Le gouvernement du Canada commémore la bataille du fort George

Bicentenaire d'une bataille cruciale de la guerre de 1812

NIAGARA-ON-THE-LAKE, ON, le 25 mai 2013 /CNW/ - Au nom de l'honorable Peter Kent, ministre canadien de l'Environnement et ministre responsable de Parcs Canada, l'honorable Rob Nicholson, C.P. c.r. député de Niagara Falls, ministre de la Justice et procureur général du Canada, a inauguré la reconstitution historique de la bataille du fort George. La reconstitution de cette bataille épique veut honorer la mémoire de ceux qui sont tombés au combat il y a plus de 200 ans.

« La bataille du fort George a été un événement très important pour les familles vivant dans le canton de Niagara pendant la guerre de 1812, rappelle le ministre Nicholson. Aujourd'hui, il y a 200 ans, les soldats britanniques et les hommes de la milice Lincoln ont mené le combat le plus ardu et le plus sanglant de leur vie pour stopper l'ennemi supérieur en nombre. Leur sacrifice ce jour-là a servi à juguler l'invasion américaine et des événements se sont ensuivis qui ont permis aux forces britanniques et canadiennes de traverser la rivière Niagara pour capturer le fort Niagara en décembre 1813. »

Parcs Canada a accueilli des milliers de Canadiens à la prestation des centaines de figurants qui ont pris part à la reconstitution de cette bataille cruciale qui a eu lieu dans la région de Niagara pendant la guerre de 1812. Les Américains victorieux de cette bataille ont alors voulu utiliser le fort George comme base dans leur plan d'invasion du reste du Haut-Canada. Mais en décembre 1813, après sept mois d'occupation américaine, les Britanniques reprennent le fort qu'ils conservent pendant tout le reste du conflit. Les forces britanniques comprenaient des soldats de l'armée régulière composée de Britanniques, d'Irlandais, d'Écossais, et de Gallois, des Glengarry Light Infantry Fencibles, composés d'Écossais, de Canadiens-Français et de Canadiens-anglais ainsi que de certains Canadiens d'origine africaine, des Royal Newfoundland Fencibles et d'alliés des Premières Nations de la rivière Grand.

« La bataille du fort George marque une période de notre histoire où des gens de cultures différentes ont entrepris d'atteindre un but commun, a ajouté le ministre Kent. La reconnaissance de leurs efforts s'inscrit dans l'engagement continu du gouvernement du Canada de commémorer les événements marquants de l'histoire du pays qui ont façonné le Canada qui nous est cher aujourd'hui. »

Parcs Canada veille à la protection du patrimoine historique et naturel du Canada et invite les Canadiens et le monde entier à venir vivre des moments de découverte inspirants en explorant les trésors naturels et historiques de son réseau de 44 parcs nationaux, 167 lieux historiques nationaux et quatre aires marines nationales de conservation.

Pour en savoir plus sur la bataille du fort George, visitez le site www.parcscanada.gc.ca.

Fiche d'information

Lieu historique national du Fort-George : Bataille du fort George
Niagara-on-the-Lake (Ontario) 

Par ses activités commémoratives de la guerre de 1812, Parcs Canada souhaite rehausser les sentiments d'attachement et de fierté de la population du Canada envers leurs trésors nationaux, particulièrement les lieux historiques nationaux en tant que centres dynamiques de vie communautaire et d'histoire vivante. 

Pendant la guerre de 1812, le fort George sert de quartier général à la division centrale de l'armée britannique. C'est aussi le quartier général du British Indian Department, le ministère britannique des affaires indiennes. Le British Indian Department doit nouer des alliances avec les Premières Nations, sans qui il est impossible de défendre le Haut-Canada avec succès. Le fort est aussi le point de ralliement de la milice du comté de Lincoln, notamment la compagnie de volontaires Afro-Canadiens communément appelée le Coloured Corps. Le major-général sir Isaac Brock, commandant en chef des forces britanniques du Haut-Canada et chef du gouvernement civil de la province, y a aussi son quartier général jusqu'à sa mort, lors de la bataille des hauteurs de Queenston, en octobre 1812.

La bataille du fort George, qui fait rage du 25 au 27 mai 1813, est l'une des plus violentes de la guerre de 1812, alors que les forces britanniques et canadiennes, et leurs alliés mohawks, ne parviennent pas à empêcher les Américains de débarquer sur les rives du lac Ontario, à quelques kilomètres du fort George. Victorieux à la bataille du fort George, les Américains ont maintenant une tête de pont dans la péninsule du Niagara, et ils souhaitent utiliser le fort comme base pour conquérir le Haut-Canada. Après la bataille, l'armée britannique se replie à Burlington Heights, aujourd'hui la ville de Hamilton, en Ontario. Elle est suivie par l'armée américaine qui entend bien l'anéantir pour de bon. Mais les Britanniques leur tendent une embuscade à Stoney Creek et les forcent à battre en retraite au fort George. Cette fois, ce sont les Britanniques qui poursuivent leurs ennemis et qui assiègent les Américains au fort George avec l'aide de leurs alliés des Premières Nations. Les Américains tentent de lever le siège en attaquant un dépôt britannique situé près de ce qui est aujourd'hui Thorold, en Ontario, mais ils sont défaits lors de la bataille de Beaver Dams, qui a eu lieu le 24 juin 1813, alors qu'ils sont pris en embuscade par les guerriers des Premières Nations de la rivière Grand et des Sept Nations du Canada, qui proviennent de l'ouest du Bas-Canada et de l'est du Haut-Canada. Les Américains se retrouvent donc confinés au fort George pendant les six mois qui suivent, et ne peuvent profiter du fort pour continuer d'envahir du Haut-Canada. Enfin, le 10 décembre 1813, ils battent en retraite aux États-Unis après avoir incendié Niagara, qui est aujourd'hui Niagara-on-the-Lake.

Après la guerre, le théâtre principal de la bataille du fort George redevient terre agricole jusqu'en 1910, année où le gouvernement du Dominion décide d'acquérir l'endroit pour en faire un champ de tir et un terrain d'entraînement des miliciens en formation au camp Niagara sur les « Commons », soit les hauteurs à l'extérieur du fort George. Les terres servent à cette fin jusqu'en 1995.

Après la Première Guerre mondiale et pendant la Crise de 1929, le champ de bataille continue de servir de terrain d'entraînement et de champ de tir, tandis que le fort George, qui se trouve à quelques kilomètres de là, est reconstruit et désigné lieu historique national.

Les activités commémoratives tenues les 25, 26 et 27 mai 2013 au lieu historique national du Fort-George comprennent :

25 mai 2013 : « Reconstitution de la bataille du fort George » - première partie

  • Plus de 500 interprètes en costume d'époque personnifieront des fantassins et des artilleurs dans la première phase de la bataille du fort George (le Débarquement);
  • Des démonstrations spécialisées sur les thèmes du fort George et de la guerre de 1812 seront présentées toutes les heures, notamment des démonstrations de station, de tir au fusil, de musique et d'artillerie;
  • En soirée, une prestation du Corps de fifres et tambours sera suivie d'un spectacle son et lumière (tirs d'artillerie, feux d'artifice et musique).

26 mai 2013 : « Reconstitution de la bataille du fort George » - deuxième partie

  • Plus de 500 interprètes en costume d'époque personnifieront des fantassins et des artilleurs dans la première phase de la bataille du fort George (le Débarquement). La reconstitution de la bataille se déroulera sur les « Commons », à l'extérieur du fort;
  • Des démonstrations spécialisées sur les thèmes du fort George et de la guerre de 1812 seront présentées toutes les heures, notamment des démonstrations de station, de tir au fusil, de musique et d'artillerie;

27 mai 2013 : Cérémonie commémorative du 200e anniversaire de la bataille du fort George et dévoilement de la plaque commémorative.  


 

SOURCE : Parcs Canada

Renseignements :

Demandes de renseignements généraux
Jarred Picher
LHN du Fort-George
905-468-0833

Relations avec les médias
Theresa Paris
Agente des communications, Parcs Canada
905-526-1263
www.twitter.com/parcscanada


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.