Le gouvernement fédéral doit rendre publics les détails de l'entente conclue
avec Xstrata, soutiennent les TCA

TORONTO, le 9 déc. /CNW/ - Les TCA exhortent le gouvernement fédéral à rendre publics les détails de l'entente qu'il a conclue avec Xstrata lorsqu'elle a pris le contrôle de Falconbridge en 2006; il serait ainsi possible de déterminer si le projet de Xstrata de fermer ses exploitations de cuivre et de zinc de Kidd Creek, près de Timmins (Ontario), transgresse cette entente.

Le 7 décembre, les membres de la section locale 599 des TCA ainsi que la communauté de Timmins (Ontario) ont été ébranlés par l'annonce faite par Xstrata. Si cette annonce se matérialise, 500 membres de la section locale 599 des TCA perdront leur emploi, de même que 170 autres employés de Xstrata.

Le président des TCA, Ken Lewenza, a rappelé que Xstrata s'était engagée à faire en sorte que son acquisition de 2006 soit à "l'avantage net" des Canadiens. "Comme cette multinationale a pris le contrôle d'une importante partie d'une ressource naturelle fondamentale pour le Canada, elle doit, en retour, veiller à exploiter cette ressource d'une façon réellement avantageuse pour les Canadiens", a-t-il fait savoir dans une lettre qu'il a envoyée le 9 décembre au ministre de l'Industrie, Tony Clement.

"Fermer d'importantes exploitations à valeur ajoutée et mettre au chômage des centaines de familles ayant du cœur à l'ouvrage ne sont vraiment pas de bons moyens d'y parvenir", a-t-il par ailleurs indiqué.

"Les Canadiens méritent de connaître le contenu exact de l'entente de 2006", a affirmé M. Lewenza. Les TCA feront pression auprès du gouvernement afin qu'il prenne des mesures pour renverser la décision de fermer ces exploitations à valeur ajoutée (si, comme on peut le prévoir, l'entente de 2006 enjoignait Xstrata de maintenir leurs activités).

"Cette fermeture aurait un effet dévastateur sur nos membres et leurs familles, particulièrement à cette époque de l'année", a déclaré Ben Lefebvre, président d'unité de la section locale 599. "Lorsque la poussière retombera sur Timmins et ses environs, des centaines d'autres emplois auront été touchés par la fermeture", a-t-il ajouté.

Le président de la section locale 599 des TCA, Dennis Couvrette, a indiqué que la communauté serait durement atteinte. "Cette fermeture entraînerait la perte directe de plus de 50 millions de dollars par année en salaires seulement, sans parler des centaines d'emplois indirects qui seraient également perdus."

Jerry Dias, adjoint au président des TCA et responsable du secteur minier au syndicat, a pour sa part indiqué que cette annonce témoigne une fois de plus de la nécessité que le gouvernement fédéral impose des conditions strictes à la prise de contrôle de sociétés canadiennes par des multinationales étrangères.

"La prise de contrôle doit apporter un avantage économique net et réel au Canada et aux travailleurs", a-t-il précisé.

"Pendant le boom, Xstrata a fait des milliards de dollars avec nos ressources. Elle a une dette envers le Canada aujourd'hui", a conclu M. Lewenza.

Dans une lettre adressée au ministre de l'Industrie, Tony Clement, le syndicat a demandé à ce que soient publiés les détails de l'entente conclue en 2006 et avalisant la prise de contrôle de Falconbridge.

SOURCE Syndicat des TCA

Renseignements : Renseignements: Jerry Dias, adjoint au président des TCA, par cellulaire au (416) 315-1576 ou avec John McClyment, communications des TCA, au (416) 495-3766

Profil de l'entreprise

Syndicat des TCA

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.