Le gouvernement du Canada travaille à prévenir la violence faite aux étudiantes sur les campus vancouvérois

VANCOUVER, le 26 juin 2012 /CNW/ - L'honorable Rona Ambrose, ministre des Travaux publics et des Services gouvernementaux et ministre de la Condition féminine, a annoncé aujourd'hui l'appui du gouvernement du Canada à un projet qui sera mené avec MOSAIC et le Langara College et qui s'attaquera aux problématiques de la violence faite aux femmes et des préoccupations des étudiantes en matière de sécurité sur les campus des collèges et des universités de la région de Vancouver.

« Notre gouvernement soutient avec bonheur ce projet qui jouera un rôle déterminant dans la prévention de la violence envers les femmes, en particulier la violence fondée sur des motifs culturels, sur les campus des collèges et des universités de Vancouver, a déclaré la ministre Ambrose. Nous sommes heureux de nous associer à MOSAIC et au Langara College afin d'œuvrer à l'élimination de toutes les formes de violence sur les campus. »

MOSAIC (Multilingual Orientation Service Association for Immigrant Communities) recevra 200 000 $ du gouvernement du Canada pour mener, en collaboration avec le Langara College, un projet de 28 mois de lutte contre la violence faite aux étudiantes, en particulier celles qui sont nouvellement arrivées au Canada. Les étudiantes issues de communautés culturelles diverses seront au cœur de ce projet ayant pour objectif d'améliorer les politiques, les programmes et les ressources sur les campus afin d'y assurer la sécurité des étudiantes. Les partenaires du projet formuleront ensemble une stratégie de prévention de la violence et des plans de sécurité dans les campus. Il s'agira avant tout d'éduquer et de sensibiliser les jeunes ainsi que les nouvelles immigrantes et les nouveaux immigrants et de préparer des stratégies de prévention sur les campus et à l'extérieur de ceux-ci.

MOSAIC est un organisme multilingue sans but lucratif. Depuis 1976, il aide les personnes nouvellement arrivées au Canada à s'adapter à la vie au pays. Ses principales activités incluent des services et des programmes d'établissement, des programmes de réduction et de prévention de la criminalité, ainsi que des initiatives de sensibilisation et de développement communautaire.

« Nous nous réjouissons que le gouvernement du Canada appuie ce projet, qui permettra selon nous d'attirer l'attention sur une réalité devenue banale, mais qui n'en demeure pas moins problématique, celle de la violence sexiste sur les campus », a déclaré Ninu Kang, directrice des programmes familiaux de MOSAIC.

« Nous avons hâte de travailler avec MOSAIC à ce projet innovateur puisqu'il nous donne l'occasion d'éduquer, d'autonomiser et d'aider les étudiantes qui sont peut-être victimes de violence dans leur vie personnelle, a déclaré M. David Ross. Par l'entremise de ses forums communautaires, Langara soutient depuis longtemps des initiatives qui attirent l'attention sur la problématique de la violence dans nos collectivités. »

« Depuis 2006, le Langara College a accueilli plusieurs forums percutants sur la violence faite aux femmes qui cherchaient à outiller les femmes ainsi qu'à démonter leur image de victimes passives, a dit Indira Prahst, directeur du département de sociologie et d'anthropologie à Langara. Notre collaboration avec MOSAIC illustre bien comment il est possible de jeter des ponts entre le milieu de l'enseignement et le milieu communautaire afin d'offrir, en solidarité, une résistance à la violence faite aux femmes et d'assurer l'accès à un solide savoir par la voix de la population étudiante. »

Le gouvernement du Canada soutient des projets qui produisent des résultats tangibles pour les femmes et les filles au Canada tout en contribuant à renforcer les familles, les collectivités et le pays. Le financement que le gouvernement a octroyé, par l'entremise de Condition féminine Canada, à des projets communautaires a presque doublé depuis 2006-2007, passant de 10,8 millions de dollars à près 19 millions de dollars par année - un niveau sans précédent. Depuis 2007, il a ainsi affecté plus de 49 millions de dollars à des projets qui visent à éliminer la violence faite aux femmes et aux filles.

SOURCE Condition féminine Canada

Renseignements :

Questions des médias :          

Michelle Bakos
Directrices des communications
Cabinet de la ministre des Travaux publics
et des Services gouvernementaux et
ministre de la Condition féminine
819-997-5421

Autres demandes de renseignements : 

Nanci-Jean Waugh
Directrice générale
Communications et Planification
stratégique
Condition féminine Canada
613-995-7839

This news release is also available in English.

On trouvera tous les communiqués de Condition féminine Canada et de l'information sur l'organisme à l'adresse femmes.gc.ca.


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.