Le gouvernement Harper agit pour mettre fin à la violence faite aux femmes

OTTAWA, le 28 févr. 2013 /CNW/ - L'honorable Rona Ambrose, ministre des Travaux publics et des Services gouvernementaux et ministre de la Condition féminine, a dévoilé aujourd'hui le thème de la Semaine internationale de la femme : Travaillons ensemble : engager les hommes dans l'élimination de la violence faite aux femmes.

« Le gouvernement Harper prend des mesures concrètes pour éliminer la violence faite aux femmes et aux filles, a dit la ministre Ambrose. Notre gouvernement va continuer de collaborer avec les collectivités à travers le Canada pour améliorer la sécurité et d'apporter son soutien à des projets importants qui contribuent à l'élimination de la violence d'un bout à l'autre du pays. »

Le gouvernement Harper soutient des projets qui produisent des résultats tangibles pour les femmes et les filles au Canada tout en contribuant à renforcer les familles et les collectivités.

La Semaine internationale de la femme se déroule cette année du 3 au 9 mars; elle comprend la Journée internationale de la femme, le 8 mars. Pour obtenir de plus amples renseignements sur la journée et la semaine, visitez le site Web qu'y consacre Condition féminine Canada, à l'adresse www.jif.gc.ca.

DOCUMENT D'INFORMATION
LE GOUVERNEMENT HARPER AGIT POUR CONTRER LA VIOLENCE FAITE AUX FEMMES ET AUX FILLES

Le gouvernement Harper s'est engagé à mettre fin à la violence faite aux femmes et a pris des mesures vigoureuses afin d'accroître la sécurité des femmes et des filles. Les mesures prises par le gouvernement comprennent les suivantes :

  • adoption de la Loi sur la sécurité des rues et des communautés en mars 2012 pour améliorer la sécurité de toute la population canadienne, mais plus particulièrement celles des membres les plus vulnérables de la société, dont les femmes et les enfants;
  • modifications de fond au Code criminel du Canada afin d'accroître la sécurité des femmes et des enfants;
  • amélioration du soutien aux victimes d'actes criminels;
  • retrait de l'option de détention à domicile pour les personnes qui ont commis des crimes graves, dont les agressions sexuelles, et élimination de toute possibilité de pardon pour ce type d'infraction;
  • instauration de peines plus sévères pour les prédatrices sexuelles et prédateurs sexuels qui s'en prennent à des enfants;
  • adoption de la Loi sur la responsabilisation des contrevenants à l'égard des victimes, qui impose des peines plus sévères en cas de trafic, production ou importation de drogues du viol;
  • investissement dans les refuges sur les réserves;
  • adoption du Plan d'action national de lutte contre la traite de personnes.

De plus, le gouvernement Harper a soutenu une vaste gamme de projets de lutte contre la violence faite aux femmes et aux filles au Canada depuis 2006.

LUTTE CONTRE LA VIOLENCE FAITE AUX FEMMES ET AUX FILLES : RÉCENTS APPELS DE PROPOSITIONS

Le gouvernement Harper s'emploie à éliminer la violence faite aux femmes sous toutes ses formes, notamment en lançant des appels de propositions aux organismes communautaires pour des projets ciblant cet enjeu. Voici quelques exemples d'appels de propositions lancés au cours des deux dernières années :

  • Travailler ensemble : engager les collectivités dans l'élimination de la violence faite aux femmes et aux filles

En 2012, le gouvernement Harper a lancé un appel de proposition intitulé Travaillons ensemble : engager les collectivités dans l'élimination de la violence faite aux femmes et aux filles. Le but de cet appel de propositions était de solliciter des demandes de financement pour des projets visant à prévenir et à réduire la violence à l'endroit des femmes et des filles au Canada.

Les projets doivent porter sur l'un ou l'autre des quatre domaines suivants :

  • Prévenir et réduire la violence faite aux femmes et aux filles dans les quartiers à risque;
  • Engager les hommes et les garçons dans l'élimination de la violence faite aux femmes et aux filles;
  • Prévenir et réduire la violence faite aux femmes et aux filles au nom de l'« honneur »;
  • Prévenir et réduire la traite des femmes et des filles grâce à la planification locale.

On évalue actuellement les demandes de financement reçues en réponse à cet appel, et les projets retenus seront bientôt annoncés.

  • Femmes vivant dans les collectivités rurales et éloignées et dans les petits centres urbains

En 2011, le gouvernement du Canada a lancé un appel de propositions sur le thème Femmes vivant dans les collectivités rurales et éloignées et dans les petits centres urbains. Les projets financés contribuent à réduire la violence et à promouvoir la prospérité économique des femmes et des filles qui vivent dans des collectivités rurales et éloignées ou dans des petits centres urbains.

  • Mobiliser les jeunes pour prévenir la violence contre les étudiantes sur les campus

En 2011, le gouvernement du Canada a lancé un appel de propositions visant à Mobiliser les jeunes pour prévenir la violence contre les étudiantes sur les campus. Les projets qui ont été financés ont trait à la sécurité des femmes et des filles sur les campus.

SOURCE : Condition féminine Canada

Renseignements :

Questions des médias :

Amber Irwin
Attachée de presse
Cabinet de la ministre des Travaux publics
et des Services gouvernementaux et
ministre de la Condition féminine
819-997-5421

Autres demandes de renseignements : 

Nanci-Jean Waugh
Directrice générale
Communications et affaires publiques
Condition féminine Canada
 613-995-7839

This news release is also available in English.
On trouvera tous les communiqués de Condition féminine Canada et de l'information sur l'organisme à l'adresse femmes.gc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.