Le lancement d'IXmaps, l'outil de cartographie Internet, permet à la population canadienne de voir le trajet précis qu'empruntent ses données en ligne

Selon la communauté de la recherche, au moins 90 % du trafic Internet des Canadiennes et des Canadiens passe par les É.-U., là où il est particulièrement vulnérable à la surveillance de la NSA.

OTTAWA, le 28 mars 2017 /CNW/ - Grâce au lancement d'un puissant outil de cartographie Internet, la population canadienne accède désormais facilement à suivre avec précision l'itinéraire que suivent ses données à l'échelle d'Internet. L'outil qui se trouve à IXmaps.ca -- IXmaps signifiant « cartographie de l'échange Internet » -- est le fruit des travaux d'une équipe de recherche de l'Université de Toronto et de l'Université York dirigée par le professeur Andrew Clement.

L'outil IXmaps a fait l'objet de formidables améliorations dans le but de le rendre plus convivial et accessible au public. Ces travaux ont eu lieu grâce à une subvention accordée dans le cadre du Programme d'investissement communautaire de l'Autorité canadienne des enregistrements Internet et le soutien financier du Commissariat à la protection de la vie privée du Canada. Le lancement de l'outil se déroule avec, en toile de fond, les préoccupations croissantes suscitées par les mesures prises par l'administration Trump pour dépouiller de leurs droits à la protection de la confidentialité les données au sujet des Canadiennes et des Canadiens que détiennent les É.-U.

Selon la communauté de la recherche, la vaste majorité du trafic Internet des Canadiennes et des Canadiens passe par les É.-U., là où il est particulièrement vulnérable (en anglais) à la surveillance de la NSA. Qui plus est, une importante partie du trafic entre les Canadiennes et les Canadiens suit un routage à effet boomerang, très souvent parce que les grands fournisseurs refusent l'appairage avec leurs concurrents au Canada. À présent, la population canadienne peut recourir à l'outil IXmaps afin d'aider l'équipe de recherche à parvenir à une meilleure compréhension de ce phénomène.

« L'administration Trump aggrave les inquiétudes bien légitimes des Canadiennes et des Canadiens à l'égard de leurs données qui transitent par les É.-U. où elles perdent leurs protections juridiques et constitutionnelles et sont exposées à une surveillance de masse sans entrave, a affirmé le professeur Andrew Clement, chef de l'équipe d'IXmaps, Université de Toronto. Ce risque qui plane sur la confidentialité est en grande part inutile, puisque souvent, les données passent sans raison par les É.-U. avant de revenir au pays pour être remises à leurs destinataires. IXmaps permet aux gens de cartographier le cheminement de leurs données personnelles sur Internet, lesquelles, en cours de route, risquent de faire l'objet de la surveillance de la NSA. L'outil leur permet aussi de connaître le rendement de leur FSI lorsqu'il s'agit de protéger leur vie privée. »

« Il y a déjà longtemps que l'ACEI plaide pour l'élaboration d'infrastructures Internet fabriquée au Canada. Nous collaborons avec les leaders d'Internet de partout au pays pour bâtir et préserver un ensemble robuste de points d'échange Internet, a déclaré Jacques Latour, dirigeant principal de la technologie à l'ACEI. Cette recherche issue d'IXmaps appuie de manière encore plus éloquente les motifs pour lesquels ces efforts sont à la fois cruciaux et urgents. Faire en sorte que le Canada dispose de réseaux résilients et hautement performants maîtrisés au pays se révèle essentiel pour notre souveraineté numérique moderne. »

« Nous sommes peu nombreux à nous arrêter et à réfléchir à ce qui advient réellement de nos données lorsque nous cliquons sur le bouton Envoyer d'un courriel, sur un lien ou que nous répondons à un message instantané, avance le directeur des communications à OpenMedia, David Christopher. L'outil IXmaps permet à la population canadienne de voir où vont ses données et dans quelle mesure la NSA s'en empare. Il nous permettra d'échanger de façon éclairée à propos de ce qui doit être fait pour garder plus de trafic entre les frontières canadiennes. »

Les chercheurs à la source d'IXmaps, Andrew Clement et Jonathan Obar, ont formulé bon nombre de recommandations visant précisément l'élaboration d'une architecture canadienne de réseau et d'une politique Internet plus susceptible de faire en sorte que le trafic canadien ne subisse pas l'effet de routage boomerang le détournant vers les É.-U. pour ensuite le ramener au pays. Celles-ci comprennent :

  • Donner plus d'envergure à notre infrastructure en établissant de nouveaux points d'échange Internet;
  • Étendre la capacité canadienne en matière de réseau fédérateur Internet de long parcours;
  • Faire en sorte que les politiques gouvernementales d'approvisionnement accordent une priorité supérieure au routage entièrement canadien et à la protection de la vie privée;
  • Exiger plus de transparence et une plus grande responsabilisation des fournisseurs canadiens de services de télécommunication en ce qui a trait à leurs pratiques de routage interréseau, à leur capacité de distribution et d'utilisation de long parcours ainsi qu'aux dispositions de protection des données des conditions contractuelles afférentes prises avec les fournisseurs de transit.

Ce projet a été financé en partie par le Commissariat à la protection de la vie privée du Canada; les opinions exprimées aux présentes sont celles de l'auteur ou des auteurs et ne reflètent pas nécessairement celles du Commissariat.

Les Canadiennes et les Canadiens sont en mesure de cartographier leurs données Internet en recourant à l'outil actualisé qu'ils trouveront à IXmaps.ca (en anglais).

À propos d'OpenMedia

OpenMedia s'emploie à soutenir un Internet ouvert, abordable et sans surveillance. Nous créons des campagnes portées par la communauté dans le but de mobiliser, d'éduquer et d'habiliter les gens à sauvegarder Internet.

À propos de l'ACEI et du Programme d'investissement communautaire

Par l'entremise de son Programme d'investissement communautaire, l'ACEI finance des projets qui l'aident à bâtir un meilleur Canada en ligne. L'équipe de l'ACEI gère le domaine de premier niveau du Canada au nom de l'ensemble de sa population. En qualité d'organisation fondée sur ses membres, l'ACEI se fait la porte-parole des intérêts de la communauté canadienne d'Internet sur la scène internationale.

 

SOURCE Autorité canadienne pour les enregistrements Internet (ACEI)

Renseignements : Professeur Andrew Clement, Université de Toronto, 250 526-3029, andrew.clement@utoronto.ca; Ryan Saxby Hill, Gestionnaire des communications, ACEI, 613 237-5335, poste 285, ryan.hill@cira.ca; David Christopher, Directeur des communications, 1 888 441-2640, poste 0, david@openmedia.org

LIENS CONNEXES
http://cira.ca/

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.