Le Journal de Montréal et l'imprimerie Québecor Média de Mirabel devront réintégrer des travailleurs mis à pied

Un tribunal d'arbitrage ordonne la réintégration de 13 travailleurs de l'usine Québecor de Mirabel avec pleines compensations…

LAVAL, QC, le 16 sept. 2015 /CNW Telbec/ - Première bonne nouvelle dans un lockout qui s'annonce interminable, un tribunal d'arbitrage a ordonné hier matin aux dirigeants du Journal de Montréal et de l'imprimerie Québecor Média de Mirabel de réintégrer 13 travailleurs et travailleuses avec tous leurs droits et privilèges dans les 7 jours de la sentence arbitrale. De plus, les travailleurs récupéreront l'équivalent du salaire et des autres avantages dont il ont été privés depuis le début de l'année. Cela représente au bas mot des centaines de milliers de dollars.

Rappelons que les travailleurs dont il est question ont été mis à pied en janvier dernier. L'employeur invoquait une baisse du volume pour justifier les mises à pied. Cette décision constitue donc une violation des obligations légales de la direction de l'imprimerie à l'égard de ses travailleurs et travailleuses.

Les membres de la Section locale 555M du syndicat des Teamsters canadiens oeuvrant à l'imprimerie de Mirabel bénéficient d'une entente sur la sécurité d'emploi et c'est sur cette clause de la convention collective que l'arbitre Suzanne Moro a pris sa décision.

« Nos membres ont été informés [hier matin] de la bonne nouvelle, se réjouit Denis Fournier, permanent syndical de la Section locale 555M. Nous croyons que les autres travailleurs qui ont été mis à pied bénéficieront d'une décision similaire dans les prochaines semaines. »

En effet, les trente autres membres du syndicat des Teamsters mis à pied récemment par la direction de l'usine attendent une décision arbitrale qui ira sans doute dans la même direction.

« La confiance et le sentiment d'appartenance des travailleurs se bâtissent sur le respect qu'ils perçoivent de la part de leur employeur, souligne Denis Fournier. Ces mises à pied et le lockout antagonisent encore plus les relations entre les parties. »

« Pourtant, tout ce que nous voulons c'est de négocier afin non seulement d'assurer le bien-être des travailleurs, mais aussi la pérennité de l'usine. »

Les Teamsters représentent les intérêts de 120 000 membres au Canada dans tous les corps de métier. La Fraternité internationale des Teamsters, à laquelle Teamsters Canada est affilié, compte 1,4 million de membres en Amérique du Nord.

Twitter: @TeamstersCanada
Facebook: TeamstersCanada
Internet: teamsters.ca

 

SOURCE Teamsters Canada

Renseignements : Stéphane Lacroix, Directeur du Service des relations publiques, Teamsters Canada, Mobile: 514 609-5101, Bureau: 450 682-5521, Courriel: slacroix@teamsters.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.