Le gouvernement du Canada investit dans la modernisation de son infrastructure de prévisions météorologiques

MONTRÉAL, le 28 févr. 2017 /CNW/ - Dans un pays aussi vaste et géographiquement diversifié que le Canada, la sécurité des Canadiens dépend, en partie, de la capacité des services météorologiques et hydrologiques ainsi que de la capacité de la communauté scientifique en général de prédire les phénomènes météorologiques violents ou inhabituels. Cet investissement dans la modernisation des radars souligne l'engagement du gouvernement du Canada à protéger les Canadiens contre des phénomènes météorologiques potentiellement violents.

La ministre de l'Environnement et du Changement climatique, Catherine McKenna, a réaffirmé aujourd'hui l'engagement du gouvernement à protéger les Canadiens contre les effets du temps violent en investissant dans la modernisation des radars et dans une technologie de prévision météorologique ultramoderne de classe mondiale.

Un contrat de 83 millions de dollars a été signé avec la société Selex ES pour l'achat de 20 nouveaux radars équipés de la technologie la plus moderne sur le marché. Le premier radar sera installé à l'automne 2017 et les autres seront remplacés de manière successive sur une période de sept ans. Un radar supplémentaire sera installé dans la région du cours inférieur de l'Athabasca en Alberta. Les options du contrat prévoient également l'installation d'au plus 13 radars supplémentaires dans le réseau canadien de radars météorologiques avant le 31 mars 2023.

Les nouveaux radars météo seront répartis sur l'ensemble du territoire canadien. Ils permettront d'accroître la capacité d'Environnement et Changement climatique Canada de prédire les conditions météorologiques violentes et de donner aux Canadiens plus de temps pour prendre des mesures lorsque surviennent des phénomènes météorologiques violents comme les tornades.

Les données météorologiques de ces radars seront également utilisées dans pratiquement tous les secteurs de l'économie, y compris les sciences de la santé, la gestion environnementale, l'agriculture et les transports.

Un deuxième contrat a été accordé en mai dernier à IBM Canada Ltd. pour la conception, la construction, la modernisation et l'hébergement d'un système de calcul de haute performance et ultramoderne dans la région de Montréal, au Québec. Le contrat, qui s'échelonne sur huit ans et demi, a une valeur de plus de 430 millions de dollars. Il permettra l'utilisation de modèles climatiques et météorologiques à la fine pointe de la technologie.

Une fois que le nouveau système de calcul de haute performance à haute disponibilité sera installé, il facilitera la réalisation des études météorologiques 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Il sera exploité par une équipe spécialisée composée de professionnels de Services partagés Canada.

Le système de calcul de haute performance devrait être entièrement installé et fonctionnel d'ici l'été 2017.

L'utilisation combinée des nouveaux radars et du superordinateur acquis récemment donnera plus de temps aux Canadiens pour prendre des mesures afin de se protéger et de protéger leur famille et leurs biens contre les effets des phénomènes météorologiques violents.

Citations

« Cet important investissement nous aidera à moderniser l'infrastructure des services météorologiques du Canada et permettra à nos météorologues de produire les prévisions météorologiques les plus rapides et exactes possibles. Cette infrastructure est essentielle pour protéger la santé et la sécurité des Canadiens. Elle est également au cœur de notre prospérité économique dans un contexte de conditions météorologiques et environnementales changeantes. »
- L'honorable Catherine McKenna, ministre de l'Environnement et du Changement climatique

« Un système de prévisions météorologiques moderne et fiable est indispensable afin de soutenir notre population croissante et d'appuyer l'expansion de l'infrastructure de notre pays. En plus d'offrir une meilleure protection aux Canadiens contre les phénomènes météorologiques potentiellement violents, l'attribution de ces contrats créera des emplois pour la classe moyenne et renforcera notre infrastructure de prévisions météorologiques. Voici un autre exemple d'acquisition fait par le gouvernement du Canada au profit de la population canadienne. »
- L'honorable Judy Foote, ministre des Services publics et de l'Approvisionnement

Faits saillants

Grâce à cet investissement, les Canadiens et les secteurs économiques vulnérables aux phénomènes météorologiques auront accès à des prévisions et avertissements météorologiques précis et fiables, ce qui les aidera à prendre des décisions éclairées et à réduire les risques auxquels ils sont exposés au quotidien sur le plan de leur sécurité personnelle.

Exemples :

  • Améliorer la capacité des municipalités de se préparer aux répercussions du temps violent, notamment par le positionnement préalable des déneigeuses durant les tempêtes de neige, pour réduire les effets sur la circulation.
  • Mieux aider les organisateurs d'activités extérieures et de festivals à prendre des décisions en ce qui a trait à l'annulation à des fins de sécurité du public.
  • Détecter la grêle causant des dégâts suffisamment à l'avance pour permettre aux gens et aux concessionnaires de déplacer ou de protéger leurs véhicules.
  • Prolonger le temps dont disposent les provinces et les municipalités pour se préparer aux tempêtes de verglas, aux ondes de tempête associées aux ouragans, aux inondations ou à tout autre phénomène météorologique violent, notamment pour s'assurer que les équipes d'urgence sont mobilisées et bien positionnées pour pouvoir intervenir rapidement et minimiser les répercussions sur la population.
  • Améliorer la sécurité des activités marines et la précision des missions de recherche et sauvetage.
  • Améliorer la sécurité de la circulation aérienne en utilisant les prévisions météorologiques pour aider les avions à contourner les phénomènes météorologiques violents. L'amélioration de la précision des prévisions météorologiques aura également un effet direct sur les dépenses d'exploitation des compagnies aériennes sur une base quotidienne, en leur permettant d'améliorer les trajets aériens et de déterminer le nombre d'avions dans les couloirs ainsi que l'espace requis entre chacun.

Produits connexes

Remplacement du réseau canadien de radars météorologiques

Capacité accrue en matière de calcul de haute performance pour les services météorologiques du Canada

Lien connexe

Radars météorologiques canadiens

Page Twitter d'Environnement et Changement climatique Canada

Page Facebook sur l'environnement et les ressources naturelles au Canada

 

SOURCE Environnement et Changement climatique Canada

Renseignements : Caitlin Workman, Attachée de presse, Cabinet de la ministre de l'Environnement et du Changement climatique, 819-938-9436; Relations avec les médias, Environnement et Changement climatique Canada, 819-938-3338 ou 1-844-836-7799 (sans frais); Relations avec les médias, Services publics et Approvisionnement Canada, 819-420-5501

LIENS CONNEXES
http://www.ec.gc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.