Le gouverneur général annonce la création de la Médaille polaire

OTTAWA, le 23 juin 2015 /CNW/ - Son Excellence le très honorable David Johnston, gouverneur général du Canada, est heureux d'annoncer que Sa Majesté la reine Elizabeth II a approuvé la création de la Médaille polaire. Cette nouvelle médaille célébrera l'héritage nordique du Canada et reconnaîtra celles et ceux qui rendent des services extraordinaires dans les régions polaires et le Nord du Canada.

« Le Canada est une nation nordique, et le Nord fait partie intégrante de notre identité et de notre souveraineté, a déclaré le gouverneur général. La création de la Médaille polaire souligne l'importance que notre pays accorde à l'amélioration de notre compréhension du Nord et de nos rapports avec celui-ci. En reconnaissant les contributions exceptionnelles des gens qui travaillent et vivent dans le Nord, malgré les défis et les risques que cela suppose, nous élargirons la portée du Régime canadien de distinctions honorifiques afin de célébrer l'éventail complet des réalisations canadiennes. »

En tant que distinction honorifique officielle créée par la Couronne, la Médaille polaire fera partie du Régime canadien de distinctions honorifiques. Le programme intégrera et remplacera la Médaille du Gouverneur général pour la nordicité.

Cette nouvelle médaille élèvera la façon dont nous reconnaissons les personnes qui contribuent aux communautés nordiques et favorisera notre compréhension du Nord canadien et de ses habitants. Elle mettra aussi en valeur leurs accomplissements dans l'exploration polaire et leurs découvertes scientifiques. La cérémonie de remise inaugurale, présidée par le gouverneur général, aura lieu à une date ultérieure.

Des fiches d'information sur la Médaille polaire et sur la création des nouvelles distinctions honorifiques canadiennes sont jointes au présent communiqué. Pour en savoir davantage, visitez www.gg.ca/distinctions.

Pour obtenir le dessin artistique de la Médaille polaire à haute résolution, veuillez cliquer ici.

 

FICHE D'INFORMATION SUR LA MÉDAILLE POLAIRE

La Médaille polaire célébrera l'héritage nordique du Canada et reconnaîtra celles et ceux qui rendent des services extraordinaires dans les régions polaires et le Nord du Canada.

En tant que distinction honorifique officielle créée par la Couronne, la Médaille polaire fera partie du Régime canadien de distinctions honorifiques. Le programme intégrera et remplacera la Médaille du Gouverneur général pour la nordicité créée en 2005 par la très honorable Adrienne Clarkson, alors gouverneure générale.

Le programme de la Médaille polaire sera administré par la Chancellerie des distinctions honorifiques, qui fait partie du Bureau du secrétaire du gouverneur général.

Critères d'admissibilité et processus de nomination

La Médaille polaire reconnaîtra les personnes qui ont accru la compréhension des communautés nordiques du Canada et de ses habitants ou qui se sont employées à en faire la promotion.

Elle rendra également hommage aux personnes qui ont enduré les rigueurs du climat polaire et apporté une contribution considérable à l'exploration et au savoir polaire, à la recherche scientifique et à la souveraineté du Canada dans le Nord.

Tout individu ou groupe pourra proposer la candidature d'une personne admissible à recevoir la Médaille polaire. Les candidatures seront acceptées tout au long de l'année. Elles seront acheminées à la Chancellerie des distinctions honorifiques et examinées par un comité consultatif, qui formulera des recommandations à l'intention du gouverneur général. L'appel de candidatures sera lancé à l'automne 2015.

Description de la médaille

La Médaille polaire est une médaille octogonale en argent d'un diamètre de 36 mm dont la barre de suspension est ornementée d'une représentation de l'étoile du Nord avec des branches évoquant des grands vents, des courants d'eau et les aurores boréales.

Sur l'avers figure l'effigie contemporaine du souverain entourée de la mention de son titre royal canadien en lettres majuscules et du mot « CANADA », séparés par deux feuilles d'érable. Le pourtour de la médaille est décoré de petits denticules. Le revers illustre la goélette Saint-Roch de la Gendarmerie royale du Canada, représentée dans l'Arctique près d'un grand iceberg avec deux membres d'équipage qui se tiennent debout sur la glace. La médaille est suspendue à un ruban blanc et moiré de 32 mm de largeur.

Chaque attribution subséquente de la médaille à la même personne sera dénotée par une barrette en argent qui comporte une bordure en relief et, au centre, une feuille d'érable en argent.

Le dessin de la Médaille polaire a été créé par le major Carl Gauthier, de la Direction - Distinctions honorifiques et reconnaissance du ministère de la Défense nationale. L'Autorité héraldique du Canada a réalisé le dessin final. La médaille sera fabriquée par la Monnaie royale canadienne, dans ses installations d'Ottawa.

 

FICHE D'INFORMATION SUR LA CRÉATION D'UNE NOUVELLE DISTINCTION HONORIFIQUE CANADIENNE

Le Régime canadien de distinctions honorifiques a été établi en 1967 avec la création de l'Ordre du Canada. Les distinctions honorifiques canadiennes servent à reconnaître des réalisations exceptionnelles, des actes de bravoure et un service remarquable envers le Canada ou l'humanité tout entière. La création de ces distinctions est l'aboutissement d'un processus d'approbation formel qui peut s'étaler sur plusieurs mois ou plus et qui s'achève avec l'approbation de Sa Majesté la reine Elizabeth II, en tant que souveraine du Canada.

Qui prend part au processus de création d'une nouvelle distinction honorifique?

  • La souveraine du Canada détient le pouvoir de créer toutes les distinctions honorifiques officielles. Celles-ci sont créées au moyen de lettres patentes émises par la souveraine sur l'avis du premier ministre.
  • La Chancellerie des distinctions honorifiques, qui fait partie du Bureau du secrétaire du gouverneur général, assume la responsabilité de l'administration du Régime canadien de distinctions honorifiques au nom du gouverneur général et appuie les travaux du Comité de la politique en matière de distinctions honorifiques.
  • Le Comité de la politique en matière de distinctions honorifiques, présidé par le Bureau du Conseil Privé, est composé de hauts fonctionnaires représentant divers ministères fédéraux qui aident à administrer les distinctions honorifiques canadiennes.
  • Le premier ministre est responsable du Régime canadien de distinctions honorifiques. En 1980, le Comité de la politique en matière de distinctions honorifiques a été institué pour l'aider à établir la politique régissant le système de distinctions honorifiques. Le comité a pour raison d'être de fournir des conseils au premier ministre sur l'exercice de ses prérogatives en ce qui concerne les distinctions honorifiques et les récompenses canadiennes.
  • Les propositions visant la création de nouvelles distinctions honorifiques proviennent de sources diverses : représentants de ministères fédéraux et provinciaux, membres d'organismes au service du public et des citoyens.

En quoi consiste le processus de création d'une nouvelle distinction honorifique?

  • Les propositions reçues sont envoyées à la Chancellerie des distinctions honorifiques pour que des recherches soient entreprises et pour que l'on s'assure que la distinction en question soit conforme à la politique nationale en matière de distinctions honorifiques et qu'il n'y ait pas de chevauchement.
  • La proposition est ensuite présentée au Comité de la politique en matière de distinctions honorifiques aux fins de discussion et d'approbation.
  • La Chancellerie rédige alors le règlement, en consultation avec les parties intéressées et prépare les lettres patentes pour la signature de la Reine.
  • La Chancellerie conçoit également le dessin du nouvel insigne.
  • Si la proposition est approuvée par le Comité, celui-ci recommande au premier ministre la création d'une nouvelle distinction honorifique au moyen d'un décret par l'intermédiaire du Bureau du Conseil privé.
  • Le Bureau du secrétaire du gouverneur général, sur recommandation du premier ministre du Canada, envoie les lettres patentes et les dessins originaux au palais de Buckingham pour qu'ils soient approuvés par Sa Majesté la Reine. Une fois qu'elle a signé les lettres patentes, la distinction honorifique est considérée comme étant officiellement créée.
  • Le Bureau du Registraire général du Canada appose le Grand sceau du Canada aux lettres patentes signées.
  • L'annonce de la nouvelle distinction honorifique est faite au moyen d'un communiqué du Bureau du secrétaire du gouverneur général et l'information est publiée dans la Gazette du Canada.

 

SOURCE Résidence du gouverneur général

Renseignements : médias : Marie-Pierre Bélanger, Bureau de presse de Rideau Hall, 613-998-9166, marie-pierre.belanger@gg.ca ; Suivez GGDavidJohnston et RideauHall sur Facebook et Twitter.

Profil de l'entreprise

Résidence du gouverneur général

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.