Le gouvernement Harper annonce qu'il exigera la divulgation des pénuries de médicaments

Diffusion de renseignements clairs et précis sur les pénuries de médicaments pour assurer la santé et la sécurité des Canadiens

VANCOUVER, le 10 févr. 2015 /CNW/ - Aujourd'hui, l'honorable Rona Ambrose, ministre fédérale de la Santé, accompagnée de Wai Young, députée de Vancouver-Sud, a annoncé que le gouvernement du Canada présente un projet de règlement qui obligera les fabricants à divulguer les pénuries de médicaments afin que les Canadiens soient mieux en mesure de faire des préparatifs relatifs à leur santé et à leur sécurité. Grâce aux préavis de pénuries, les Canadiens seront plus en mesure de travailler de manière proactive avec les professionnels de la santé pour trouver des solutions de rechange.

Tous les ans, les pénuries de médicaments ont malheureusement des effets négatifs sur la santé de nombreux Canadiens et de leurs familles. Le gouvernement du Canada adopte donc un système de divulgation obligatoire qui exigera de tous les fabricants qu'ils divulguent les pénuries de médicaments pour permettre aux Canadiens d'être mieux en mesure de faire des préparatifs relatifs à leur santé et à leur sécurité et à celles de leurs familles. Exiger des fabricants qu'ils divulguent les pénuries de médicaments permettra aux Canadiens d'être mieux en mesure de faire de tels préparatifs parce qu'ils pourront ainsi travailler avec des professionnels de la santé pour trouver des solutions de rechange convenables avant le début d'une pénurie prévue.

Des renseignements à jour, complets et dignes de foi sur les pénuries de médicaments actuelles ou prévues seront divulgués par les fabricants sur un nouveau site Web tiers autonome. Pendant la création de ce nouveau site Web et l'élaboration du règlement, les fabricants devront afficher volontairement de l'information sur toutes les pénuries sur www.penuriesdemedicaments.ca, site Web géré par l'industrie.

Pour refléter et favoriser la responsabilisation de l'industrie, Santé Canada a lancé sur son site Web un registre de divulgation énumérant tous les fabricants qui ont omis de divulguer volontairement leurs pénuries. Quand la divulgation des pénuries de médicaments sera obligatoire, les entreprises délinquantes se verront imposer des amendes et des sanctions.

Tous les intervenants du système de santé ont un rôle important à jouer pour résoudre les pénuries de médicaments. Les fabricants, les acheteurs, les gouvernements provinciaux et territoriaux ainsi que les établissements de santé continuent de contribuer à la réduction du risque de pénuries de médicaments et de réagir rapidement afin d'atténuer les répercussions sur les patients. Le gouvernement du Canada écoute les Canadiens et joue son rôle, et invite tous les intervenants de la chaîne d'approvisionnement en médicaments à en faire autant.

La ministre Ambrose était aussi accompagnée de l'honorable Terry Lake, ministre de la Santé de la Colombie-Britannique, du Dr Douglas DuVal, vice-président de la Société canadienne des anesthésiologistes, de Suzanne Nurse, présidente du Comité des pénuries de médicaments de l'Alliance canadienne de l'épilepsie, et de Mary Ackenhusen, présidente et chef de la direction de la régie de santé Vancouver Coastal Health.

Faits en bref

  • Le site Web www.penuriesdemedicaments.ca est une initiative volontaire gérée par l'industrie qui a vu le jour en mars 2012 quand la ministre de la Santé de l'époque a demandé aux fabricants de mettre de l'information sur les pénuries de médicaments à la disposition de la population canadienne et du système de soins de santé.
  • Les fabricants doivent afficher dans les plus brefs délais de l'information sur les pénuries et les abandons prévus et actuels de médicaments sur www.penuriesdemedicaments.ca pour accorder aux patients et au système de santé le plus de temps possible pour y réagir.
  • En septembre 2013, la ministre Ambrose a annoncé l'entrée en vigueur d'un protocole et la création d'une boîte à outils pour contribuer à prévenir les pénuries de médicaments et à en atténuer les répercussions.
  • Le mécanisme actuel de divulgation volontaire des pénuries de médicaments, le nouveau registre public et l'approche proposée pour la divulgation obligatoire ne s'appliquent pas aux pénuries de médicaments vétérinaires, de produits de santé naturels, de produits de soins personnels, de cosméceutiques, d'articles de toilette ou de désinfectants.

Citations

« Quand il y a pénurie d'un médicament, les patients et les personnes qui s'en occupent doivent disposer de renseignements à jour, complets et dignes de foi pour réduire au minimum les répercussions sur leur santé. L'adoption d'un système de divulgation obligatoire des pénuries de médicaments permettra aux médecins, aux pharmaciens, aux professionnels de la santé et à tous les intervenants d'obtenir des renseignements clairs et précis sur les pénuries de médicaments leur permettant de prendre les meilleures décisions pour leurs patients. Notre gouvernement continuera de prendre les mesures nécessaires pour assurer la santé et la sécurité des Canadiens et de leurs familles. »
Rona Ambrose
Ministre fédérale de la Santé

« Les pénuries de médicaments constituent un problème mondial complexe dont les effets se font sentir partout au pays et dans le monde, mais personne ne s'en ressent plus que les patients et leurs familles. C'est pourquoi nous prenons des mesures pour adopter un système obligatoire. Il existe entre‑temps un registre public sur le site Web de Santé Canada permettant de nommer et de dénoncer les fabricants qui négligent de diffuser volontairement des avis pour qu'il soit clair, aux yeux de tous, quels sont les engagements et, surtout, les mesures pris par l'industrie. »
Rona Ambrose
Ministre fédérale de la Santé

« La Colombie-Britannique appuie fermement cette démarche visant à rendre l'industrie des médicaments d'ordonnance au Canada plus ouverte et plus transparente. Nous sommes d'avis que des renseignements précis et dignes de foi sur les médicaments disponibles sont nécessaires pour améliorer les soins dispensés aux patients et éviter des résultats défavorables pour les patients. »
Terry Lake
Ministre de la Santé de la Colombie-Britannique

« Les pénuries de médicaments peuvent avoir des conséquences désastreuses sur la vie des personnes atteintes d'épilepsie. Idéalement, il ne devrait jamais y avoir de pénurie de ces médicaments importants. Nous avons toutefois dû faire face à de nombreuses pénuries, souvent sans en être avertis, ce qui a suscité de vives craintes et, dans certains cas, a entraîné des complications qui ont mis la vie de personnes en danger. La divulgation obligatoire est essentielle pour améliorer la gestion des pénuries de médicaments. »
Suzanne Nurse
Présidente du Comité des pénuries de médicaments de l'Alliance canadienne de l'épilepsie

Liens associés
Santé Canada cherche à obtenir des commentaires sur la divulgation des pénuries de médicaments

Les communiqués de Santé Canada sont accessibles par Internet : www.santecanada.gc.ca/media.

 

SOURCE Santé Canada

Renseignements : Personnes-ressources : Michael Bolkenius, Cabinet de l'honorable Rona Ambrose, Ministre fédérale de la Santé, 613-957-0200; Santé Canada, Relations avec les médias, 613-957-2983; Renseignements au public : 613-957-2991, 1-866-225-0709


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.