Le gouvernement Harper augmente l'aide aux apprentis et aux métiers spécialisés

GATINEAU, QC, le 7 mai 2013 /CNW/ - La ministre des Ressources humaines et du Développement des compétences, l'honorable Diane Finley, a présenté aujourd'hui les principales mesures contenues dans le Plan d'action économique de 2013 qui aideront à résoudre les pénuries de main-d'œuvre qualifiée au Canada et transformeront la manière dont la formation axée sur les compétences est dispensée aux Canadiennes et aux Canadiens. Elle prenait la parole à l'occasion de la Conférence d'orientation canadienne de 2013 organisée par le Département des métiers de la construction.

« Notre gouvernement reconnaît qu'une main­d'œuvre très qualifiée et mobile œuvrant dans les métiers spécialisés est essentielle à la productivité et à la compétitivité du Canada, a dit la ministre Finley. En aidant les Canadiens à prendre connaissance des emplois disponibles et en mettant l'accent sur les compétences et la formation, nous assurons la croissance économique, la création d'emplois et la prospérité à long terme. »

Le Plan d'action économique de 2013 contenait des mesures qui aideront les Canadiens à acquérir les compétences et la formation dont ils ont besoin pour faire carrière dans les métiers spécialisés. Ces mesures comprennent :

  • créer la nouvelle Subvention canadienne pour l'emploi;
  • travailler de concert avec les provinces et les territoires pour harmoniser les exigences en matière de formation en apprentissage et de reconnaissance professionnelle;
  • soutenir le recours aux apprentis dans les contrats fédéraux de construction et d'entretien;
  • offrir de l'aide aux groupes qui sont sous-représentés dans le marché du travail, comme les personnes handicapées, les jeunes, les Autochtones et les nouveaux arrivants.

Ces investissements viennent compléter d'autres initiatives du gouvernement du Canada, notamment les subventions aux apprentis. De plus, le gouvernement du Canada offre un crédit d'impôt aux employeurs pour les encourager à engager des apprentis, et une déduction d'impôt aux apprentis et aux gens de métier pour couvrir le coût des outils neufs. Dans le budget de 2011, le gouvernement du Canada a également fait en sorte que tous les frais d'examen professionnel donnent droit au crédit d'impôt pour frais de scolarité.

« En offrant des subventions, des crédits d'impôt et du soutien aux programmes de formation, comme la formation en apprentissage, nous encourageons les Canadiens à faire carrière dans les métiers spécialisés », a ajouté la ministre Finley.

Le gouvernement du Canada collabore également avec les syndicats des métiers de la construction au programme Du régiment aux bâtiments. Ce programme national aide les membres des Forces canadiennes en service et à la retraite, y compris les personnes handicapées, à faire la transition vers une carrière civile dans le secteur de la construction.

Pour obtenir plus d'information à ce sujet, consultez le site helmetstohardhats.ca ou composez le 613­238­2300 ou le 1 855-238-9707 (ligne sans frais).

Pour en savoir plus sur le Plan d'action économique du Canada, consultez le site plandaction.gc.ca.


Document d'information


La Subvention canadienne pour l'emploi

La Subvention canadienne pour l'emploi fera passer les choix de formation axée sur les compétences des mains du gouvernement à celles des employeurs et des Canadiens qui veulent travailler, soit là où ces choix devraient être. La Subvention donnera lieu à un financement de 15 000 $ ou plus par personne, ce qui comprend une contribution fédérale maximale de 5 000 $ et les contributions équivalentes versées par les provinces ou territoires, et les employeurs. Les entreprises ayant un plan de formation destiné aux Canadiens à l'égard de l'emploi qu'ils occupent ou d'un meilleur emploi pourront faire une demande de Subvention canadienne pour l'emploi. Lorsqu'elle aura été complètement mise en œuvre, la Subvention devrait permettre chaque année à près de 130 000 Canadiens de bénéficier de la formation dont ils ont besoin pour occuper un emploi rémunérateur ou pour améliorer leurs compétences correspondant aux emplois en demande. La Subvention canadienne pour l'emploi sera instaurée en 2014­2015 dans le cadre du renouvellement des ententes sur le marché du travail.

Créer des possibilités pour les apprentis

Afin de réduire davantage les obstacles à l'accréditation dans les domaines des métiers spécialisés au Canada et d'augmenter les possibilités pour les apprentis, le gouvernement collaborera avec les provinces et les territoires pour harmoniser les exigences applicables aux apprentis et examiner l'utilisation des examens pratiques comme méthode d'évaluation dans certains métiers spécialisés. Cela appuiera un plus grand nombre d'apprentis qui veulent terminer leur formation et favorisera leur mobilité partout au pays.

En outre, le gouvernement instaurera des mesures propices au recours à des apprentis aux termes de contrats fédéraux de construction et d'entretien. Il veillera également à ce que les fonds transférés aux provinces et aux territoires par l'entremise du Programme d'investissement dans le logement abordable favorisent le recours à des apprentis. Dans le cadre du nouveau plan Chantiers Canada pour l'infrastructure, le gouvernement encouragera les provinces, les territoires et les municipalités à favoriser le recours aux apprentis dans le cadre des projets d'infrastructure bénéficiant de fonds fédéraux.

Aider les groupes sous-représentés

Le Plan d'action économique de 2013 appuiera également la participation au marché du travail et contribuera à créer une main-d'œuvre plus inclusive et compétente au moyen d'un éventail de mesures, par exemple :

  • la mise en place de la nouvelle génération d'Ententes sur le marché du travail visant les personnes handicapées, avec un investissement de 222 millions de dollars par année, pour mieux satisfaire aux besoins des entreprises canadiennes en matière d'emploi et pour améliorer les perspectives d'emploi des personnes handicapées;
  • la réaffectation de 19 millions de dollars sur deux ans pour favoriser l'éducation dans des domaines à forte demande comme les métiers spécialisés, les sciences, la technologie, le génie et les mathématiques;
  • un investissement de 70 millions de dollars sur trois ans pour créer 5 000 stages rémunérés de plus destinés aux récents diplômés postsecondaires, afin de leur garantir la précieuse expérience professionnelle dont ils ont besoin pour intégrer le marché du travail;
  • un investissement de 241 millions de dollars sur cinq ans pour améliorer le Programme d'aide au revenu dans les réserves et faire en sorte que les jeunes Autochtones acquièrent la formation et les compétences dont ils ont besoin pour décrocher un emploi;
  • le maintien du financement du Fonds d'intégration pour les personnes handicapées à 40 millions de dollars par année, à compter de 2015­2016. Le programme fera aussi l'objet d'une réforme de façon à offrir aux personnes handicapées des solutions de formation davantage axées sur la demande et à l'adapter davantage aux besoins du marché du travail. Des employeurs et des organismes communautaires participeront à la conception et à la mise en œuvre du projet;
  • la prolongation du Fonds pour l'accessibilité, avec un budget annuel de 15 millions de dollars, qui aide à financer le coût en capital des projets de construction et de rénovation visant à faciliter l'accès physique des personnes handicapées ou à prendre des mesures d'adaptation du milieu de travail.

Subventions aux apprentis

La Subvention incitative aux apprentis (SIA) est une subvention imposable de 1 000 $ offerte aux apprentis qui terminent le premier ou le deuxième niveau de leur programme d'apprentissage dans un métier désigné Sceau rouge, jusqu'à concurrence de 2 000 $. La SIA a été annoncée dans le cadre du budget de 2006.

La Subvention à l'achèvement de la formation d'apprenti (SAFA) est une subvention imposable de 2 000 $ offerte aux personnes admissibles qui ont complété avec succès leur formation d'apprenti et qui ont reçu leur certificat de compagnon dans un métier désigné Sceau rouge. La SAFA a été annoncée dans le cadre du Plan d'action économique du Canada de 2009.

Grâce à ces subventions, les apprentis qui terminent leur programme d'apprentissage et reçoivent un certificat dans un métier désigné Sceau rouge pourraient recevoir jusqu'à 4 000 $. À ce jour, le gouvernement du Canada a versé plus de 493 millions de dollars en subventions à des apprentis canadiens, afin de les inciter à acquérir la formation nécessaire pour exercer un métier spécialisé.

Pour en savoir davantage au sujet de ces initiatives, veuillez consulter le site plandaction.gc.ca.

 

SOURCE : Ressources humaines et Développement des compétences Canada

Renseignements :

Jan O'Driscoll
Attaché de presse
Cabinet de la ministre Finley
819-994-2482

Bureau des relations avec les médias
Ressources humaines et Développement des compétences Canada
819-994-5559
Suivez-nous sur Twitter 

S'IL Y A DIVERGENCE ENTRE UNE VERSION IMPRIMÉE ET LA VERSION ÉLECTRONIQUE DE CE COMMUNIQUÉ, LA VERSION ÉLECTRONIQUE PRÉVAUT.

Le présent communiqué est disponible en ligne à l'adresse plandaction.gc.ca.

Profil de l'entreprise

Ressources humaines et Développement des compétences Canada

Renseignements sur cet organisme

Plan d'action économique du Canada

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.