Le gouvernement du Canada investit dans un programme pour combattre la sédentarité au travail

Les employés de bureau canadiens sont invités à s'« antikyloser » et à se lever pour diminuer les risques pour la santé associés à la sédentarité

OTTAWA, 16 mars 2017 /CNW/ - La plupart des Canadiens savent qu'un faible niveau d'activité physique a des effets négatifs sur la santé. Ce que beaucoup ne savent pas, c'est que de passer moins de temps assis et plus de temps à être debout, à marcher et à bouger légèrement tout au long de la journée peut contribuer à la réduction du risque de développer des maladies chroniques comme l'obésité, des maladies cardiovasculaires, le diabète de type 2 et des maladies respiratoires.

Aujourd'hui, l'honorable Jane Philpott, ministre de la Santé, a annoncé, en compagnie de Paul Estey, dirigeant principal de l'innovation de Public inc., le lancement de l'initiative Antikyloseur. L'Antikyloseur est une initiative nationale dont le but principal est d'encourager les Canadiens qui travaillent dans des bureaux à réduire leurs habitudes de travail sédentaires et à s'« antikyloser » en transformant la culture de travail vers des environnements physiques propices au travail debout. L'Agence de la santé publique du Canada fournit un financement de 1 164 360 $ sur deux ans à Public inc. pour la mise en œuvre de l'initiative Antikyloseur dans jusqu'à 1 500 milieux de travail partout au Canada.

Antikyloseur encouragera les employés à participer à un défi de quatre semaines qui consiste à interrompre les périodes assises aux demi-heures et à se lever plus souvent. Les milieux de travail participants recevront la trousse d'outils Antikyloseur, qui inclut des bureaux portables pour le travail debout pouvant être utilisés avec des ordinateurs portables, des tablettes, des téléphones ou d'autres appareils de bureau; une application mobile Antikyloseur pour iPhone et Android qui permet aux travailleurs de faire le suivi du temps qu'ils passent debout; des affiches, des autocollants et d'autres supports d'information en milieu de travail. Le programme est conçu pour inspirer les participants à transférer les connaissances, l'expérience et les habitudes moins sédentaires acquises au moyen de l'initiative Antikyloseur à d'autres secteurs de leurs vies.

Faits en bref

  • Quatre Canadiens sur cinq risquent de développer des problèmes de santé chroniques (p. ex. cancer, maladies du cœur, diabète de type 2); six adultes sur dix sont en surpoids.
  • Les adultes canadiens sont sédentaires pendant environ 70 % du temps qu'ils passent éveillés; les employés de bureau canadiens passent 77-80 % de leurs heures de travail assis de manière prolongée.
  • Le financement pour l'initiative Antikyloseur a été fourni par l'approche des Partenariats plurisectoriels pour promouvoir les modes de vie sains et prévenir les maladies chroniques de l'Agence de la santé publique du Canada. Ce programme de financement a investi 49 millions de dollars et recueilli une somme additionnelle de 43 millions de dollars auprès des partenaires à l'appui d'initiatives qui font la promotion de la saine alimentation, de l'activité physique et du bien‑être et qui s'attaquent aux facteurs de risque communs qui sont à la base des principales maladies chroniques.
  • Le partenariat Antikyloseur appuie la vision pour un Canada en santé du gouvernement, une approche de santé holistique et pragmatique qui met l'accent sur bien manger, bien vivre et bien‑être.

Citations

« Des recherches montrent clairement qu'il y a un lien entre le comportement sédentaire et un risque accru de maladie chronique. Notre gouvernement est fier d'appuyer ce partenariat, qui encourage les Canadiens à modifier leur comportement sédentaire au travail et à faire des choix qui mènent à un mode de vie plus sain et, collectivement, à un Canada en meilleure santé. »
L'honorable Jane Philpott
Ministre de la Santé

« En encourageant des environnements de travail plus propices au travail debout, l'initiative Antikyloseur offre aux Canadiens des options qui favorisent des modes de vie sains et qui contribuent à réduire le risque de maladie chronique. »
Dre Theresa Tam
Administratrice en chef de la santé publique par intérim

« Contrairement aux années passées, quand la cigarette était l'ennemi numéro un de la santé en milieu de travail, c'est l'humble chaise de bureau qui est maintenant pointée du doigt. L'initiative Antikyloseur contribue à combattre le problème des Canadiens assis trop longtemps et permet aux employés de se lever pour leur santé. »
Paul Estey, dirigeant principal de l'innovation
Public inc.

« Il est encourageant de voir l'Agence de la santé publique du Canada jouer un rôle proactif dans la création de cultures de travail plus propices au mouvement pour un Canada en santé. Nous devons tous intervenir pour réduire les habitudes sédentaires au travail; ce n'est pas que l'affaire des employés à leurs bureaux. Le programme Antikyloseur est un bon exemple d'organisations qui se réunissent pour opérer une transformation et modifier les lieux de travail conventionnels. »
Pete Segar, PDG
Ergotron, partisan de l'initiative Antikyloseur

Liens connexes

Document d'information sur la vision pour un Canada en santé 
Initiative Antikyloseur

 

SOURCE Agence de la santé publique du Canada

Renseignements : Andrew MacKendrick, Cabinet de Jane Philpott, Ministre de la Santé, 613-957-0200; Relations avec les médias, Agence de la santé publique du Canada, 613-957-2983

LIENS CONNEXES
http://www.phac-aspc.gc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.