Le gouvernement ne réalise pas qu'il va détruire le réseau des services de garde éducatifs. Incroyable!

QUÉBEC, le 2 déc. 2015 /CNW Telbec/ - Le porte-parole du Parti Québécois en matière de famille, Sylvain Pagé, déplore que le gouvernement libéral, après avoir renié sa promesse électorale en augmentant les tarifs des CPE jusqu'à 174 %, soit maintenant en train de détruire le réseau des services de garde éducatifs québécois, et que la ministre de la Famille, Francine Charbonneau, ne le réalise même pas.

« Pendant que les médecins recevront 800 M$ de plus que prévu, on a enlevé 74 M$ aux garderies l'année dernière, et on les privera d'un autre 120 M$ l'an prochain. Selon les porte-parole du réseau, ces compressions pourraient s'élever, au total, à 320 M$. Le message du gouvernement est clair : les parents doivent payer plus pour moins de service », a indiqué Sylvain Pagé.

De plus, la ministre de la Famille n'a jamais dévoilé son intention de couper de 16 % les heures des éducatrices. Or, ces coupes auront un impact direct sur la qualité des services et pourront mener à des pertes d'emplois, voire à des fermetures d'installations, un mauvais scénario que la ministre, d'ailleurs, est incapable d'écarter. « Les libéraux font une simpliste opération de comptabilité, sans aucun égard pour la qualité des services. Pourtant, la qualité devrait être au cœur de nos préoccupations! », a poursuivi Sylvain Pagé.

Pendant ce temps, plusieurs questions demeurent quant aux facteurs qui pourraient expliquer les bas coûts du « tiers performant ». « Est-ce le facteur de l'emplacement? Ou bien les horaires des parents? Ou plutôt le milieu social? S'agit-il d'anciennes installations presque payées? Les terrains ont-ils été donnés par des municipalités heureuses de voir un service de garde s'installer chez elles? Nous n'avons aucune réponse de la part de la ministre », a ajouté le député.

Ce matin, à l'Assemblée nationale, dans une mobilisation jamais vue, les quatre associations nationales sont venues dénoncer d'une seule voix les coupes imposées par les libéraux au réseau des services de garde. Elles ont indiqué ne pas avoir l'écoute de la ministre de la Famille, que la discussion est à sens unique. « Ce n'est pas compliqué; les associations sont prêtes à discuter, mais elles veulent que la ministre prenne le temps de les écouter. Celle-ci doit garantir l'égalité des chances pour tous les enfants du Québec. Il est temps que la ministre réalise qu'elle est en train de détruire ce magnifique réseau, dont la mission première est de préparer l'avenir de nos enfants », a conclu le porte-parole.

 

SOURCE Aile parlementaire du Parti Québécois

Renseignements : Antonine Yaccarini, Directrice adjointe aux relations avec les médias, Aile parlementaire du Parti Québécois, 418 643-2743


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.