Le gouvernement Harper travaille avec l'industrie de l'aviation pour améliorer le rendement du carburant

OTTAWA, le 4 juin 2012 /CNW/ - L'honorable Steven Fletcher, ministre d'État (Transports), et l'honorable Peter Kent, ministre de l'Environnement, ont annoncé aujourd'hui la publication du Plan d'action du Canada pour réduire les émissions de gaz à effet de serre provenant de l'aviation. L'annonce a été faite au Musée de l'aviation et de l'espace du Canada, dans le cadre de la Semaine de l'environnement.

« Ce plan d'action est bon pour l'économie et pour l'environnement. Il reflète les efforts collectifs déployés par l'industrie aéronautique pour améliorer le rendement du carburant, en réduire l'impact sur l'environnement et protéger à long terme la santé des Canadiens »,  a indiqué le ministre Fletcher. « Nous travaillons ensemble afin de réduire les émissions provenant du secteur de l'aviation et le coût du carburant. »

«  Nous avons un plan et le Canada continue de réaliser des progrès afin de réduire ses émissions de gaz à effet de serre »,  a déclaré le ministre Kent. «  Nous avons franchi le quart du chemin afin d'atteindre notre objectif de Copenhagen. »

Le Plan d'action du Canada a été élaboré par le gouvernement fédéral et l'industrie de l'aviation canadienne pour améliorer l'efficacité du secteur de l'aviation et son rendement en matière d'environnement.

Ce plan d'action a établi des mesures particulières visant à améliorer l'efficacité du carburant et comprend des engagements de la part du gouvernement du Canada, de l'Association des industries aérospatiales du Canada, de l'Association du transport aérien du Canada, du Conseil des aéroports du Canada, de l'Association canadienne de l'aviation d'affaires, du Conseil national des lignes aériennes du Canada et de NAV CANADA.

Le Plan d'action contribuera à l'atteinte des objectifs du Canada en matière d'assainissement de l'air. Il constitue le fondement de la réponse du Canada à la résolution A37-19 adoptée par l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI).

Ce plan d'action a pour objectif d'améliorer le rendement du carburant d'au moins 2 % en moyenne par année jusqu'en 2020, ce qui aidera le Canada à atteindre, d'ici 2020, son objectif de réduire de 17 % les émissions de gaz à effet de serre, comparativement aux niveaux enregistrés en 2005.

L'objectif de 2 % correspond aux objectifs mondiaux visés par l'OACI et sera atteint grâce à des mesures particulières, telles que le renouvellement et l'amélioration de la flotte, l'augmentation de l'efficacité des opérations aériennes ainsi que la gestion améliorée du trafic aérien.

Cette résolution adoptée en octobre 2010 établissait des objectifs volontaires par rapport aux émissions de l'aviation internationale et invitait les états membres à soumettre, d'ici juin 2012, des plans d'action nationaux énonçant leurs politiques et leurs activités respectives.

Le Plan d'action s'appuie sur le succès du premier protocole d'entente au monde, conclu sur une base volontaire entre Transports Canada et les transporteurs aériens du pays. Ce protocole a été mis en œuvre en 2005 dans le but de réduire les émissions de gaz à effet de serre provenant de l'aviation. L'entente visait une amélioration de rendement du carburant de 1,1 % en moyenne par année jusqu'en 2012, soit une amélioration cumulative de 24 % comparativement aux données de 1990. L'Association du transport aérien du Canada et le Conseil national des lignes aériennes du Canada présentent un rapport annuel des progrès réalisés conformément aux termes de l'entente. Selon les données de 2010, l'industrie a réalisé une amélioration de rendement du carburant de 1,9 % en moyenne annuellement depuis 1990, ce qui représente une amélioration cumulative de 31 %, dépassant ainsi les objectifs de l'entente. Pour obtenir plus d'information à ce sujet, consultez le site Web de Transports Canada à
http://www.tc.gc.ca/fra/programmes/environnement-ecomarchandises-aerien-menu-2851.htm

Vous trouverez dans les documents d'information ci-joints des renseignements supplémentaires au sujet du Plan d'action du Canada pour réduire les émissions de gaz à effet de serre provenant de l'aviation ainsi que sur les commentaires énoncés par les partenaires de l'industrie. Pour consulter le texte intégral du Plan d'action, visitez le site Web de Transports Canada à http://www.tc.gc.ca/emissions-aviation/.

Document d'information

Plan d'action du Canada pour réduire
les émissions de gaz à effet de serre provenant de l'aviation

L'industrie de l'aviation et le gouvernement du Canada ont élaboré le Plan d'action du Canada pour réduire les émissions de gaz à effet de serre provenant de l'aviation. Ce plan d'action regroupe les efforts collectifs déployés par l'industrie aéronautique, autant ceux des lignes aériennes et des aéroports que ceux des services de navigation aérienne et des fabricants, dans le but de lutter de façon efficace contre les émissions de gaz à effet de serre provenant de ce secteur.

Le Plan d'action a pour objectif d'améliorer le rendement du carburant d'au moins 2 % en moyenne par année jusqu'en 2020, par rapport aux données de 2005. Pour réussir à atteindre cet objectif, le Plan d'action définit les trois mesures clés qui devraient avoir l'impact environnemental le plus marqué :

  • Le renouvellement et l'amélioration de la flotte : Le retrait de vieux aéronefs et la mise en service d'aéronefs plus récents et plus efficaces devraient permettre de réaliser une amélioration de rendement du carburant de 0,7 % en moyenne par année entre 2005 et 2020.
  • L'augmentation de l'efficacité des opérations aériennes : Les transporteurs aériens du Canada qui effectuent une gestion plus efficace des opérations aériennes devraient contribuer à une amélioration de rendement du carburant de 0,2 % en moyenne par année entre 2005 et 2020.
  • La gestion améliorée du trafic aérien : La transition pour passer du système fonctionnant avec des capteurs à celui de navigation fondée sur les performances devrait permettre de réaliser une amélioration de rendement du carburant de 1 à 2 % en moyenne par année entre 2005 et 2020.

Ce plan d'action comprend également d'autres mesures visant à améliorer l'efficacité, comme l'utilisation de carburants de remplacement pour les aéronefs, l'amélioration des opérations aéroportuaires au sol et une meilleure utilisation de l'infrastructure.

En ce qui concerne l'aviation internationale, le Plan d'action constitue en partie la réponse du Canada à la demande de l'OACI à ses États membres de soumettre un plan d'action énonçant les mesures qu'ils prendront pour lutter contre les émissions de l'aviation internationale. Pour de plus amples renseignements à ce sujet, consultez le site Web de l'OACI à : http://www.icao.int/environmental-protection/Pages/action-plan.aspx.

POINTS DE VUE DE L'INDUSTRIE DE L'AVIATION CANADIENNE CONCERNANT LE PLAN D'ACTION DU CANADA POUR RÉDUIRE LES ÉMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE PROVENANT DE L'AVIATION

Le 4 juin 2012, des représentants de l'industrie de l'aviation canadienne ont échangé leurs points de vue concernant le Plan d'action. Ils ont également discuté des mesures particulières et des engagements qu'ils prendront afin d'appuyer les objectifs de rendement du carburant du Plan d'action.

Association des industries aérospatiales du Canada
Jim Quick, président et directeur général

« Le développement de technologies vertes représente une priorité clé pour l'industrie aérospatiale au Canada. Ensemble, nous devons relever le défi visant à réduire la consommation de carburant et les émissions de gaz à effet de serre. Ce Plan d'action fournit un plan directeur aux industries aérospatiale et aéronautique canadiennes pour qu'elles arrivent collectivement à jouer un rôle déterminant en ce qui concerne cet enjeu important.

Les membres de l'AIAC participent activement à la recherche et au développement de technologies vertes, et ils sont déterminés à concevoir des aéronefs, des systèmes et des technologies d'une écoefficacité accrue. L'AIAC est fière d'être signataire de ce plan d'action et entend collaborer avec le gouvernement et ses partenaires associés pour atteindre les objectifs de réduction présentés ici aujourd'hui. »

Association du transport aérien du Canada
John McKenna, président et directeur général

« En 2005, l'ATAC, de concert avec Transports Canada, a assuré le leadership nécessaire à l'élaboration et à la signature du protocole d'entente visant à réduire de façon proactive les émissions de gaz à effet de serre qui proviennent d'aéronefs appartenant aux transporteurs aériens membres, ce qui constitue une première mondiale! Nous sommes très fiers de ces excellents résultats. Depuis 2005, les membres de l'ATAC ont non seulement respecté les engagements pris dans le cadre du protocole d'entente, ils ont aussi dépassé chaque année les objectifs visant la réduction des émissions de gaz à effet de serre! L'ATAC et ses membres se réjouissent à l'idée de continuer à collaborer avec le gouvernement et ses partenaires de l'industrie à une intendance responsable sur le plan environnemental. »

Conseil des aéroports du Canada
Daniel-Robert Gooch, président et directeur général

« Les aéroports canadiens font leur part en vue de réduire les émissions de gaz à effet de serre et l'empreinte carbonique provenant du secteur de l'aviation au Canada. Le Plan d'action représente une collaboration positive du gouvernement du Canada et de l'industrie de l'aviation afin de relever ce défi. »

Association canadienne de l'aviation d'affaires
Sam Barone, président et directeur général

« L'Association canadienne de l'aviation d'affaires félicite le gouvernement fédéral d'avoir établi un partenariat avec le secteur de l'aviation du Canada afin d'élaborer le Plan d'action », a indiqué M. Sam Barone, président et directeur général de l'ACAA. M. Barone a jouté : « Le secteur de l'aviation d'affaires est déterminé à faire sa part afin d'aider le Canada à atteindre ses objectifs en matière de changements climatiques. »

Conseil national des lignes aériennes du Canada
George Petsikas, président

« Le Conseil national des lignes aériennes du Canada est fier de collaborer avec le gouvernement du Canada à cette initiative novatrice visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre. Le Plan d'action s'appuie sur le succès de cette première entente volontaire mondiale destinée à lutter contre les émissions de gaz à effet de serre provenant de l'aviation. C'est un bel exemple de partenariat entre l'industrie et le gouvernement dans le but d'obtenir des résultats significatifs.

Le CNLA croit qu'une approche de coopération visant à réduire les émissions est requise. Comme en témoignent les résultats exceptionnels obtenus dans le cadre d'ententes antérieures conclues avec le gouvernement canadien, il est clair que l'adoption d'une approche fondée sur la concertation et la collaboration constitue la solution la plus efficace en ce sens. Nous avons hâte de travailler avec le gouvernement fédéral dans le but de parvenir à une entente lors de l'Assemblée de l'OACI. Cette assemblée concerne l'adoption d'une approche sectorielle globale comme moyen de lutter véritablement contre le caractère international des émissions provenant de l'aviation. »

NAV CANADA
John W. Crichton, président et directeur général

« Grâce à nos investissements dans des technologies de pointe et à la mise en place de nouvelles procédures relatives à la circulation aérienne, NAV CANADA a déjà contribué à réduire de façon considérable ses émissions de gaz à effet de serre, soit l'équivalent d'une réduction de 6,6 millions de tonnes métriques d'émissions entre 1997 et 2010. Un des objectifs de notre organisation consiste à déterminer et, dans la mesure du possible, à instaurer des avantages mesurables qui favorisent la réduction de l'empreinte écologique de l'industrie de l'aviation. Nous avons hâte de poursuivre notre travail avec nos partenaires de l'industrie, en nous basant sur les réalisations antérieures et sur les initiatives futures pour atteindre les objectifs énoncés dans le Plan d'action du Canada. »

Juin 2012


 

 

 

 

 

 

 

SOURCE Transports Canada

Renseignements :

Renseignements :

Brayden Akers
Attaché de presse
Cabinet de l'honorable Steven Fletcher
Ministre d'État (Transports), Ottawa
613-991-0700


Relations avec les médias
Transports Canada, Ottawa
613-993-0055

Transports Canada est en ligne au www.tc.gc.ca. Abonnez-vous à Nouvelles en direct et restez branchés par l'entremise des fils RSSTwitterFacebookYouTube et Flickr pour rester au fait des dernières nouvelles de Transports Canada.

Ce communiqué est disponible en d'autres formats pour les personnes vivant avec une déficience visuelle.

S'IL Y A INCOMPATIBILITÉ ENTRE UNE VERSION IMPRIMÉE ET LA VERSION ÉLECTRONIQUE DE CE DOCUMENT, LA VERSION ÉLECTRONIQUE PRÉVAUT.

Ce communiqué est disponible en direct à l'adresse suivante : www.plandaction.gc.ca.


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.