Le lobby anti-tabac doit se pencher sur la contrebande de tabac lors d'une conférence nationale sur la santé

OTTAWA, le 29 févr. 2016 /CNW/ - Alors que la Conférence nationale sur le tabagisme ou la santé débute aujourd'hui, la Coalition nationale contre le tabac de contrebande (CNCTC) appelle les participants à concentrer leur attention sur la très sérieuse problématique de la contrebande de tabac qui continue de porter atteinte aux efforts gouvernementaux de réduction du tabagisme.

« La Conférence nationale sur le tabagisme ou la santé est une occasion en or d'aborder la problématique de la contrebande de tabac, laquelle est contrôlée par le crime organisé et constitue une grave menace à la sécurité publique et à la santé publique au pays, » de déclarer Michel Rouillard, sergent à la retraite de la Sûreté du Québec et porte-parole de la CNCTC. « La contrebande de tabac met des cigarettes illégales bon marché entre les mains de fumeurs âgés de moins de 18 ans et tournent en dérision les efforts gouvernementaux de contrôle du tabagisme. Le commerce illicite des produits du tabac a d'ailleurs été reconnu par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) comme une priorité et a été le thème de la Journée mondiale sans tabac 2015. La CNCTC et ses membres encouragent également le gouvernement du Canada à adopter la Convention-cadre de l'OMS pour la lutte antitabac qui décrit clairement la contrebande de tabac comme une problématique mondiale croissante qui menace la santé du public, » d'ajouter M. Rouillard.

De recherches menées par l'OMS stipule que l'élimination du commerce illicite des produits du tabac aurait un impact positif sur la santé publique, réduirait l'activité criminelle et génèrerait de recettes fiscales additionnelles de 31 milliards $ américains pour les gouvernements.

Au Canada, les dangers de la contrebande de tabac ont également été reconnus par des acteurs de la santé publique. Le 16 novembre 2015, à l'occasion du dépôt du projet de loi ontarien Loi de 2015 favorisant des écoles sans fumée, la Fondation des maladies du cœur et de l'AVC déclarait que « la majorité des fumeurs commencent à fumer lorsqu'ils sont jeunes, souvent avant d'atteindre l'âge de 20 ans. La disponibilité et le coût abordable des cigarettes de contrebande aident les jeunes à commencer à fumer, » reprenant les conclusions d'un rapport du Centre for Addiction and Mental Health (CAMH) de 2010 qui démontre que les jeunes ont accès plus facilement et à meilleur prix aux produits du tabac de contrebande qu'aux produits du tabac réglementés en bonne et due forme.

Selon des organisations de sécurité publique et d'application de la loi, les cigarettes illégales connectent les jeunes Canadiens à certains des éléments les moins recommandables de la société. Plusieurs revendeurs de contrebande de tabac sont également mêlés à la revente de drogue, d'armes et de trafic humain.

AU SUJET DE LA CNCTC
La Coalition nationale contre le tabac de contrebande est constituée d'organismes et d'associations préoccupés par la problématique des cigarettes illégales. Les membres de la Coalition partagent un objectif commun et travaillent ensemble pour sensibiliser le public, le gouvernement et les médias à cette grave problématique qui sévit partout au Canada.

Les 18 membres de la Coalition sont : l'Association canadienne et québécoise des dépanneurs d'alimentation (ACDA-AQDA), l'Association des détaillants en alimentation (ADA), l'Association frontière hors taxe (AFHT), l'Association des marchands dépanneurs et épiciers du Québec (AMDEQ), Canadian Taxpayers Federation, la Chambre de commerce du Canada, le Conseil canadien du commerce de détail (CCCD), le Conseil canadien des fabricants des produits du tabac, le Conseil du patronat du Québec (CPQ), Échec au crime, Échec au crime région de la Capitale nationale, la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ), Manufacturiers et exportateurs du Canada, l'Association nationale des distributeurs aux petites surfaces alimentaires (NACDA), Ontario Chamber of Commerce, le Syndicat des Douanes et de l'Immigration, Toronto Crime Stoppers et le United Korean Commerce & Industry Association of Canada.

 

SOURCE Coalition nationale contre le tabac de contrebande (CNCTC)



Renseignements : Carlos A. Godoy L., relationniste, (t) 1 866 950-5551, (c) 514 458-9660, (e) info@nonalacontrebande.ca

RELATED LINKS
http://nonalacontrebande.ca/

Profil de l'entreprise

Coalition nationale contre le tabac de contrebande (CNCTC)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.