Le gouvernement du Canada annonce près de 24 millions de dollars pour des initiatives de traitement de la toxicomanie au Canada

Ce financement permettra d'aider davantage de Canadiens à surmonter une dépendance aux drogues et aux médicaments d'ordonnance    

VANCOUVER  et LONDON, ON, le 29 juill. 2015 /CNW/ - L'honorable Kerry-Lynne Findlay, ministre du Revenu national et députée de Delta-Richmond Est, et Susan Truppe, secrétaire parlementaire pour la Condition féminine et députée de London-Centre-Nord, ont annoncé aujourd'hui, au nom de l'honorable Rona Ambrose, ministre de la Santé, qu'un financement de près de 24 millions de dollars sera accordé sur deux ans afin de concevoir des approches novatrices qui renforceront et amélioreront les systèmes de traitement de la toxicomanie partout au Canada ce qui aidera les toxicomanes et leurs familles tout au long du processus de traitement et de rétablissement.  

L'investissement de deux ans annoncé aujourd'hui s'inscrit dans la Stratégie nationale antidrogue du gouvernement du Canada et permettra de financer 14 initiatives de traitement mises en œuvre par les provinces, les territoires et d'autres intervenants importants. Ces initiatives renforceront et amélioreront le traitement de la toxicomanie au Canada en augmentant la collaboration et l'échange d'information entre les fournisseurs de services pour que les personnes tentant de surmonter une dépendance bénéficient du meilleur soutien possible. Certaines de ces initiatives viseront également le traitement de l'abus de médicaments d'ordonnance, qui est devenu l'un des plus graves problèmes de santé et de sécurité publiques au Canada.    

La Stratégie nationale antidrogue du gouvernement met l'accent sur la prévention de la consommation de drogues et de l'abus de médicaments d'ordonnance, le traitement de la dépendance et la lutte contre la production et la distribution de drogues. Au cours des derniers mois, le gouvernement du Canada a pris plusieurs mesures pour freiner l'abus de médicaments d'ordonnance :

  • Lancement d'une campagne de marketing nationale pour fournir aux parents les renseignements et les outils dont ils ont besoin pour parler avec leurs adolescents des méfaits de l'abus de médicaments d'ordonnance;
  • Versement de 13,5 millions de dollars sur cinq ans pour améliorer les services de prévention et de traitement de l'abus de médicaments d'ordonnance offerts dans les communautés de Premières nations;
  • Amélioration de l'Initiative canadienne de recherche sur l'abus de substances (ICRAS), un réseau national de recherche visant à améliorer la santé des Canadiens aux prises avec une toxicomanie;
  • Annonce de près de 8 millions de dollars pour financer des projets visant à améliorer la formation des prescripteurs et pour faciliter l'élaboration d'une stratégie nationale de surveillance des médicaments d'ordonnance;
  • Annonce de près de 13 millions de dollars pour accroître le nombre d'inspections de pharmacies effectuées chaque année par Santé Canada.

Faits en bref

  • Le portefeuille de la Santé investit environ 130 millions de dollars par année pour lutter contre la toxicomanie et l'abus de drogues au Canada dans le cadre de la Stratégie nationale antidrogue. Il accorde notamment des fonds aux provinces, aux territoires et à d'autres intervenants pour qu'ils élaborent des approches inédites qui renforcent et améliorent les systèmes de traitement de la toxicomanie au Canada.
  • L'abus de drogues et de médicaments d'ordonnance peut entraîner une toxicomanie, une surdose et la mort. Les répercussions sur les individus, les familles et les collectivités sont souvent catastrophiques.
  • En 2013, 22 % des Canadiens de 15 ans ou plus ont déclaré avoir consommé un médicament psychotrope sur ordonnance, et 2 % d'entre eux (soit environ 146 000) ont déclaré avoir fait un usage non médical du médicament.
  • Près d'un million de jeunes de 15 à 24 ans ayant répondu à l'Enquête de surveillance canadienne de la consommation d'alcool et de drogues de 2012 ont déclaré avoir consommé des médicaments d'ordonnance au cours des 12 mois précédents. Selon les résultats de cette même enquête, environ 410 000 Canadiens font un usage abusif de médicaments d'ordonnance.

Citations

« L'abus de drogues et la dépendance peuvent avoir un effet dévastateur sur les personnes, les familles et les collectivités. Voilà pourquoi le gouvernement s'engage à soutenir les programmes de traitement qui aident les toxicomanes à s'en sortir et à commencer à mener des vies saines et sans drogues, tout en offrant aussi un soutien à leur famille. L'investissement d'aujourd'hui permettra également aux provinces et aux territoires de renforcer les systèmes existants de traitement de la toxicomanie pour que les Canadiens soient certains de recevoir les soins les plus efficaces possibles. »

L'honorable Rona Ambrose, ministre de la Santé  

« Les investissements sur le plan des traitements aident à améliorer la vie des gens aux prises avec la dépendance et l'abus de drogues, ainsi que les vies de leurs familles et enfants. Beaucoup de travail se fait dans ce domaine partout au pays, et le gouvernement continuera d'appuyer les mesures prises aux niveaux communautaire et régional sur le plan de la prévention, du traitement et de la désintoxication. »

L'honorable Kerry-Lynne D. Findlay, C.P., c.r., députée de Delta-Richmond Est et ministre du Revenu national

« L'abus de drogues et la toxicomanie sont des problèmes de santé publique bien réels et répandus, qui touchent de nombreuses collectivités. Si les chemins vers la guérison sont souvent ardus, les avantages pour les personnes et leurs familles sont innombrables. Le gouvernement tient à contribuer à l'élimination des obstacles à la guérison et à soutenir le traitement de ceux aux prises avec l'abus de drogues et la dépendance. »

Susan Truppe, secrétaire parlementaire pour la Condition féminine et députée de London-Centre-Nord

« Pour offrir les meilleurs soins possibles aux Canadiens ayant des troubles liés à l'utilisation d'une substance, il faut une collaboration entre les différents ordres de gouvernement et de nombreux secteurs comme ceux des soins de santé, de la santé mentale, de l'éducation, des services sociaux et de la justice pénale. Nous nous réjouissons des progrès accomplis dans le cadre de la Stratégie nationale antidrogue du gouvernement. Les fonds accordés aux provinces et aux territoires facilitera l'adoption de pratiques fondées sur des données probantes, l'évaluation de ce qui fonctionne bien et l'établissement de liens intersectoriels - tous des éléments essentiels à l'amélioration des services de traitement de la toxicomanie et au respect des différences régionales et culturelles. Grâce aux fonds provenant du Programme de soutien au financement du traitement de la toxicomanie, le Centre canadien de lutte contre l'alcoolisme et les toxicomanies (CCLAT) a dirigé des initiatives comme la création d'un forum en ligne facilitant la transmission des connaissances et la collaboration à la grandeur du pays, défini les indicateurs nationaux de traitement, qui brossent un tableau pancanadien de la prestation et de l'utilisation des services, et organisé le tout premier sommet national sur le traitement de la toxicomanie, et il s'affaire à élaborer des plans cliniques pour accroître l'efficacité des traitements chez les jeunes et les aînés ayant besoin de soins pour surmonter une dépendance aux médicaments d'ordonnance. L'annonce d'aujourd'hui témoigne du ferme engagement du gouvernement à améliorer les soins prodigués aux Canadiens atteints de troubles liés à l'utilisation d'une substance. »

Rita Notarandrea, première dirigeante (intérimaire), Centre canadien de lutte contre l'alcoolisme et les toxicomanies

Produits connexes

Le gouvernement du Canada soutient les projets de traitement de la toxicomanie partout au Canada

Liens apparentés

Canada.ca/preventiondesdrogues 
Stratégie nationale antidrogue
La lutte contre l'abus de médicaments d'ordonnance : Réalisations du gouvernement du Canada

 

SOURCE Santé Canada

Renseignements : Personnes-ressources : Michael Bolkenius, Cabinet de l'honorable Rona Ambrose, Ministre fédérale de la Santé, 613-957-0200; Relations avec les médias, Santé Canada, 613-957-2983; Renseignements au public : 613-957-2991, 1-866 225-0709; Les communiqués de Santé Canada se trouvent sur Internet, à l'adresse suivante : www.santecanada.gc.ca/media


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.