Le gouvernement Harper souligne des mesures qui contribuent à éliminer la violence commise au nom de l'« honneur »

OTTAWA, le 8 mars 2013 /CNW/ - L'honorable Rona Ambrose, ministre des Travaux publics et des Services gouvernementaux et ministre de la Condition féminine, à l'occasion de la Semaine internationale de la femme, a mis en relief des mesures prises par le gouvernement Harper afin d'éliminer la violence faite aux femmes et aux filles au nom de l'« honneur ». 

« Notre gouvernement est déterminé à protéger les personnes vulnérables, notamment les femmes et les filles, contre toute forme de violence, a déclaré la ministre Ambrose. Nous nous sommes aussi engagés à tenir les contrevenantes et contrevenants responsables de leurs actes. Notre message a été clair : les meurtres commis au nom d'un soi-disant d'honneur sont barbares et, comme tous les homicides familiaux, ils représentent une violation grave des lois canadiennes. En ma qualité de ministre de la Condition féminine, je suis fière que notre gouvernement continue d'agir résolument pour assurer l'égalité des sexes et la sécurité des femmes et des filles partout au Canada. Nous sommes déterminés à éliminer toutes les formes de violence faite aux femmes et aux filles, notamment celle perpétrée au nom de l'"honneur" ». 

Le gouvernement Harper a été on ne peut plus clair sur la violence commise au nom d'un soi-disant « honneur » : il a condamné cette pratique dans le nouveau Guide de la citoyenneté et a été le premier à octroyer du financement aux organismes d'immigrantes au pays pour qu'ils s'attaquent spécifiquement à cette question hautement complexe. Ces fonds permettent en ce moment la réalisation de projets comme Elimination of Harmful Cultural Practices: A Community-Centred Approach for Education and Action [Éliminer les pratiques culturelles qui sont préjudiciables : une approche communautaire d'éducation et d'action], de l'Indo Canadian Women's Association, et Contribuer à la prévention des crimes d'honneur et de la violence contre les femmes et les filles : élaboration d'une stratégie de dépistage, d'information et de formation au sein des communautés, des Services familiaux du Bouclier d'Athéna.

L'automne dernier, le gouvernement Harper a lancé un appel de propositions afin d'inviter des organismes communautaires à lui proposer des projets visant à éliminer la violence faite aux femmes et aux filles au nom de l'« honneur ». Les projets financés à la suite de cet appel créeront des partenariats entre les organismes communautaires et les parties prenantes, de sorte qu'on puisse mieux cerner et combler les besoins particuliers des femmes et des filles issues de diverses collectivités ethnoculturelles. Les organismes participants élaboreront et mettront en œuvre une stratégie concertée, qui mettra l'accent sur la prévention de la violence et sur l'amélioration de la sécurité des femmes risquant d'être victimes de violence fondée sur « l'honneur » ou ayant vécu une telle violence.

Le gouvernement Harper soutient des projets qui produisent des résultats tangibles pour les femmes et les filles au Canada tout en contribuant à renforcer les familles et les collectivités. Depuis 2006, Condition féminine Canada a octroyé près de 57 millions de dollars à de tels projets. Le gouvernement Harper vient aussi de lancer le site Web Fin à la violence faite aux femmes et aux filles à l'adresse femmes.gc.ca/violence.

Le gouvernement Harper a récemment appuyé l'initiative ENGAGEONS-NOUS, mise de l'avant par l'organisme ONU Femmes, qui demande aux gouvernements du monde entier de prendre part aux efforts déployés à l'échelle mondiale pour mettre fin à la violence faite aux femmes et aux filles. Le Canada continue de mettre en œuvre une vaste gamme d'initiatives visant à réduire et à prévenir la violence envers les femmes et les filles et exhorte les autres pays à faire de même.

La Semaine internationale de la femme se déroule cette année du 3 au 9 mars et atteindra son point culminant le 8 mars, Journée internationale de la femme. Pour obtenir de plus amples renseignements, visitez le site Web de Condition féminine Canada à l'adresse www.jif.gc.ca.

SOURCE : Condition féminine Canada

Renseignements :

Questions des médias :


Amber Irwin
Attachée de presse
Cabinet de la ministre des Travaux publics
et des Services gouvernementaux et
ministre de la Condition féminine
819-997-5421

Autres demandes de renseignements : 

Nanci-Jean Waugh
Directrice générale
Communications et affaires publiques
Condition féminine Canada
613-995-7839

This news release is also available in English.
On trouvera tous les communiqués de Condition féminine Canada et de l'information sur l'organisme à l'adresse femmes.gc.ca.


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.