Le gouvernement recule dans le dossier des infrastructures

QUÉBEC, le 19 févr. 2016 /CNW Telbec/ - Le député de Jonquière, Sylvain Gaudreault, porte-parole du Parti Québécois en matière d'affaires municipales et de décentralisation, accompagné du député de Rimouski, Harold LeBel, et du député de René-Lévesque, Martin Ouellet, a interpellé ce matin le ministre des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire, Martin Coiteux, à propos des négociations entre Québec et Ottawa dans le dossier des infrastructures et des impacts sur la vitalité des régions du Québec.

« Avec celui de Terre-Neuve, le gouvernement du Québec est le seul à ne pas s'être entendu avec le fédéral dans le dossier du Fonds Chantiers Canada. Cet échec du gouvernement Couillard prive le Québec de 1,7 milliard de dollars en investissements pour que nos municipalités puissent se doter d'infrastructures modernes et donner un coup de pouce à l'économie de nos régions », a déclaré le député de Jonquière.

« Par ailleurs, le ministre Coiteux a non seulement été incapable d'avancer une date mais, en plus, les ministres libéraux se contredisent sur une position pourtant historique du Québec : les sommes provenant du fédéral et s'inscrivant dans nos champs de compétence doivent être transférées en bloc », a poursuivi Sylvain Gaudreault.

En effet, comme le rappelle Stéphane Bergeron, porte-parole du Parti Québécois en matière de relations Québec‑Canada et député de Verchères, « la semaine dernière, le ministre Fournier paraissait pourtant clair en Chambre sur le fait que le gouvernement libéral ne reculerait pas sur les demandes traditionnelles du Québec et que l'argent du fédéral devait être versé en bloc au Québec pour que nous puissions définir nos priorités. Or, il semble que le ministre Coiteux ait pris soin de ne pas réitérer cette position pendant l'interpellation. Cet apparent recul du gouvernement Couillard est inquiétant pour la suite ».

Régions
« Ce que nous craignions depuis la formation du dernier Conseil des ministres s'est confirmé ce matin : le nouveau ministre des Affaires municipales n'a aucune idée de la réalité des différentes régions du Québec. Lorsque je l'ai questionné sur les impacts des coupes libérales dans nos régions, il a tenté de faire diversion en invoquant le contexte économique mondial. Je n'ai obtenu, littéralement, aucune réponse concrète. Ce n'est rien de rassurant pour l'avenir de nos régions », a conclu Sylvain Gaudreault.

 

SOURCE Aile parlementaire du Parti Québécois

Renseignements : Antonine Yaccarini, Directrice adjointe aux relations avec les médias, Aile parlementaire du Parti Québécois, 418 643-2743


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.