Le gouvernement Harper désavoue gestionnaires et syndicats à la Société Radio-Canada

MONTRÉAL, le 3 mai 2013 /CNW Telbec/ - L'encre n'est même pas encore sèche sur la nouvelle convention collective des techniciens et artisans de la Société Radio-Canada (SRC) que le gouvernement conservateur vient de désavouer tant les gestionnaires que les représentants syndicaux.

Le cabinet Harper veut dorénavant imposer le cadre de négociations des conditions de travail pour les employés syndiqués au sein des sociétés d'État.

« C'est une autre atteinte à la libre négociation. Ils s'immiscent dans les affaires de Radio-Canada, même si la preuve a été faite maintes fois que la négociation fonctionne ! », a déclaré Benoit Celestino, président du Syndicat des techniciens et artisans du réseau français de Radio-Canada (STARF).

« Ce gouvernement fait tout pour taire la voix des travailleurs au pays en brimant une liberté fondamentale : la liberté d'association. »   

Le STARF rappelle que la SRC est la pierre angulaire du système de radiodiffusion au pays et un des diffuseurs publics les plus respectés au monde.

Jamais dans l'histoire de la SRC, le diffuseur public a-t-il subi autant d'attaques.

« Nous ne pouvons pas rester les bras croisés. En deux ans seulement, depuis la dernière élection, les conservateurs ont coupé 10 % du budget global, ensuite ils ont retranché 65 $ million supplémentaires provenant du fonds FAPL. Maintenant, ils veulent dicter les conditions de travail et dans deux semaines, un comité va débattre d'un projet de loi conservateur qui veut forcer la SRC à ouvrir ses états financiers, malgré le fait que ça puisse nuire à la compétitivité du diffuseur public. »

Le STARF dénonce l'ingérence des conservateurs et compte prendre tous les moyens nécessaires pour contrer leurs attaques.

Le Syndicat des technicien(e)s et artisan(e)s du réseau français de Radio-Canada représente 1300 travailleuses et travailleurs au Québec et à Moncton.

SOURCE : Syndicat des techniciens et artisans de Radio-Canada

Renseignements :

Benoît Celestino, président STARF, 514 524-1100

Profil de l'entreprise

Syndicat des techniciens et artisans de Radio-Canada

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.