Le gouvernement Harper annonce l'octroi de 26,8 millions de dollars supplémentaires pour le parc urbain national de la Rouge

Ces fonds permettront d'assurer la gestion et l'exploitation des nouvelles parcelles récemment cédées au parc urbain national de la Rouge, qui s'étendent sur 21 kilomètres carrés

TORONTO, le 1er août 2015 /CNW/ - Aujourd'hui, Paul Calandra, secrétaire parlementaire du premier ministre et des Affaires intergouvernementales et député d'Oak Ridges-Markham, et Corneliu Chisu, député de Pickering-Scarborough-Est, au nom de l'honorable Leona Aglukkaq, ministre de l'Environnement et ministre responsable de Parcs Canada, ont annoncé l'octroi d'un nouvel investissement considérable pour le parc urbain national de la Rouge. Le gouvernement du Canada s'apprête à verser 26,8 millions de dollars supplémentaires sur trois ans et 3 millions de dollars par an par la suite pour permettre l'exploitation et la gestion des 21 kilomètres carrés de nouvelles parcelles, qui ont récemment fait l'objet d'une annonce de la part du premier ministre le 11 juillet 2015.

Ces nouvelles parcelles, situées dans la ville de Pickering et dans le canton d'Uxbridge, sont composées d'un mélange diversifié de terres naturelles, culturelles et agricoles. Cette expansion permettra d'agrandir de plus de 36 % le territoire du premier parc urbain national du Canada, ce qui en fera l'un des parcs urbains les plus grands et les mieux protégés du monde : il couvrira 79,5 kilomètres carrés une fois entièrement établi.

Parcs Canada utilisera ces fonds supplémentaires pour permettre la conservation et la restauration des ressources naturelles, culturelles et agricoles de la Rouge, pour assurer la protection et le rétablissement des espèces menacées, pour gérer et améliorer les installations existantes et mettre sur pied de nouvelles installations éducatives destinées aux visiteurs, pour créer des sentiers, pour améliorer les moyens de faire appliquer la loi dans le parc, et pour investir dans des projets d'intendance communautaire et dans les possibilités offertes aux visiteurs.

Avec l'annonce faite aujourd'hui, l'investissement du gouvernement du Canada, dont l'origine remonte à 2012, s'élève désormais à 170,5 millions de dollars sur 10 ans pour l'établissement et la protection du parc urbain national de la Rouge, et à 10,6 millions de dollars par an pour sa gestion et son exploitation continues.

Les faits en bref

  • Le parc urbain national de la Rouge est 19 fois plus grand que le parc Stanley à Vancouver, 22 fois plus grand que Central Park à New York et près de 50 fois plus que le parc High à Toronto.
  • Parcs Canada, en collaboration avec les agriculteurs, les organismes communautaires, les Premières Nations et les groupes de conservation, a déjà commencé à travailler sur 15 projets de restauration d'écosystèmes sur des terres situées dans la zone de Markham du parc urbain national de la Rouge, visant notamment la restauration des habitats aquatiques le long de quatre affluents du ruisseau Little Rouge. Ces travaux permettront d'améliorer la santé des écosystèmes et des terres agricoles du parc.
  • Le parc urbain national de la Rouge abrite une collection exceptionnelle de caractéristiques naturelles, culturelles et agricoles : 1 700 espèces de plantes, d'oiseaux, de poissons, de mammifères, d'insectes, de reptiles et d'amphibiens; des vestiges de plus de 10 000 ans d'histoire humaine et de vastes parcelles de terres agricoles de catégorie 1 - les plus rares, les plus fertiles et les plus menacées du pays.
  • Avec 20 % de la population du Canada à proximité, le parc urbain national de la Rouge offrira à de plus en plus de Canadiens la possibilité de profiter d'un parc national et de découvrir et de se rapprocher du patrimoine naturel, culturel et agricole du pays.

Citations

« Grâce à son engagement historique dans le parc urbain national de la Rouge, le gouvernement Harper a pris la seule véritable action de tout gouvernement au cours des 40 dernières années pour protéger et respecter les droits des agriculteurs sur ces terres, et ce, tout en instituant les protections environnementales les plus fortes de l'histoire du parc. Les protections agricoles pour la vallée de la Rouge ont été une priorité personnelle pour moi avant même ma première élection. Cela me rend très fier de voir que le parc urbain national de la Rouge restera à perpétuité un élément essentiel du paysage significatif du Canada et des aires protégées nationales. »

Paul Calandra, secrétaire parlementaire du premier ministre et des Affaires intergouvernementales et député d'Oak Ridges-Markham

«Le transfert des terrains supplémentaires de Pickering et Uxbridge à Parcs Canada était une décision accueillie favorablement par la communauté. La protection environnementale de ces terres, la protection des terres agricoles et la vision pour relier les sentiers du lac Ontario à la moraine d'Oak Ridges et ensuite à travers Uxbridge et le sentier Transcanadien est très excitant.»

Corneliu Chisu, député de Pickering-Scarborough-Est

Liens connexes

 

SOURCE Parcs Canada

Renseignements : Jonathan Lefebvre, Bureau de la ministre de l'Environnement, 819-997-1441; Relations avec les médias, Parcs Canada, 1-855-862-1812, www.twitter.com/parkscanada


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.