Le lustre olympique continuera de faire briller l'économie de Vancouver en
2010

OTTAWA, le 7 avr. /CNW Telbec/ - Grâce, en partie, à l'élan donné par les Jeux Olympiques d'hiver de 2010, l'économie de Vancouver devrait prendre la tête des villes canadiennes avec une croissance de 4 p. 100 cette année. C'est ce qu'affirme Le Conference Board du Canada dans sa Note de conjoncture métropolitaine du printemps 2010.

"Les Jeux Olympiques ont donné une forte poussée, bien que temporaire, au commerce de détail, aux arts, à l'industrie du divertissement et des loisirs, et aux services d'hébergement et de restauration à Vancouver. Dans l'ensemble, les Jeux Olympiques ont injecté approximativement 600 millions de dollars dans l'économie de Vancouver, accélérant ainsi la croissance d'environ 0,8 point de pourcentage, explique Mario Lefebvre, Directeur du Centre des études municipales du Conference Board. De plus, la demande de nouveaux logements à Vancouver a commencé à se redresser à la fin de l'an dernier et cet élan s'est prolongé pendant les premiers mois de 2010".

Les économies de Toronto et de Hamilton, qui ont déjà commencé à sortir de la récession, afficheront respectivement les deuxième et troisième taux de croissance en importance, parmi les 13 régions métropolitaines de recensement (RMR) couvertes par cette note de conjoncture métropolitaine.

Le Conference Board prévoit que l'économie de Toronto progressera de 3,7 p. 100 en 2010. Le secteur manufacturier s'apprête à enregistrer sa première croissance annuelle depuis 2005 et celui de la construction profitera d'une reprise des mises en chantier de logements, en particulier les maisons unifamiliales.

L'économie de Hamilton, qui a reculé de 4,5 p. 100 l'an dernier, devrait croître de 3,3 p. 100 en 2010. La plupart des secteurs de l'économie sont sur le point d'afficher une croissance, dont celui de la fabrication qui devrait progresser pour la première fois depuis 2002.

Ottawa-Gatineau affichera une hausse de 2,8 p. 100 de son PIB réel en 2010. Cependant, son horizon s'assombrit, car le gel des dépenses du gouvernement fédéral limitera la croissance du secteur le plus important de cette RMR, l'administration publique. Par conséquent, la croissance du PIB réel devrait ralentir à 2,1 p. 100 en 2011.

Après une légère contraction, beaucoup moindre que celle de l'économie nationale l'an dernier, Québec affichera une croissance de 2,5 p. 100 en 2010, avec le rétablissement des secteurs de la fabrication et du commerce de gros et de détail.

L'économie de Montréal devrait progresser de 2,3 p. 100 cette année. Le secteur manufacturier s'apprête à enfin enregistrer une expansion, après un déclin qui s'est étalé sur huit des neuf dernières années. La production de la construction devrait s'améliorer et le secteur des services sera stimulé par les retombées associées au retour du Grand Prix du Canada.

Dans les provinces des Prairies, les économies de Calgary et d'Edmonton ont beaucoup souffert du ralentissement en 2009, mais les deux rebondiront en 2010. Une croissance renouvelée du secteur de la construction aidera le PIB réel d'Edmonton à croître de 2,9 p. 100 cette année. En même temps, un raffermissement de l'activité de la construction et des services favorisera une expansion de 2,8 p. 100 de l'économie de Calgary en 2010.

L'économie de Saskatoon, qui a reculé de 2 p. 100 en 2009, devrait progresser de 2,8 p. 100 en 2010, grâce à une augmentation de la production des secteurs de la fabrication et des services.

Winnipeg a assez bien résisté à la crise en 2009 et une plus forte activité dans le secteur des services poussera la croissance de son économie à 2,2 p. 100 cette année.

À Regina, une augmentation plus soutenue de la production des secteurs de la fabrication et des services permettra une hausse de 2 p. 100 du PIB de la RMR cette année.

L'économie de Victoria connaîtra une solide croissance de 3,2 p. 100 en 2010, grâce notamment à la reprise de la demande intérieure, laquelle stimulera le secteur des services. L'activité de la construction est sur la voie du rétablissement, la production manufacturière s'améliore et les dépenses de consommation s'accélèrent.

Halifax, la seule RMR parmi les 13 à avoir enregistré une croissance de son PIB réel l'an dernier, affichera un autre gain, de 2,5 p. 100, en 2010, grâce à une production manufacturière plus élevée et à une croissance générale du secteur des services.

SOURCE Le Conference Board du Canada

Renseignements : Renseignements: Brent Dowdall, Relations avec les médias, tél.: (613) 526-3090, poste 448, Courriel: corpcomm@conferenceboard.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.