Le gouvernement du Canada est en voie de respecter son engagement d'améliorer l'infrastructure d'approvisionnement en eau et de traitement des eaux usées dans les collectivités des Premières Nations

OTTAWA, le 9 mars 2017 /CNW/ - Tous les Canadiens devraient avoir accès à une source fiable d'eau potable, salubre et propre. Le gouvernement fait ce qu'il faut en faisant des investissements sans précédent pour soutenir les collectivités autochtones, notamment en modernisant l'infrastructure d'approvisionnement en eau et de traitement des eaux usées dans les réserves.

Aujourd'hui, l'honorable Carolyn Bennett, ministre des Affaires autochtones et du Nord, l'honorable Jane Philpott, ministre de la Santé, et Joël Lightbound, secrétaire parlementaire de la ministre de la Santé, ont annoncé que le gouvernement du Canada est en train d'honorer l'engagement qu'il a pris dans le cadre du budget de 2016 de mettre fin aux avis concernant la qualité de l'eau potable à long terme visant les réseaux financés par AANC dans les réserves d'ici cinq ans.

Dans le cadre de sa stratégie à long terme, le gouvernement travaille étroitement avec les Premières Nations en vue d'établir l'ordre de priorité des investissements dans les infrastructures et de rationaliser ses processus de financement. Cela entraînera la mise en œuvre, de manière durable, d'approches menées par les Premières Nations, de la formation de soutien et de la capacité opérationnelle, et ce, afin de remédier aux problèmes liés à l'eau des réserves avant que ceux-ci n'entraînent l'émission d'avis concernant la qualité de l'eau potable à long terme.

Citations

« L'accès à de l'eau potable est primordial pour tous les Canadiens, peu importe où ils habitent. De nombreuses familles des Premières Nations commencent à peine à pouvoir boire leur eau et nous avons un plan solide et réalisable pour mettre fin aux derniers avis concernant la qualité de l'eau potable à long terme visant les réseaux financés par AANC dans le délai promis de cinq ans. Nous poursuivrons notre collaboration avec les Premières Nations dans un véritable esprit de réconciliation afin de nous assurer que toutes les collectivités ont accès à cette ressource essentielle. »

L'honorable Carolyn Bennett, M.D., c.p., députée
Ministre des Affaires autochtones et du Nord

« L'accès à une source fiable d'eau potable est indispensable à la santé, et il arrive trop souvent que les collectivités des Premières Nations ne disposent pas d'un tel accès. Certes, il reste beaucoup à faire, mais je me réjouis des progrès réalisés au chapitre de l'élimination des avis concernant la qualité de l'eau potable à long terme. Pour soutenir ces activités, Santé Canada continuera à aider les collectivités des Premières Nations à surveiller la qualité de l'eau potable et à les conseiller sur les questions touchant la salubrité de l'eau. »

L'honorable Jane Philpott, M.D., députée
Ministre de la Santé

Les faits en bref

  • En novembre 2015, il y avait 77 avis concernant la qualité de l'eau potable à long terme visant des réseaux financés par AANC dans les réserves. En janvier 2017, il y en avait 71, et le gouvernement du Canada est en voie d'éliminer ces avis d'ici cinq ans comme indiqué dans le budget de 2016.
  • En 2016-2017, les investissements dans les projets d'infrastructure pour l'eau serviront à remédier à plus de 60 % des avis concernant la qualité de l'eau potable à long terme visant les réseaux financés par AANC dans les réserves.
  • Dans le budget de 2016, on a prévu 1,8 milliard de dollars sur cinq ans pour améliorer considérablement l'infrastructure d'approvisionnement en eau et du traitement des eaux usées dans les réserves, et pour permettre le bon fonctionnement de ces installations, leur entretien, et la formation des opérateurs de réseaux. Cela s'ajoute au 141,7 millions de dollars sur cinq ans destinés à améliorer la surveillance et les analyses de l'eau potable dans les réserves.
  • Un investissement sur cinq ans assure la stabilité nécessaire pour planifier à long terme l'amélioration des réseaux d'approvisionnement en eau et de traitement des eaux usées dans les réserves.
  • Jusqu'à présent, 275,7 millions de dollars ont été affectés pour financer les mesures visant l'approvisionnement en eau et le traitement des eaux usées, y compris 201 projets dans ce domaine. Ces investissements profiteront en tout à 159 collectivités où vivent plus de 196 000 personnes.

Produits connexes

Liens connexes

Restez branchés
Suivez-nous : Twitter, YouTube, Facebook et Flickr

Vous pouvez vous abonner pour recevoir nos communiqués et nos discours par fils RSS. Pour obtenir plus d'information ou pour vous abonner, visitez www.aadnc.gc.ca/inscriptions.

 

SOURCE Gouvernement du Canada

Renseignements : Les médias peuvent communiquer avec : Sabrina Williams, Attachée de presse, Cabinet de l'honorable Carolyn Bennett, 613-697-8316; Relations avec les médias, AANC, Affaires autochtones et du Nord Canada, 819-953-1160


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.