision, le cinéma et les jeux vidéo; les dépenses de publicité rebondiront.

MONTREAL, le 15 juin /CNW/ - Après un repli de 2,7 % en 2009, le marché canadien du divertissement et des médias devrait rebondir en 2010 et enregistrer un taux de croissance annuel composé (TCAC) de 5 % jusqu'en 2014, selon la plus récente étude annuelle de PricewaterhouseCoopers (PwC), intitulée Global Entertainment Media Outlook 2010-2014. L'étude propose des prévisions et des analyses pour 13 grandes branches du secteur dans 48 pays et projette, sur cet horizon, une expansion du secteur du divertissement et des médias de 1 300 à 1 700 milliards de dollars US, soit un TCAC de 5 %. Le marché canadien surpassera celui des États-Unis, qui n'augmentera que de 3,8 % par an.

    
    -   Au Canada, les principaux moteurs du marché seront les dépenses
        d'accès à Internet dont le TCAC devrait atteindre 12 %
        (comparativement à 8,8 % aux États-Unis et 9 % à l'échelle mondiale)
        et la publicité Internet, avec un TCAC de 11,7 % (comparativement à
        7,7 % aux États-Unis et 11,4 % à l'échelle mondiale).
    -   Les abonnements à la télévision croîtront à un TCAC de 6,8 % (6,5 %
        aux États-Unis et 6,8 % à l'échelle mondiale), et les dépenses de
        consommation consacrées aux jeux vidéo augmenteront à un TCAC de
        6,6 % (6,4 % aux États-Unis et 10,6 % à l'échelle mondiale).
    -   Globalement, les dépenses des consommateurs consacrées aux médias,
        exception faite des frais d'accès à Internet, progresseront au Canada
        à un TCAC de 4,3 % (3,7 % aux États-Unis et 4,1 % à l'échelle
        mondiale), alors que la publicité connaîtra un TCAC de 3,1 % (2,6 %
        aux États-Unis et 4,2 % à l'échelle mondiale).
    

"Sous l'effet de l'accélération de la transformation, les technologies numériques domineront de plus en plus au cours des cinq prochaines années dans tous les segments du divertissement et des médias, explique Jerry Brown, associé délégué du Groupe des services au secteur du divertissement et des médias de PwC au Canada. Ce secteur a toujours expérimenté et lance régulièrement de nouveaux formats qui multiplient les nouveaux choix pour les consommateurs, mais la vitesse des progrès technologiques et de l'évolution du comportement des consommateurs et leurs effets simultanés sur tous les segments sont sans précédent."

Pour cette prévision quinquennale, c'est en Amérique latine que le marché devrait se développer le plus vite, à un TCAC de 8,8 % pour atteindre 77 milliards de dollars US en 2014. L'Asie-Pacifique se classe deuxième par le rythme de croissance, avec un TCAC de 6,4 % jusqu'en 2014 à 475 milliards de dollars US. La région Europe, Moyen-Orient et Afrique (EMOA) inscrira vraisemblablement un TCAC de 4,6 %, à 581 milliards de dollars US en 2014.

La publicité rebondit

Globalement, la publicité mondiale croîtra à un TCAC de 4,2 %, passant de 406 milliards de dollars US en 2009 à 498 milliards de dollars US en 2014. La publicité Internet rattrapera la publicité télévisée en 2014 comme le seul secteur des médias qui affiche un budget supérieur à 100 milliards de dollars US.

Le marché canadien de la publicité poursuivra son redressement. Malgré la croissance des plateformes numériques que PwC anticipe, les médias traditionnels, notamment la télévision et l'édition continuent de drainer le plus gros des dépenses de publicité. La publicité télévisée au Canada augmentera à un rythme annuel moyen de 3,8 % jusqu'à 3,4 milliards de dollars US en 2014. Le déclin de la publicité télévisée classique semble avoir été exagéré puisque les revenus publicitaires devraient y atteindre 2,1 milliards de dollars US en 2014, soit un TCAC de 2,4 %. La croissance des chaînes de télévision spécialisées sera légèrement plus forte, à un TCAC de 4,8 %.

"C'est la récession, avec ses répercussions, qui ont entraîné les fortes chutes des dépenses publicitaires en 2009. La seule exception constitue la publicité Internet, dont la croissance a été supérieure à 10 %, commente Michael Paterson, associé et corédacteur canadien de l'étude Global Entertainment and Media Outlook chez PwC. Comme l'économie du Canada a commencé à se rétablir avant celle des États-Unis, nous croyons que le marché publicitaire canadien se redressera plus rapidement. L'augmentation de la demande et des occasions pour la publicité Internet et mobile, ainsi que les dépenses continues sur les plateformes traditionnelles, stimuleront vraisemblablement la croissance de ce secteur."

Les dépenses de consommation demeurent fortes au Canada

Les dépenses mondiales des consommateurs et utilisateurs finals ont chuté de 0,5 % en 2009, les reculs de l'enregistrement de musique, des revues de consommation, des journaux, des livres de consommation et d'éducation et de l'édition d'entreprise à entreprise ayant contrebalancé les gains des abonnements et des redevances de télévision, des divertissements filmés et des jeux vidéo.

Au Canada, les dépenses des consommateurs consacrées aux médias numériques croîtront rapidement, et s'ajouteront aux dépenses consacrées aux médias traditionnels. Par contre, dans les créneaux de la musique et de l'édition de journaux et de revues, les médias numériques présentent de nouveaux défis commerciaux alors que les revenus traditionnels régressent lentement. En effet, les Canadiens dépenseront toujours 3,3 milliards de dollars US dans ces marchés, ce qui correspond à une grande proportion des dépenses totales.

Abonnements à la télévision

    
    -   Les droits d'abonnement au Canada augmenteront à un TCAC de 6,8 %
        pour atteindre 9,1 milliards de dollars US d'ici 2014, sous
        l'impulsion de l'expansion de la câblodistribution numérique, de la
        vidéo sur demande et de la télévision sur Internet (IPTV).
    

Cinéma

    
    -   Les recettes des salles de cinéma continuent de croître à un TCAC de
        5,3 %. Les locations de films en ligne payantes et les
        téléchargements augmenteront et contribueront à un marché canadien du
        cinéma de divertissement qui devrait atteindre 4,1 milliards de
        dollars US en 2014.
    

Jeux vidéo

    
    -   Après un repli en 2009, les dépenses que consacrent les consommateurs
        canadiens aux jeux vidéo augmenteront à un TCAC de 6 % pour atteindre
        1,7 milliard de dollars US d'ici 2014. Les jeux en ligne et sans fil
        qui, par leur aspect pratique et leur interactivité, plaisent
        davantage aux consommateurs connaîtront la plus forte expansion.
    

La montée en puissance de la mobilité et d'Internet

L'accès mobile à Internet explosera au Canada et les dépenses qui y sont consacrées croîtront à un TCAC de 45 %, passant de 238 millions de dollars US à plus de 1,55 milliard de dollars US en 5 ans, portées par une augmentation annuelle de 48 % du nombre d'abonnés à Internet mobile, à mesure que le nombre de téléphones intelligents augmentera.

En 2014, avec la poursuite de la prolifération des téléphones intelligents et d'autres appareils connectés, 10 millions de Canadiens auront accès à Internet par des appareils mobiles, dont des lecteurs tels que l'iPad. Toutes ces nouvelles demandes de données continueront d'exercer une pression sur les fournisseurs.

"L'utilisation d'Internet est maintenant un des grands dénominateurs communs des consommateurs de notre époque partout dans le monde - et ceux-ci s'attendront de plus en plus à trouver partout l'interactivité et l'accès au contenu que permet le Web, particulièrement pour les appareils mobiles", prévoit M. Brown.

"La créativité et l'innovation ont toujours été l'apanage du divertissement et des médias, et le moment est venu pour ce secteur de profiter des débouchés nouveaux et en émergence, conclut-il. Quelle que soit leur vision de l'avenir, les sociétés devront offrir aux consommateurs des produits et des services de plus en plus élaborés et se montrer souples pour réaliser les revenus possibles sur toutes les plateformes, notamment sur celles de l'avant-garde d'un secteur stimulant, mais difficile."

Pour de plus amples renseignements et pour obtenir des exemplaires de l'étude Global Entertainment and Media Outlook, qui comprend des synthèses par région et par secteurs, notamment pour le Canada, veuillez communiquer avec Kiran Chauhan, 416-947-8983, kiran.chauhan@ca.pwc.com.

Pour de plus amples informations, veuillez consulter www.pwc.com/ca/fr/entertainment-media.

À propos de PricewaterhouseCoopers LLP/s.r.l./s.e.n.c.r.l.

PricewaterhouseCoopers (www.pwc.com) fournit des services de certification, de fiscalité et de conseils dans divers secteurs d'activité afin d'apporter une valeur ajoutée à ses clients et à leurs parties prenantes et de promouvoir la confiance du public. Dans les 151 pays où sont réparties les sociétés membres du réseau, plus de 163 000 personnes mettent en commun leurs idées et leur expérience pour trouver des solutions, présenter une perspective nouvelle et donner des conseils pratiques. Au Canada, PricewaterhouseCoopers LLP/s.r.l./s.e.n.c.r.l. (www.pwc.com/ca/fr) et ses entités apparentées comptent plus de 5 300 associés et employés.

"PricewaterhouseCoopers" s'entend de PricewaterhouseCoopers LLP/s.r.l./s.e.n.c.r.l., société à responsabilité limitée de l'Ontario ou, selon le contexte, du réseau mondial de PricewaterhouseCoopers ou des autres sociétés membres du réseau, chacune étant une entité distincte sur le plan juridique.

SOURCE PwC

Renseignements : Renseignements: Kiran Chauhan, 416 947-8983, kiran.chauhan@ca.pwc.com; Jessica Draker, 416 869-8723, jessica.l.draker@ca.pwc.com; http://www.pwc.com/ca/fr/media/index.jhtml

Profil de l'entreprise

PwC

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.