Le gouvernement Harper consolide les avantages de la porte d'entrée canadienne de l'Asie-Pacifique

Un investissement important du gouvernement fédéral créera des emplois et favorisera la croissance économique à l'échelle locale, tout en facilitan le mouvement des exportations canadiennes vers les marchés asiatiques à forte croissance

PRINCE RUPERT, BC, le 23 févr. 2012 /CNW/ - Le gouvernement du Canada a annoncé aujourd'hui une contribution financière importante de 15 millions de dollars au projet de corridor routier, ferroviaire et de services publics sur l'île Ridley au port de Prince Rupert. Ce projet de 90 millions de dollars, qui comprend des contributions financières du gouvernement de la Colombie-Britannique, du CN et de l'Administration portuaire de Prince Rupert, accroîtra la capacité et les activités du port de Prince Rupert, une composante essentielle du réseau de transport de calibre mondial qu'est la porte d'entrée canadienne de l'Asie-Pacifique.

« Ce projet créera des emplois, stimulera la croissance économique et favorisera la prospérité des travailleurs et des entreprises à l'échelle locale, tout en appuyant le vaste et ambitieux programme du Canada en faveur du commerce », a indiqué le ministre Fast. « Des investissements dans des projets tels que celui du corridor routier, ferroviaire et de services publics sur l'île Ridley consolident nos avantages au chapitre de la concurrence et positionnent encore mieux le Canada en tant que porte d'entrée de choix pour les chaînes d'approvisionnement mondiales entre l'Asie et l'Amérique du Nord. Grâce à ces investissements stratégiques et à ces partenariats, les exportations canadiennes vers la région de l'Asie-Pacifique ont atteint des niveaux inégalés. »

Le projet de corridor routier, ferroviaire et de services publics sur l'île Ridley, qui est financé conjointement par les secteurs public et privé, offrira un accès routier et ferroviaire, assorti de services publics, à une zone de 1 000 acres réservée à l'industrie lourde et à ses multiples usagers. Cette zone sera accessible grâce à des terminaux en eau profonde au port de Prince Rupert. Ce projet prévoit l'aménagement d'un corridor ferroviaire pour usage collectif et de routes, ainsi que l'accès à la propriété portuaire. Cet investissement dans l'infrastructure renforcera le plan d'aménagement de la zone industrielle de Ridley en créant le cadre de transport et de logistique requis. Les investissements au port de Prince Rupert appuieront les échanges commerciaux du Canada avec l'Asie.

« L'accroissement de la capacité du port de Prince Rupert est nécessaire à l'expansion du commerce du Canada avec les économies asiatiques qui connaissent une croissance rapide. Cet investissement favorisera le développement durable de l'infrastructure portuaire et de la zone industrielle riveraine, ce qui profitera aux industries partout au Canada », a indiqué Don Krusel, président et premier dirigeant de l'Administration portuaire de Prince Rupert.

Les ports de la côte Ouest du Canada permettent aux navires de gagner plus de deux jours de navigation par rapport à n'importe quel autre port nord-américain pour atteindre les marchés asiatiques à forte croissance. Des projets tels que celui du corridor routier, ferroviaire et de services publics sur l'île Ridley reflètent l'engagement du gouvernement Harper à créer des emplois, à stimuler la croissance économique et à favoriser la prospérité des entreprises, des familles et des travailleurs canadiens en recherchant de nouveaux débouchés au plan du commerce et des investissements avec les grandes économies dynamiques qui connaissent une croissance rapide.

Depuis 2006, le gouvernement du Canada s'est associé aux quatre provinces de l'Ouest, à des municipalités et au secteur privé pour annoncer des projets d'infrastructures de la porte d'entrée de l'Asie-Pacifique dont la valeur se chiffre à plus de 3,5 milliards de dollars. Cela comprend des contributions du gouvernement fédéral totalisant plus de 1,4 milliard de dollars.


Information


Corridor routier, ferroviaire et de services publics sur l'île Ridley

Le projet de corridor routier, ferroviaire et de services publics sur l'île Ridley offrira un accès routier et ferroviaire, assorti de services publics, à une zone de 1 000 acres réservée à l'industrie lourde et à ses multiples usagers. Cette zone sera accessible grâce à des terminaux en eau profonde au port de Prince Rupert. Ce projet comprend le prolongement de routes publiques et de l'infrastructure ferroviaire sur la propriété portuaire en vue de l'aménagement complet de l'emplacement du projet. Cet investissement renforcera le plan d'aménagement de la zone industrielle de Ridley en créant le cadre de transport et de logistique requis et en favorisant par conséquent le développement du port.

Le projet de corridor routier, ferroviaire et de services publics sur l'île Ridley, qui est financé conjointement par les secteurs public et privé, accroîtra la capacité et l'efficacité du port en vue d'appuyer les échanges commerciaux internationaux du Canada avec l'Asie. Le gouvernement du Canada contribuera pour 15 millions de dollars des 90 millions requis. Cette contribution du gouvernement fédéral proviendra du Fonds d'infrastructure de transport de l'Initiative de la Porte et du Corridor de l'Asie-Pacifique. L'argent du gouvernement fédéral servira à financer l'infrastructure essentielle à l'accroissement de la capacité du port de Prince Rupert. Cette infrastructure accroîtra aussi l'efficacité du port. Les autres partenaires financiers de ce projet comprennent le gouvernement de la Colombie-Britannique, qui a versé 15 millions de dollars au projet, ainsi que le CN et l'Administration portuaire de Prince Rupert, qui y ont consacré ensemble 60 millions de dollars, soit le reste du financement.

Des 15 millions de dollars que versera le gouvernement du Canada, 5 millions proviendront du volet du Fonds d'infrastructure de transport de l'Initiative de la Porte et du Corridor de l'Asie-Pacifique prévu pour la lutte contre le dendroctone du pin ponderosa. Le projet de corridor routier, ferroviaire et de services publics sur l'île Ridley aidera directement l'industrie locale et régionale touchée par l'infestation du dendroctone du pin ponderosa en lui offrant une installation d'exportation de pointe à usages multiples pour les produits provenant de cette région lourdement dévastée. Cela aidera la région touchée à diversifier son économie.

L'Initiative de la porte et du Corridor de l'Asie-Pacifique, l'IPCAP, a été lancée en 2006 afin d'offrir une approche intégrée en ce qui a trait au commerce international et à la politique de transport. Les objectifs de cette initiative visaient à favoriser le commerce du Canada avec la région de l'Asie-Pacifique, à accroître la part de la porte d'entrée sur le marché des importations par conteneur en provenance de l'Asie à destination de l'Amérique du Nord, et à améliorer l'efficacité et la fiabilité de la porte d'entrée pour les exportations canadiennes et nord-américaines. À ce jour, le gouvernement du Canada s'est associé aux quatre provinces de l'Ouest, à des municipalités et au secteur privé pour annoncer des projets d'infrastructures stratégiques dont la valeur se chiffre à plus de 3,5 milliards de dollars. Cela comprend 1,4 milliard du gouvernement fédéral. Le port de Prince Rupert est un partenaire à part entière de l'IPCAP, et les investissements à cette installation contribuent à renforcer l'économie de l'Ouest canadien et de l'ensemble du pays, à créer des emplois dans la région, et à accroître les débouchés commerciaux avec l'Asie.

SOURCE Gouvernement du Canada

Renseignements :

Rudy Husny
Attaché de presse
Cabinet de l'honorable Ed Fast
Ministre du Commerce international et ministre de la porte d'entrée de l'Asie-Pacifique
613-992-7332

Relations avec les médias
Transports Canada, Ottawa
613-993-0055

Transports Canada est en ligne au www.tc.gc.ca. Abonnez-vous à Nouvelles en direct et restez branchés par l'entremise des fils RSSTwitterFacebookYouTube et Flickr pour rester au fait des dernières nouvelles de Transports Canada.

Ce communiqué est disponible en d'autres formats pour les personnes vivant avec une déficience visuelle.


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.