Le gouvernement du Québec et la Ville de Montréal célèbrent le 50e anniversaire du site patrimonial de Montréal, le Vieux-Montréal

Le Vieux-Montréal, lieu de fondation de Montréal et joyau du patrimoine montréalais

MONTRÉAL, le 12 sept. 2014 /CNW Telbec/ - En 1964, sur la recommandation de M. Georges-Émile Lapalme, premier titulaire du ministère des Affaires culturelles, le gouvernement du Québec déclarait le Vieux-Montréal arrondissement historique, nommé aujourd'hui site patrimonial. Le décret, assorti d'un amendement judicieux à la Loi des monuments historiques en 1963, a fait en sorte que toute construction, réparation, transformation ou démolition devait préalablement être autorisée par le ministre. Cinquante ans plus tard, la ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française, Mme Hélène David, ainsi que le maire de Montréal, M. Denis Coderre, célèbrent l'anniversaire de cette désignation qui contribue, encore aujourd'hui, à préserver le caractère exceptionnel du quartier historique, le lieu de fondation de Montréal, que les Montréalais appellent affectueusement « le Vieux ».

« Aujourd'hui, nous pouvons affirmer que ce geste a été déterminant dans la protection et la mise en valeur du Vieux-Montréal. Les améliorations apportées au quartier ont fait en sorte qu'il est devenu l'un des principaux attraits touristiques de la métropole. Il constitue un héritage inestimable pour tous les Québécois en raison de la beauté de son architecture et de ses nombreux trésors historiques », a déclaré la ministre Hélène David.

« Je suis fier de fêter ce 50e anniversaire et je remercie le gouvernement du Québec d'avoir contribué à redonner son lustre à ce joyau de notre patrimoine montréalais qu'est le Vieux-Montréal. Je salue la participation active de nombreux partenaires qui ont eu à cœur la renaissance du Vieux-Montréal. Merci aussi aux architectes et aux constructeurs, qui ont su préserver le cachet unique du quartier », a ajouté M. Denis Coderre.

Un diaporama sur la transformation du Vieux-Montréal est actuellement présenté dans le hall d'honneur de l'hôtel de ville, le Marché Bonsecours, le Centre d'histoire de Montréal et le Musée Pointe-à-Callière jusqu'au 5 octobre. Pour connaître les horaires de présentation ou même pour visionner la vidéo sur Internet, visitez le www.ville.montreal.qc.ca/50e.

Pour télécharger des photographies historiques du Vieux-Montréal : http://bit.ly/1urUdmo.

 

FICHE TECHNIQUE

Le Vieux-Montréal d'hier, d'aujourd'hui et de demain

Au début des années 1960, le Vieux-Montréal était si délabré que les autorités songeaient sérieusement à en démolir une partie afin d'y d'aménager l'autoroute Ville-Marie en bordure du fleuve, mais cette idée engendra la mobilisation d'une dizaine d'organismes désireux de préserver l'héritage des Montréalais. En 1962, la Ville de Montréal créa la Commission Jacques-Viger, un organisme consultatif ayant pour mission d'étudier la conservation et la mise en valeur du secteur historique. Le décret de 1964 puis la tenue de l'Exposition universelle en 1967 provoquèrent certains réaménagements, dont la reconstruction des pavés de la rue Saint-Paul et celle du dôme incendié du Marché Bonsecours. En 1979, le ministère des Affaires culturelles et la Ville de Montréal signèrent une première Entente sur le Vieux-Montréal et le patrimoine montréalais. Il s'agissait du véritable coup d'envoi à la renaissance du quartier fondateur de Montréal. Ce partenariat a été renouvelé 14 fois à ce jour, et il a été élargi à l'échelle de toute la ville et même de l'agglomération, dans les domaines du patrimoine, de la culture et des équipements culturels. Il porte désormais le nom d'Entente sur le développement culturel de Montréal.

Le secteur privé a aussi grandement participé à la revitalisation du Vieux-Montréal, notamment par la restauration d'immeubles d'intérêt patrimonial et par la mise en chantier de projets commerciaux et résidentiels de grande qualité. Alors qu'il comptait à peine 560 résidants en 1976, le Vieux-Montréal en dénombre aujourd'hui plus de 3 500 et accueille des centaines de milliers de touristes annuellement. L'offre d'hébergement qui était de moins de 300 chambres il y a vingt-cinq ans est passée à plus de 2 000 aujourd'hui. Le quartier historique regroupe aussi de nombreuses institutions muséales dont la mission est étroitement liée à l'histoire de la ville.

En somme, le Vieux-Montréal que l'on connaît aujourd'hui résulte d'efforts soutenus de préservation et de mise en valeur. En tant que site patrimonial déclaré, il jouit d'une protection particulière et constitue une attraction touristique de choix pour le tourisme culturel, dont la popularité ne risque certainement pas de décroître à la veille des célébrations du 375e anniversaire de Montréal.

 

SOURCE : Ville de Montréal - Cabinet du maire et du comité exécutif

Renseignements : Sources : Louis-Pascal Cyr, Directeur des communications, Cabinet du maire et du comité exécutif, Ville de Montréal, Téléphone : 514 207-5525; Philip Proulx, Attaché de presse, Cabinet de la ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française, Téléphone : 418 380-2310; Renseignements : Annie Le Gruiec, Responsable des relations avec les médias, Ministère de la Culture et des Communications, 418 380-2363, poste 7239; Isabelle Poulin, relationniste, Service des communications, Ville de Montréal, 514 868-3888


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.