Le gouvernement du Canada renforcera l'assurance-emploi

SHEDIAC, NB, le 30 mars 2016 /CNW/ - Le leader du gouvernement à la Chambre des communes et député de Beauséjour, l'honorable Dominic Leblanc, a annoncé aujourd'hui une série d'améliorations au régime d'assurance-emploi qui aideront les Canadiens de la classe moyenne et ceux qui travaillent fort pour en faire partie, tout en allégeant le fardeau des gens qui ont été touchés par les récentes mises à pied.

Le ministre Leblanc a fait l'annonce aujourd'hui à Shediac, en soulignant que les changements annoncés dans le budget de 2016 aideront plus de Canadiens à accéder à l'assurance-emploi quand ils en auront besoin, amélioreront la prestation des services, et feront en sorte que le régime soit adapté aux réalités du marché du travail dans l'ensemble du pays.

De plus, le gouvernement du Canada est sensible à la situation des régions les plus durement touchées par les récentes difficultés économiques et il mettra en œuvre des mesures immédiates pour aider les travailleurs et les employeurs dans ces régions.

Comme indiqué dans le budget de 2016, les changements au régime d'assurance-emploi comprennent les mesures suivantes :

  • éliminer les exigences d'admissibilité qui limitent l'accès à l'assurance-emploi pour les personnes qui deviennent ou redeviennent membres de la population active, ce qui aidera environ 50 000 Canadiens de plus à accéder à l'assurance-emploi quand ils en auront besoin;
  • faire passer le délai de carence des prestations d'assurance-emploi de deux semaines à une semaine, à compter du 1er janvier 2017;
  • prolonger jusqu'en août 2018 le projet pilote Travail pendant une période de prestations de l'assurance-emploi et en élargir la portée. Cela donnera une plus grande marge de manœuvre aux Canadiens qui retournent au travail, aidera les Canadiens à demeurer sur le marché du travail et fera en sorte qu'il soit avantageux pour eux d'accepter du travail;
  • annuler les changements à l'assurance-emploi mis en place en 2012, qui contraignaient certains Canadiens à accepter des emplois moins bien rémunérés loin de chez eux;
  • traiter le nombre accru de demandes d'assurance-emploi et offrir un meilleur soutien aux Canadiens qui sont à la recherche d'un nouvel emploi, au moyen d'investissements proposés de 19 millions de dollars en 2016-2017;
  • améliorer l'accès aux centres d'appels de l'assurance-emploi, grâce à des investissements proposés de 73 millions de dollars sur deux ans, à partir de 2016-2017. Par exemple, en augmentant le nombre d'agents, on réduira les temps d'attente pour que les Canadiens puissent accéder à l'information et au soutien dont ils ont besoin pour recevoir leurs prestations d'assurance-emploi;
  • favoriser le respect des règles du régime au moyen d'investissements proposés de 21 millions de dollars sur trois ans, à partir de 2016-2017, pour renforcer l'intégrité du régime d'assurance-emploi.

Le gouvernement du Canada soutiendra également les travailleurs et les employeurs qui ont été durement touchés par le récent ralentissement économique dans certaines régions du pays. Pour ce faire, il mettra en œuvre les mesures suivantes :

  • prolonger les prestations d'assurance-emploi dans 12 régions économiques qui ont connu une hausse marquée et prolongée du taux de chômage local sans montrer de signes notables de reprise. Le gouvernement offrira donc à tous les prestataires admissibles de ces 12 régions cinq semaines additionnelles de prestations régulières d'assurance-emploi, jusqu'à concurrence de 50 semaines. Aux travailleurs de longue date des 12 régions touchées, le gouvernement offrira 20 semaines supplémentaires de prestations régulières d'assurance-emploi, jusqu'à concurrence de 70 semaines de prestations;
  • prolonger les accords de Travail partagé, dont la durée maximale passera de 38 semaines à 76 semaines dans tout le Canada. Cette mesure aidera les employeurs à maintenir en poste des employés qualifiés et à éviter des dépenses de recrutement et de formation. Les employés peuvent continuer à travailler et maintenir leurs compétences tout en ajoutant à leur salaire des prestations d'assurance-emploi pour la période où ils ne travaillent pas.

Le gouvernement va continuer à surveiller la situation dans les régions touchées ainsi que dans les autres régions.

Citations

« Au cours des derniers mois, le gouvernement a écouté les Canadiens quand ils lui ont dit avoir besoin d'un système d'assurance-emploi qui s'adapte rapidement aux besoins changeants du marché du travail. Cela apaisera les inquiétudes des Canadiens qui ont été mis à pied pour des raisons indépendantes de leur volonté et qui essaient de trouver un autre emploi. »  
- L'honorable Dominic Leblanc, leader du gouvernement à la Chambre des communes et député de Beauséjour

« Les Canadiens de la classe moyenne et ceux qui travaillent fort pour en faire partie prospéreront grâce à une économie forte et redynamisée. Ce gouvernement est fier de prendre des mesures concrètes pour aider les Canadiens à retourner au travail. Quand un Canadien perd son emploi sans qu'il en soit responsable et qu'il a du mal à trouver un autre emploi et à gagner sa vie, il mérite de pouvoir compter sur une assurance-emploi qui tient compte des réalités du marché du travail d'aujourd'hui. »
- L'honorable MaryAnn Mihychuk, ministre de l'Emploi, du Développement de la main-d'œuvre et du Travail

Faits en bref

  • Dans tout le Canada, environ 50 000 prestataires de l'assurance-emploi devraient tirer avantage de l'élimination des règles concernant les personnes qui deviennent ou redeviennent membres de la population active.
  • En raccourcissant le délai de carence, on pourra verser un premier paiement d'assurance-emploi plus élevé et on allégera le fardeau financier des Canadiens au moment où ils en ont le plus besoin.
  • Afin d'aider les prestataires à retourner au travail, le gouvernement va continuer à renforcer et à harmoniser les outils en ligne comme le Guichet-Emplois et le Jumelage Travailleurs-Emplois pour la recherche d'emploi.
  • La prolongation de la durée des prestations d'assurance-emploi dans les régions ciblées fournira une stabilité financière à environ 170 000 travailleurs jusqu'à ce qu'ils trouvent un emploi.
  • À l'échelle nationale, quelque 33 000 prestataires pourraient profiter de la prolongation des accords de Travail partagé.

Lien connexe

Budget 2016

Suivez-nous sur Twitter

 

SOURCE Emploi et Développement social Canada

Renseignements : John O'Leary, Directeur des communications, Cabinet de l'hon. MaryAnn Mihychuk, C.P., députée, Ministre de l'Emploi, du Développement de la main-d'œuvre et du Travail, 819-654-5611; Bureau des relations avec les médias, Emploi et Développement social Canada, 819-994-5559, media@hrsdc-rhdcc.gc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.