Le marché canadien de l'habitation demeure solide à mesure que l'économie s'améliore

Genworth Canada diffuse la Note de conjoncture résidentielle de l'automne 2013

TORONTO, le 19 nov. 2013 /CNW/ - Même si les mises en chantier domiciliaires ont ralenti depuis leur sommet de 2010 à 2012, il reste des possibilités de croissance et le marché résidentiel canadien demeure solide, selon la Note de conjoncture résidentielle de l'automne du Conference Board du Canada, dans un rapport commandé par Genworth Canada. Le rapport note que cette stabilité est due en partie au fait que l'offre de maisons continue de répondre aux exigences démographiques et que les prix moyens des maisons neuves et existantes affichent une croissance modérée pour un avenir prévisible.

« Le marché de l'habitation a repris un rythme plus durable et les données semblent indiquer qu'il demeurera stable », explique Brian Hurley, président du conseil et chef de la direction de Genworth Canada. « On envisage un marché sain, à la croissance raisonnable, qui permettra aux Canadiens d'avoir plus confiance en l'accession à la propriété, en la considérant relativement abordable. »

Le rapport confirme que la reprise économique canadienne se poursuit et on prévoit que le PIB et l'emploi augmenteront dans toutes les régions du pays pour les deux années à venir. Même si le Conference Board prédit que les taux hypothécaires connaîtront une croissance graduelle, les gains de l'emploi et des revenus personnels devraient permettre aux consommateurs de s'adapter aux augmentations prévues. Le rapport note aussi que même si les approbations de prêts hypothécaires pour maisons neuves ont augmenté en 2012, on prévoit que le nombre total d'approbations de prêts hypothécaires pour maisons neuves et existantes devrait diminuer de 2,3 p. 100 en 2013. Toutefois, bien qu'on s'attende à ce que les approbations de prêts hypothécaires pour maisons neuves continuent de diminuer en 2014, en raison de la croissance faible du marché des maisons neuves, on prévoit que les approbations de prêts pour maisons existantes augmenteront de nouveau de 2,9 p. 100 en 2014. Suite à la hausse des prix des maisons neuves et existantes, on prévoit que la valeur en dollars des hypothèques approuvées augmentera au cours de 2014, tant pour les prêts hypothécaires conventionnels que ceux à ratio élevé.

« En un mot, le marché canadien de l'habitation devrait atterrir en douceur », conclut Robin Wiebe, économiste principal du Centre des études municipales au Conference Board du Canada. « Un krach exigerait une immense surprise négative, comme une pointe des taux d'intérêt ou un effondrement de l'emploi. Comme aucun choc de cet ordre ne se profile à l'horizon du Canada, un krach du marché de l'habitation comme aux États-Unis est impensable. »

Points saillants des régions

  • On prévoit que les provinces de l'Atlantique connaîtront une baisse abrupte de la construction résidentielle, mais mis à part un léger déclin du prix des maisons existantes en 2013, les prix des maisons neuves et existantes devraient connaître une croissance régulière au cours des années à venir.
  • Au Québec, les mises en chantier devraient continuer de ralentir après avoir atteint un sommet en 2010, afin de mieux répondre à la demande démographique.
  • En Ontario, pour la première fois en quatre ans, on s'attend à une diminution des mises en chantier à l'automne 2013, mais on prévoit une reprise en 2014 pour atteindre une croissance bien plus importante en 2015 et 2016.
  • Les Prairies devraient continuer de bénéficier d'une saine augmentation de la population, ce qui soutiendra la demande résidentielle et les nombreuses mises en chantier.
  • Malgré l'impact négatif des inondations en Alberta l'été dernier, la province dépassera la moyenne nationale en termes de PIB et d'accroissement de la population, maintenant la demande des maisons et la hausse des prix dans la région à des niveaux élevés.
  • La Colombie-Britannique semble avoir atteint la fin de sa correction des prix et du déclin de ses mises en chantier. Elle affichera une croissance modérée et soutenue dès 2014.

Aperçu des prix de revente en zones urbaines

Les prix de revente ont été plus élevés que prévu au Canada cette année et on prévoit que la moyenne nationale des prix devrait augmenter de 3,1 p. 100 en 2013, comparativement au 0,9 p. 100 prévu par la Note de conjoncture résidentielle publiée au printemps. On prévoit une montée des prix de maisons existantes, pour chacune des trois années à venir, dans les neuf villes citées au rapport. Le changement le plus remarquable est la fin de la correction du marché à Vancouver. Selon le Conference Board du Canada, les ventes de maisons existantes à Vancouver ont connu une hausse rapide au deuxième trimestre 2013 et elles ont dépassé le volume de l'année précédente pour la première fois depuis le troisième trimestre 2011. Vancouver demeurera la ville la plus chère et le pronostic pour la revente de maisons atteindra 769 468 $ en moyenne en 2015, une augmentation de plus de 4,4 p. 100 depuis 2013. Une fois de plus, on prévoit que Calgary verra la plus forte augmentation de la valeur des propriétés en points de pourcentage entre 2013 et 2015, suivie de près par Edmonton et Winnipeg. Dans les autres régions métropolitaines, la croissance sera plus modérée et correspondra plutôt à la moyenne canadienne.

Prix de revente moyen des maisons existantes, par ville : Prévisions

Ville 2013p 2014p 2015p
Québec City      267 821 $
4,5
      274 743 $
2,6
      281 566 $
2,5
Montréal 323 253 $
1,6
331 303 $
2,5
340 986 $
2,9
Toronto 533 035 $
2,4
543 456 $
2
554 737 $
2,1
Ottawa 333 746 $
1,4
339 771 $
1,8
346 665 $
2
Winnipeg 263 529 $
3,3
273 446 $
3,8
285 115 $
4,3
Calgary 431 760 $
4,7
451 798 $
4,6
473 470 $
4,8
Edmonton 346 581 $
3,7
362 609 $
4,6
378 281 $
4,3
Vancouver 737 162 $
1
750 861 $
1,9
769 468 $
2,5
Victoria 486 225 $
0,4
492 802 $
1,4
502 600 $
2
Les chiffres en italique indiquent le changement en pourcentage par rapport à l'année précédente.
Sources : The Conference Board of Canada; Canadian Real Estate Association; Fédération des
chambres immobilières du Québec.

La Note de conjoncture résidentielle du printemps 2013, produite deux fois par année, est commandée par Genworth Canada au Conference Board du Canada. Le rapport examine un vaste éventail de statistiques sur les maisons et offre une analyse approfondie des tendances du marché de l'habitation au Canada, dans les provinces et dans neuf régions métropolitaines : Québec, Montréal, Ottawa, Toronto, Winnipeg, Calgary, Edmonton, Vancouver et Victoria. On peut se procurer un exemplaire de ce rapport à http://www.genworth.ca/fr/pdfs/Metropolitan_Housing_Outlook_Autumn13_FR.pdf.

À propos de Genworth Canada

Genworth MI Canada Inc. (TSX: MIC), par l'intermédiaire de sa filiale Compagnie d'assurance d'hypothèques Genworth Financial Canada (Genworth Canada), est l'assureur privé de prêts hypothécaires résidentiels le plus important au Canada. La Compagnie fournit de l'assurance prêt hypothécaire aux prêteurs hypothécaires résidentiels du Canada, ce qui permet aux nouveaux acheteurs de maison d'accéder plus facilement à la propriété. Genworth Canada se différencie par l'excellence de son service à la clientèle, une technologie de traitement innovante et une structure solide de gestion du risque. Grâce à son leadership éclairé et à l'attention qu'elle porte à la sécurité et à la solidité du système de crédit hypothécaire, Genworth Canada appuie le marché de l'habitation depuis près de deux décennies. Au 30 septembre 2013, Genworth Canada détenait un actif total de 5,6 milliards de dollars et 3 milliards de dollars en capitaux propres. Apprenez-en davantage à www.genworth.ca.

 

 

 

Bas de vignette : "Prix de vente moyen des maisons neuves et existantes au Canada. Source: Le Conference Board du Canada; Séries chronologiques du marché de l'habitation de la SCHL; Association canadienne de l'immeuble; Fédération des chambres immobilières du Québec; Statistique Canada. (Groupe CNW/Genworth MI Canada) (Groupe CNW/Genworth Canada)". Lien URL de l'image : http://photos.newswire.ca/images/download/20131119_C8587_PHOTO_FR_33492.jpg

SOURCE : Genworth Canada

Renseignements :

Pour obtenir d'autres renseignements ou organiser des entrevues, veuillez communiquer avec : 

Lisa Azzuolo, Directrice des communications, Genworth Canada
905.287.5520 ou Lisa.Azzuolo@genworth.com
Compagnie d'assurance d'hypothèques Genworth Financial Canada


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.