Le gouvernement du Canada se réjouit de la décision de l'État de New York de renoncer à faire appliquer ses exigences concernant les eaux de ballast

OTTAWA, le 23 févr. 2012 /CNW/ - Le secrétaire parlementaire du ministre des Transports, de l'Infrastructure et des Collectivités, Pierre Poilievre, se réjouit de la décision prise hier par le New York State Department of Environmental Conservation (NYDEC) de renoncer à des exigences qui menaçaient la navigation sur le réseau des Grands Lacs et de la Voie maritime du Saint-Laurent.

Dans un communiqué de presse publié hier, M. Joe Martens, commissaire du NYDEC, a reconnu que la navigation et les activités maritimes sont essentielles pour l'État de New York et pour le commerce international, et s'est dit en faveur d'une approche nationale en ce qui a trait à la réglementation des eaux de ballast aux États-Unis.

« Le Canada félicite l'État de New York d'avoir abandonné ses exigences irréalistes concernant les eaux de ballast et convient que des normes uniformes constituent le meilleur moyen de protéger le milieu marin », a déclaré M. Poilievre. « Nous sommes heureux de cette décision puisque la mise en œuvre des règles pour les navires en transit aurait paralysé la navigation commerciale sur la Voie maritime et mis en péril près de 11 milliards de dollars de revenus d'entreprises et plus de 72 000 emplois au Canada et aux Etats-Unis. »

Étant donné les effets lourds de conséquences que des invasions par des espèces aquatiques envahissantes pourraient avoir sur l'environnement et l'économie, le Canada dispose déjà de règles et de règlements solides qui en réduisent les risques. « Depuis 2006, aucune nouvelle espèce dans les Grands Lacs n'a été attribuée aux eaux de ballast », a ajouté M. Poilievre. « Grâce à la mise en place de règles encore plus rigoureuses qui prendront appui sur cet accomplissement, le Canada croit qu'il est possible de protéger simultanément les navires, les équipages, l'environnement et l'économie. »

« Le Canada maintient son engagement ferme de protéger les Grands Lacs contre les espèces aquatiques envahissantes et de veiller à la vitalité de cette ressource que sont les eaux transfrontalières », a poursuivi le secrétaire parlementaire. « Nous avons hâte de disposer d'exigences concernant les eaux de ballast qui seront compatibles à l'échelle internationale et qui favoriseront la croissance économique, tout en préservant nos ressources naturelles. »

Pour en savoir plus au sujet des eaux de ballast, consultez le http://www.tc.gc.ca/fra/medias/documents-b11-hs007-6535.htm.

SOURCE Transports Canada

Renseignements :

Pierre Floréa
Attaché de presse
Cabinet de l'honorable Denis Lebel
Ministre des Transports, de l'Infrastructure
et des Collectivités, Ottawa
613-991-0700

Relations avec les médias
Transports Canada, Ottawa
613-993-0055

Transports Canada est en ligne au www.tc.gc.ca. Abonnez-vous à Nouvelles en direct et restez branchés par l'entremise des fils RSSTwitterFacebookYouTube et Flickr pour rester au fait des dernières nouvelles de Transports Canada.

Ce communiqué est disponible en d'autres formats pour les personnes vivant avec une déficience visuelle.


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.