Le gouvernement maintient sa tête dans le sable devant les défis du vieillissement

MONTRÉAL, le 17 mars 2016 /CNW Telbec/ - La croissance du budget de la santé et des service sociaux ne sera que de 2,4 % en 2016-2017 alors que pour couvrir l'augmentation des coûts du système, la croissance des dépenses devrait être de plus de 4 %. Ainsi, l'Association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées (AQDR) est très déçue de ce budget qui laisse présager de nouvelles coupures dans les services aux aînés.

« Les compressions budgétaires exigées par le gouvernement dans les dernières années ont un impact direct sur les services. Partout au Québec nous constatons des fermetures de lits en CHSLD et des diminutions du nombre d'infirmières. Le budget proposé actuellement ne rattrape même pas les effets de ces coupes. », déplore Mme Judith Gagnon, présidente de l'AQDR.

D'ailleurs, l'AQDR souligne l'absence de sommes dédiées aux centres d'hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) ainsi qu'aux ressources intermédiaires. Qu'il s'agisse du personnel ou des infrastructures, il est évident que l'offre de services est insuffisante pour répondre au vieillissement de la population, notamment pour les plus vulnérables.

En ce qui concerne le soutien à l'autonomie des personnes aînées, il est désolant de constater que le gouvernement a baissé les bras. Lors de la dernière campagne électorale, M. Couillard connaissait l'ampleur des besoins et c'est pourquoi il promettait 750 M$ pour les soins à domicile, soit 150 M$ par année. Or, la hausse de 60 M$ annoncée est non seulement insuffisante, mais elle servira à financer un système dysfonctionnel maintes fois critiqué par le vérificateur général.

« Il est impératif que le gouvernement se dote d'une politique de soutien à l'autonomie afin de s'assurer que les investissements suivent le patient, qu'il y ait des normes nationales, une évaluation des besoins adéquates et une offre de services plus juste entre les régions. », rappelle Mme Gagnon.

Par ailleurs, l'AQDR doit saluer l'effort du gouvernement dans le dossier des travailleurs expérimentés, sur la taxe santé et sur les crédits d'impôt pour le maintien à domicile dans le cas des résidences privées. Nous savons que de plus en plus d'aînés souhaitent rester sur le marché du travail. Néanmoins, il est évident que le présent budget se concentre sur les aînés actifs. L'AQDR espérait du gouvernement davantage d'efforts pour répondre aux besoins des aînés les plus vulnérables qui auront malheureusement à défrayer pour de nouveaux frais accessoires, bref un budget plus humain.

À propos de l'AQDR

L'Association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées (AQDR) a pour mission exclusive la défense des droits culturels, économiques, politiques et sociaux des personnes à la retraite. Elle compte plus de 25 000 membres regroupés en 44 sections locales.

 

SOURCE Association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées

Renseignements : Judith Gagnon, présidente de l'AQDR nationale : 418-997-4606; Jacques Fournier, responsable du dossier santé : 514-721-0193

RELATED LINKS
http://www.aqdr.qc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.