Le gouvernement Harper annonce un projet de sensibilisation aux mauvais traitements envers les aînés pour souligner la Journée internationale de sensibilisation pour contrer les abus envers les personnes aînées

OTTAWA, le 13 juin 2014 /CNW/ - Le gouvernement du Canada aide les aînés de divers milieux à mieux se protéger contre les mauvais traitements, a reconnu aujourd'hui la ministre d'État (Aînés), l'honorable Alice Wong, à l'occasion d'une allocution prononcée au centre de l'organisme Centre juif de services familiaux d'Ottawa. La ministre a également souligné que le 15 juin est la Journée internationale de sensibilisation pour contrer les abus envers les personnes aînées.

Le Centre juif de services familiaux d'Ottawa reçoit 575 000 $ en financement du programme Nouveaux Horizons pour les aînés (PHNA) pour son projet pancanadien triennal de sensibilisation aux mauvais traitements envers les aînés et d'éducation pour les collectivités ethnoculturelles. En collaboration avec ses quatre organismes partenaires de partout au pays, le Centre rassemble des aînés immigrants bénévoles qui aideront à élaborer des programmes de sensibilisation et des documents d'information pour la communauté juive, ainsi que pour d'autres communautés ethniques et culturelles. En apprenant à reconnaître et à prévenir les mauvais traitements envers les aînés, ces derniers peuvent contribuer à diminuer les situations d'abus. L'utilisation de représentations théâtrales en tant qu'outil éducatif est une caractéristique unique de ce programme.

Le gouvernement du Canada a fait de la lutte contre les mauvais traitements envers les aînés une priorité et reconnaît chaque année la Journée internationale de sensibilisation pour contrer les abus envers les personnes aînées dans le cadre de ses propres efforts de sensibilisation à ce sujet. Les Canadiens peuvent contribuer à ces efforts de sensibilisation en participant à des discussions et à des activités connexes ou en aidant un aîné pouvant être en détresse. Pour obtenir de plus amples renseignements au sujet des activités connexes du gouvernement ou pour savoir comment y participer, consultez le site Web aines.gc.ca.

Les faits en bref

  • Dans le cadre du Plan d'action économique de 2014, le gouvernement a récemment proposé d'affecter 5 millions de dollars de plus par année au PNHA pour financer des projets additionnels dont les personnes âgées bénéficieront. Ce montant s'ajoute aux 45 millions de dollars que le gouvernement verse déjà chaque année à ce programme.
  • Depuis 2006, le PNHA a financé plus de 13 000 projets dans des centaines de collectivités du Canada. Le financement du PNHA appuie des projets axés sur des enjeux comme les mauvais traitements envers les aînés, l'isolement social et l'apprentissage intergénérationnel.
  • Juin 2015 marque la Journée internationale de sensibilisation pour contrer les abus envers les personnes aînées. Cette journée a été lancée en 2006 par l'Organisation mondiale de la Santé et par le Réseau international pour la prévention des mauvais traitements envers les aînés afin d'apporter une plus grande attention à l'abus et au délaissement que subissent certains adultes, ainsi qu'à la prévention de l'abus.
  • Pour mieux protéger les aînés contre les mauvais traitements tels que la fraude et l'exploitation financière, le gouvernement a adopté ou présenté des projets de loi, notamment la Loi sur la protection des renseignements personnels numériques visant à modifier la Loi sur la protection des renseignements personnels et les documents électroniques.
  • Une brochure au sujet des procurations et des comptes bancaires conjoints a été publiée en novembre 2013 par le Forum des ministres fédéral, provinciaux et territoriaux responsables des aînés afin d'informer les aînés au sujet des risques, des avantages et des conséquences imprévues possibles de l'ouverture d'un compte bancaire conjoint ou de l'octroi d'une procuration à quelqu'un.

Citations

« Notre gouvernement est fier de travailler avec des organisations comme le Centre juif de services familiaux d'Ottawa, dont le projet de sensibilisation aux mauvais traitements envers les aînés lui permettra de garantir une meilleure protection aux immigrants âgés vivant dans les collectivités ethnoculturelles. Ce projet aidera les aînés à mieux se protéger contre de nombreuses formes de mauvais traitements, comme la négligence et l'exploitation financière. La Journée internationale de sensibilisation pour contrer les abus envers les personnes aînées est une excellente occasion pour les Canadiens de se rappeler que les aînés ont joué un rôle crucial dans le développement de notre pays et qu'ils méritent de bénéficier de la meilleure qualité de vie possible. »
- L'honorable Alice Wong, ministre d'État (Aînés)

« Ce projet a permis, pour la première fois, à des organisations de services aux familles juives de partout au pays de travailler ensemble pour combattre les mauvais traitements envers les aînés dans des collectivités qui sont souvent oubliées. En faisant participer des membres de diverses collectivités dans leur langue respective, des aînés et des personnes autres que des aînés travaillent ensemble de façon bénévole pour aider d'autres gens à réagir aux mauvais traitements envers les aînés et à se protéger de ces abus. Le Centre juif de services familiaux d'Ottawa est fier de diriger ce projet et est reconnaissant envers le gouvernement pour le financement qui a rendu possible la réalisation du projet. »
- Mark Zarecki, directeur général, Centre juif de services familiaux d'Ottawa

Liens connexes


Document d'information


Programme Nouveaux Horizons pour les aînés

Le programme Nouveaux Horizons pour les aînés (PNHA) est un programme fédéral de subventions et de contributions qui finance des projets dirigés ou proposés par des aînés qui ont une influence positive sur la vie des gens et dans leur collectivité. Par le biais du PNHA, le gouvernement du Canada encourage les aînés à mettre leur expérience ainsi que leurs connaissances et leurs compétences au service d'autres personnes.

Le financement du PNHA cible des projets communautaires, des projets pancanadiens et des projets pilotes axés sur des enjeux comme l'isolement social et l'apprentissage intergénérationnel.

Les projets communautaires financés visent à favoriser l'engagement des aînés et contribuent à l'atteinte d'au moins un des cinq objectifs du Programme : encourager le bénévolat, promouvoir le mentorat, sensibiliser la population aux mauvais traitements envers les aînés, favoriser la participation sociale et fournir une aide à l'immobilisation. Chaque organisme peut recevoir jusqu'à 25 000 $ par année en subventions pour mettre en œuvre un projet de ce type.

Les projets pancanadiens financés visent à aider les aînés à se protéger contre les mauvais traitements, notamment la fraude et l'exploitation financière. Ces projets permettent aux membres de la collectivité de reconnaître toutes les formes de mauvais traitements envers les aînés et d'améliorer la qualité de vie et la sécurité des aînés. Les projets sont axés sur l'élaboration d'outils, de ressources et de pratiques prometteuses qui peuvent être adaptés et échangés dans les collectivités et les régions ou dans l'ensemble du pays. Ces projets sont admissibles à un financement annuel pouvant aller jusqu'à 250 000 $ pendant une période maximale de trois ans.

Les fonds destinés aux projets pilotes contribuent à réduire l'isolement des aînés en établissant de meilleurs réseaux et ressources de soutien social et en effectuant des interventions communautaires. Ils appuient également des projets d'apprentissage intergénérationnel qui permettent aux aînés d'élargir leurs champs d'intérêt et de transmettre leur savoir et leur expérience à d'autres personnes. Ces projets pilotes sont admissibles à un financement fédéral pouvant aller jusqu'à 100 000 $ sur une période maximale de 24 mois, auquel s'ajouteront des fonds équivalents provenant d'autres sources.

Pour obtenir de plus amples renseignements au sujet du PNHA, consultez le site Web edsc.gc.ca/aines.

Soutien du gouvernement du Canada pour la prévention des mauvais traitements envers les aînés

Loi sur la protection des personnes âgées au Canada

La Loi sur la protection des personnes âgées au Canada, qui est entrée en vigueur en janvier 2013, vise à mieux protéger les aînés en imposant des peines plus sévères à ceux qui maltraitent les Canadiens âgés. En vertu des modifications apportées au Code criminel, les éléments de preuve établissant que l'infraction a eu des répercussions importantes sur la victime, compte tenu de son âge et d'autres circonstances particulières, comme sa santé et sa situation financière, seront maintenant considérés comme une circonstance aggravante dans la détermination de la peine.

Loi sur la protection des renseignements personnels et les documents électroniques

Le gouvernement du Canada a récemment déposé au Parlement la Loi sur la protection des renseignements personnels numériques, qui modifie la Loi sur la protection des renseignements personnels et les documents électroniques (LPRPDE). La LPRPDE établit les règles que les organisations du secteur privé doivent observer lorsqu'elles recueillent, utilisent ou divulguent des renseignements personnels au cours de leurs activités commerciales.

La nouvelle loi permettra également aux banques et à d'autres organisations d'aviser les autorités ou les proches parents d'un client si elles soupçonnent qu'un client âgé est victime d'exploitation financière. Des hauts fonctionnaires d'Industrie Canada, avec l'appui d'Emploi et Développement social Canada, travaillent avec le commissaire à la protection de la vie privée du Canada afin de fournir aux banques et aux autres organisations concernées une orientation sur les facteurs devant être pris en compte dans l'exercice de leur discrétion dans ce domaine et sur les pratiques exemplaires connexes.

Charte canadienne des droits des victimes

Le gouvernement du Canada a récemment annoncé l'adoption d'une loi visant à créer une Charte canadienne des droits des victimes qui transformerait le système de justice pénale en créant, à l'échelle fédérale, des droits clairs pour les victimes d'actes criminels, une première dans l'histoire du Canada.

La Charte canadienne des droits des victimes transformerait le rôle des victimes de crimes dans le système de justice pénale en créant des droits qui leur seraient accordés par la loi. Pour la première fois de l'histoire du Canada, les dispositions du droit pénal seraient clairement conçues de manière à inclure des droits pour les victimes d'actes criminels.

SOURCE : Plan d'action économique du Canada

Renseignements :

Earl Maynard
Cabinet de la ministre d'État (Aînés)
613-716-5422

Bureau des relations avec les médias
Emploi et Développement social Canada
819-994-5559
media@hrsdc-rhdcc.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.