Le gouvernement du Canada investit dans un projet d'amélioration du traitement des produits chimiques de nettoyage à sec

Le Collège Seneca reçoit 131 519 $ du Fonds pour dommages à l'environnement du gouvernement fédéral

TORONTO, le 28 févr. 2017 /CNW/ - La population canadienne accorde beaucoup d'importance à l'environnement et à la santé des collectivités. C'est pour cette raison que notre gouvernement travaille avec les groupes communautaires, les universités, l'industrie, les provinces, les territoires, les municipalités et les peuples autochtones pour protéger l'environnement et la santé des Canadiens.

Aujourd'hui, la ministre de l'Environnement et du Changement climatique du Canada, Catherine McKenna, a annoncé que le gouvernement investirait 131 519 $ en soutien au Collège Seneca pour mener un projet national qui aidera les exploitants d'entreprises de nettoyage à sec du Canada à comprendre leur rôle dans la prévention de la pollution. En adoptant de meilleures pratiques de traitement des produits chimiques, nous réduisons la quantité de substances toxiques qui sont rejetées dans l'environnement.

Ce financement provient du Fonds pour dommages à l'environnement, un programme du gouvernement fédéral administré par Environnement et Changement climatique Canada. Le Fonds s'appuie sur le principe du pollueur-payeur et permet de nous assurer que les amendes imposées par les tribunaux sont affectées à des projets ayant des retombées environnementales positives et conformément aux instructions des tribunaux. Le financement de ce projet provient de neuf pénalités distinctes imposées à des entreprises de nettoyage à sec du Canada reconnues coupables d'infractions environnementales.

Faits en bref

  • Le projet comprend l'élaboration d'un programme d'éducation à l'intention des entreprises de nettoyage à sec, notamment : un site Web, une campagne dans les médias sociaux et trois vidéos sur la prévention de la pollution dans l'industrie du nettoyage à sec. Lorsque le programme sera mis en œuvre, les exploitants devront répondre à un questionnaire afin de déterminer s'ils ont modifié leurs pratiques. Le projet devrait se terminer en janvier 2018.
  • Le tétrachloroéthylène, également connu sous le nom de perchloroéthylène et communément appelé PERC ou PCE, peut se retrouver dans l'environnement sous forme d'émissions atmosphériques issues de procédés de nettoyage à sec et industriels ou s'infiltrer dans les eaux souterraines à la suite d'un déversement ou de l'élimination inadéquate de déchets. Une fois dans l'environnement, cette substance peut endommager les plantes et contaminer les eaux souterraines.
  • Le Règlement sur le tétrachloroéthylène (utilisation pour le nettoyage à sec et rapports) en vertu de la Loi canadienne sur la protection de l'environnement (1999) réduit les rejets de PERC dans l'environnement qui proviennent des installations de nettoyage à sec en exigeant des exploitants qu'ils utilisent de l'équipement de nettoyage à sec plus efficace, qu'ils réduisent le plus possible les déversements et qu'ils gèrent la collecte et l'élimination des résidus et des eaux usées qui contiennent du perchloroéthylène.

Citations

« Le gouvernement du Canada est heureux d'investir dans des projets qui contribuent à nos efforts pour gérer les substances qui menacent la santé humaine ou l'environnement du Canada. En éduquant les exploitants d'entreprises de nettoyage à sec sur la façon de gérer correctement les produits chimiques qu'ils utilisent, ce projet contribuera à réduire la quantité de produits chimiques qui se retrouvent dans l'environnement par inadvertance. »
- Catherine McKenna, ministre de l'Environnement et du Changement climatique               

« Le Collège Seneca s'est forgé depuis longtemps une réputation par son enseignement des pratiques exemplaires environnementales dans le secteur du nettoyage à sec dans la province de l'Ontario. Le soutien du gouvernement du Canada, ainsi que celui de l'industrie du nettoyage à sec du Canada, est l'occasion d'évaluer le degré de sensibilisation de l'industrie à l'égard des questions environnementales dans toutes les administrations du Canada et offre des outils d'apprentissage en ligne qui visent à améliorer les pratiques exemplaires en matière d'environnement. »
- Bill Humber, directeur, Bureau des initiatives Eco-Seneca, Collège Seneca

Liens connexes

Environnement et Changement Canada a créé un service d'inscription gratuit qui permet aux Canadiens d'être à l'affût du travail déployé par le gouvernement du Canada pour protéger notre environnement naturel.

ECCC et l'industrie du nettoyage à sec

Collège Seneca - The Green Citizen

Page Twitter d'Environnement et Changement climatique Canada

 

SOURCE Environnement et Changement climatique Canada

Renseignements : Coordonnées: Relations avec les médias, Environnement et Changement climatique Canada, 819-938-3338 ou 1-844-836-7799 (sans frais)

LIENS CONNEXES
http://www.ec.gc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.