Le gouvernement du Canada investit en vue d'aider les jeunes de la Saskatchewan à décrocher un emploi

REGINA, le 27 juin 2014 /CNW/ - Le gouvernement du Canada aide les jeunes Canadiens de la Saskatchewan à acquérir les compétences et l'expérience de travail requises pour obtenir un emploi de haute qualité. Le député de Regina-Lumsden-Lake Centre, Tom Lukiwski, en a fait l'annonce aujourd'hui au nom de la ministre d'État au Développement social, l'honorable Candice Bergen.

La Saskatchewan Construction Association recevra plus de 212 000 $ du programme Connexion compétences afin d'aider 36 jeunes de Regina, de Saskatoon, de Weyburn et de Prince Albert qui font face à des obstacles à l'emploi à acquérir les compétences et les connaissances dont ils ont besoin pour trouver un emploi. Les participants acquerront une précieuse expérience pratique pour se préparer à occuper des emplois dans le secteur de la construction.

Puisque le Canada connaît actuellement des pénuries de main­d'œuvre, le gouvernement investit dans des programmes d'emploi, d'acquisition de compétences et d'apprentissage destinés aux jeunes afin de jumeler les jeunes Canadiens avec les emplois disponibles. Dans le cadre du Plan d'action économique de 2014, le gouvernement veille à ce que les investissements dans les initiatives d'emploi destinées aux jeunes permettent aux jeunes Canadiens d'acquérir une expérience de travail pratique dans des domaines à forte demande, notamment les sciences, la technologie, le génie, les mathématiques et les métiers spécialisés.

Les faits en bref

  • Connexion compétences, qui fait partie de la Stratégie emploi jeunesse du gouvernement du Canada, a aidé plus de 179 000 jeunes depuis 2006.

  • Le gouvernement du Canada aide les jeunes Canadiens à acquérir les compétences que recherchent les employeurs au moyen de la Subvention canadienne pour l'emploi, de la Subvention incitative aux apprentis et de la Subvention à l'achèvement de la formation d'apprenti. Le gouvernement accorde aussi un crédit d'impôt aux employeurs afin de les inciter à embaucher des apprentis, ainsi qu'une déduction d'impôt aux apprentis et aux gens de métier pour les aider à s'acheter de nouveaux outils.

  • Dans le cadre du Plan d'action économique de 2014, le gouvernement propose d'instaurer le prêt canadien aux apprentis en étendant la portée du Programme canadien de prêts aux étudiants afin de donner aux apprentis inscrits dans un métier désigné Sceau rouge l'accès à des prêts sans intérêt totalisant plus de 100 millions de dollars par année. On s'attend à ce qu'au moins 26 000 apprentis par année présentent une demande pour obtenir ce prêt.

Citations

« La création d'emplois, la croissance économique et la prospérité à long terme sont les plus grandes priorités de notre gouvernement. Les initiatives annoncées aujourd'hui aideront les jeunes de la Saskatchewan à acquérir les compétences requises pour décrocher un emploi dans l'économie d'aujourd'hui. »

L'honorable Candice Bergen, ministre d'État (Développement social)

« Depuis 2006, le gouvernement a aidé plus d'un demi-million de jeunes Canadiens à acquérir les compétences dont ils ont besoin pour réussir sur le marché du travail. C'est avec joie que j'annonce que les jeunes Canadiens de la Saskatchewan profiteront de nos initiatives visant à jumeler les jeunes avec les emplois disponibles. »

- Tom Lukiwski, député de Regina-Lumsden-Lake Centre

« Les fonds accordés par le gouvernement du Canada aideront les employeurs du secteur des métiers de la construction de la Saskatchewan à répondre aux besoins du marché du travail. Le programme permettra aux jeunes de mieux comprendre la formation requise et de découvrir les possibilités d'emploi. Il facilitera également la transition des jeunes vers une carrière dans le domaine de la construction, en faisant le lien entre les programmes de formation et les emplois dans le secteur. »

- Doug Folk, vice-président du perfectionnement de la main­d'œuvre, Saskatchewan Construction Association

Liens connexes


Document d'information


Stratégie emploi jeunesse

La Stratégie emploi jeunesse (SEJ) donne suite à la promesse du gouvernement du Canada d'aider les jeunes à réussir leur transition vers le marché du travail. Grâce à des fonds annuels d'environ 330 millions de dollars, la SEJ aide les jeunes à obtenir de l'information sur les possibilités de carrière, à acquérir des compétences, à trouver un emploi et à le conserver. La SEJ comprend les programmes Connexion compétences et Objectif carrière ainsi que l'initiative Emplois d'été Canada, qui crée chaque été des milliers de possibilités d'emplois pour les étudiants. Depuis 2006, la SEJ a aidé plus de 555 000 jeunes à développer leurs compétences, pour le plus grand bien de l'économie canadienne. Dans le cadre du Plan d'action économique de 2014, le gouvernement du Canada investit 40 millions de dollars pour créer quelque 3 000 stages dans des domaines à forte demande, et 15 millions de dollars par année pour créer quelque 1 000 stages rémunérés dans de petites et moyennes entreprises par l'intermédiaire de la SEJ.

Enseignement postsecondaire

Le gouvernement du Canada offre également diverses mesures de soutien, dont les prêts et bourses aux étudiants, le Bon d'études canadien et la Subvention canadienne pour l'épargne­études, pour aider les jeunes Canadiens à économiser en vue de financer leurs études postsecondaires grâce auxquelles ils pourront acquérir les compétences et la formation nécessaires pour réussir sur le marché du travail et dans l'économie de demain.

Le Bon d'études canadien est une somme de 500 $ que le gouvernement du Canada dépose dans le régime enregistré d'épargne­études (REEE) d'un enfant. L'enfant pourrait aussi recevoir un montant additionnel de 100 $ par année jusqu'à l'âge de 15 ans, selon le revenu familial. Le montant maximal que l'enfant peut recevoir est de 2 000 $.

Par l'entremise de la Subvention canadienne pour l'épargne­études, le gouvernement ajoute 20 p. 100sur chaque dollar que les parents cotisent à un REEE. Grâce à cette subvention, l'enfant peut recevoir au plus 500 $ par année jusqu'à un plafond cumulatif de 7 200 $ L'enfant peut aussi recevoir un montant supplémentaire de 10 à 20 p. 100 applicable à la première tranche de 500 $ versée dans son REEE, selon le revenu de sa famille.

SOURCE : Plan d'action économique du Canada

Renseignements :

Lauren Brent
Cabinet de la ministre
613-415-5625

Bureau des relations avec les médias
Emploi et Développement social Canada 819-994-5559
media@hrsdc-rhdcc.gc.ca

Suivez-nous sur Twitter


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.