Le gouvernement du Canada annonce l'octroi de près de trois millions de dollars pour appuyer la participation des collectivités désignées à Tout le monde compte - le dénombrement ponctuel coordonné de l'itinérance dans les collectivités canadiennes de 2018

GATINEAU, QC, le 22 févr. 2017 /CNW/ - Le ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social, l'honorable Jean‑Yves Duclos, a annoncé aujourd'hui l'octroi de près de trois millions de dollars pour appuyer les collectivités désignées dans la Stratégie des partenariats de lutte contre l'itinérance qui veulent participer à Tout le monde compte - le dénombrement ponctuel coordonné de l'itinérance dans les collectivités canadiennes de 2018.

Le dénombrement ponctuel coordonné de 2018 aidera les collectivités à mesurer leurs progrès dans la lutte contre l'itinérance, et permettra de mieux comprendre l'itinérance à l'échelle nationale. Les résultats de cette initiative renforceront également les efforts que déploie le gouvernement du Canada pour réduire la pauvreté au pays.

Les collectivités peuvent aussi choisir de lancer simultanément un dénombrement ponctuel et une semaine d'enregistrement, ce qui les aide à créer une liste des noms de personnes en situation d'itinérance. Cette liste peut servir à faire le lien entre les personnes et les mesures de soutien au logement dans le cadre de la Campagne 20 000 foyers de l'Alliance canadienne pour mettre fin à l'itinérance.

Les résultats du dénombrement ponctuel coordonné de 2018, une fois combinés aux résultats du dénombrement de 2016, fourniront des renseignements importants sur les changements dans la population des sans‑abri au fil du temps. En 2016, 32 collectivités ont pris part au premier dénombrement ponctuel coordonné à l'échelle nationale. Les principaux résultats de ce dénombrement, qui a pris fin le 30 avril 2016, ont été publiés dans Faits saillants - Dénombrement ponctuel coordonné de l'itinérance dans les collectivités canadiennes de 2016.

Citation

« Le partenariat et la collaboration avec les collectivités et les intervenants sont essentiels pour trouver des solutions à l'itinérance au Canada. L'information recueillie dans les dénombrements ponctuels de 2016 et 2018 aidera à obtenir un portrait de l'itinérance au pays. Cela permettra aux collectivités de mieux cerner les besoins des personnes sans abri et de mieux y répondre. »
- L'honorable Jean-Yves Duclos, ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social

Les faits en bref

  • L'appel d'intérêt demeurera ouvert jusqu'au 31 mai 2017. À la suite de cet appel d'intérêt, les dénombrements ponctuels seront effectués dans les collectivités désignées du 1er mars au 30 avril 2018. En plus du Guide sur les dénombrements ponctuels au Canada, les collectivités participantes recevront une trousse de mise en oeuvre et de la formation pour les aider.
  • Dans le Budget de 2016, le gouvernement du Canada a annoncé l'investissement d'un montant supplémentaire de 111,8 millions de dollars sur une période de deux ans dans le cadre de la Stratégie des partenariats de lutte contre l'itinérance afin de donner aux collectivités le soutien dont elles ont besoin pour prévenir et réduire l'itinérance, ce qui comprend les activités de type Logement d'abord, des services d'intervention d'urgence plus efficaces, et un soutien pour les jeunes, les femmes victimes de violence et les anciens combattants. Ce nouvel investissement s'ajoute à l'investissement existant de près de 600 millions de dollars sur cinq ans.
  • Le gouvernement du Canada investit près de trois millions de dollars dans cette initiative afin d'appuyer les efforts déployés par les collectivités pour comprendre l'itinérance.
  • Depuis le lancement de la Stratégie des partenariats de lutte contre l'itinérance, près de 35 000 Canadiens qui étaient sans abri ou vulnérables à l'itinérance ont bénéficié de possibilités d'apprentissage et de formation, et plus de 34 000 ont reçu de l'aide pour trouver du travail. En outre, plus de 6 000 nouvelles places ont été créées dans des refuges et plus de 82 000 personnes ont été placées dans des logements plus stables.

Informations supplémentaires

Dénombrement ponctuel coordonné de la Stratégie des partenariats de lutte contre l'itinérance au Canada
Stratégie des partenariats de lutte contre l'itinérance
Espace de travail communautaire sur l'itinérance
Financement : Projets de lutte contre l'itinérance

 

Document d'information

Dénombrement ponctuel
Un dénombrement ponctuel est une méthode qui sert à mesurer le nombre de personnes sans abri qui utilisent ou non les refuges. Il vise à compter le nombre de personnes dans une collectivité qui, à un moment donné, logent dans les refuges ou « dorment à la dure » (p. ex. dans la rue ou les parcs), pour obtenir un « instantané » de l'itinérance dans la collectivité. Les dénombrements ponctuels comprennent un sondage pouvant fournir aux collectivités de l'information sur les caractéristiques de leur population itinérante (p. ex., âge, sexe, statut d'ancien combattant, origine autochtone).

Les collectivités peuvent utiliser ces renseignements pour affecter les ressources aux secteurs où les besoins sont les plus grands et pour permettre aux personnes répondant à des critères donnés d'obtenir une aide ciblée en vue d'occuper un logement stable. Lorsqu'il est mené plusieurs années de suite, le dénombrement peut également servir à faire le suivi des changements dans la population de sans-abri au fil du temps et à mesurer les progrès réalisés dans la réduction de l'itinérance.

Le dénombrement ponctuel coordonné de l'itinérance est effectué à l'aide d'une méthodologie commune et est coordonné avec des collectivités de partout au Canada grâce à la Stratégie des partenariats de lutte contre l'itinérance (SPLI) du gouvernement du Canada.

Au Québec, la Stratégie est mise en œuvre dans le cadre d'une entente formelle qui respecte la compétence et les priorités des deux gouvernements en matière de lutte contre l'itinérance. Des discussions sont en cours avec le Québec au sujet du dénombrement ponctuel coordonné de 2018

Semaine d'enregistrement
En 2015, l'Alliance canadienne pour mettre fin à l'itinérance (ACMFI) a lancé la Campagne 20 000 foyers, qui vise à loger 20 000 personnes en situation d'itinérance d'ici le 1er juillet 2018. Les collectivités participantes créent un registre ou une liste des noms des personnes sans abri, et déterminent leurs besoins afin d'établir un ordre de priorité pour les interventions en matière de logement.

La création de la liste débute normalement par une semaine d'enregistrement, pendant laquelle des sondages sont menés auprès de personnes en situation d'itinérance, pour commencer à évaluer l'ampleur de leurs besoins.

Les données recueillies lors d'une semaine d'enregistrement permettent aux collectivités de cibler les formes de soutien et les services qui répondront aux besoins des personnes, mais aussi aux besoins de la collectivité.

Depuis le début de la semaine d'enregistrement, 37 collectivités y ont pris part.

Stratégie des partenariats de lutte contre l'itinérance
La SPLI est un programme communautaire unique qui vise à prévenir et à réduire l'itinérance en offrant un financement et des services de soutien directs à 61 collectivités désignées dans toutes les provinces et tous les territoires, de même qu'à des collectivités autochtones, rurales et éloignées partout au Canada, afin de les aider à lutter contre l'itinérance.

Financement de projets de lutte contre l'itinérance
Grâce à la SPLI, les organismes admissibles peuvent recevoir des fonds pour réaliser des projets de prévention et de réduction de l'itinérance au Canada. Ces projets sont financés par l'entremise de volets de financement régionaux ou nationaux.

Projets régionaux
Le financement régional vise à répondre, à l'échelle locale, aux besoins des sans-abri et des personnes qui risquent de le devenir, et à aider ces personnes à trouver un logement et à le conserver. Les trois volets de financement axés sur les projets à l'échelle régionale sont les suivants :

  • Collectivités désignées
    • 61 collectivités dans l'ensemble du Canada qui ont un problème important d'itinérance ont été choisies pour recevoir un soutien continu afin de régler ce problème. Ces collectivités - principalement des centres urbains - reçoivent un financement qui doit être égalé par des fonds provenant d'autres sources. Les projets de lutte contre l'itinérance financés doivent soutenir les priorités cernées au moyen d'un processus de planification communautaire.
  • Itinérance dans les collectivités rurales et éloignées (collectivités non désignées)
    • Le volet de financement Itinérance dans les collectivités rurales et éloignées vise principalement les petites collectivités non désignées qui sont situées dans des régions rurales et éloignées. Ce financement n'est pas offert aux 61 collectivités désignées.
  • Itinérance chez les Autochtones
    • Le volet de financement Itinérance chez les Autochtones répond aux besoins particuliers des sans-abri autochtones vivant hors-réserve en finançant un système intégré de prestation des services qui est adapté à la culture autochtone et qui prend son élan dans la collectivité.
    • Les responsables de la SPLI s'associent à des groupes autochtones pour veiller à ce que les services offerts répondent aux besoins uniques des sans-abri autochtones vivant hors-réserve en région urbaine et rurale. Les besoins uniques de l'ensemble des Premières Nations, des Inuits, des Métis et des Autochtones non inscrits sont également pris en considération.
    • Les Autochtones vivant hors-réserve qui sont sans abri ou à risque de le devenir peuvent aussi bénéficier des volets de financement Collectivités désignées et Itinérance dans les collectivités rurales et éloignées.

    Projets nationaux
    Les volets de financement nationaux aident à mieux comprendre l'itinérance grâce à des données recueillies à l'échelle locale et à mettre des biens immobiliers fédéraux excédentaires à la disposition d'organismes qui prévoient les utiliser pour combattre l'itinérance. 

    • Solutions novatrices à l'itinérance
      • Le volet de financement Solutions innovantes à l'itinérance est offert à l'échelle nationale pour apporter un soutien à l'élaboration des meilleures approches innovantes pour réduire l'itinérance. Les fonds peuvent être utilisés pour appuyer des projets innovants qui soutiennent des activités dans trois domaines clés : le soutien de projets communautaires innovants pour réduire l'itinérance ou le coût de l'itinérance, l'établissement de partenariats stratégiques avec les principaux intervenants, et la mise à l'essai ou le partage d'outils, de paramètres sociaux et de résultats de recherche portant sur l'itinérance.
    • Système national d'information sur l'itinérance
      • Le Système national d'information sur l'itinérance est une initiative fédérale d'élaboration de données visant la collecte et l'analyse de données de base principalement liées à l'utilisation des refuges d'urgence au Canada.
      • Le volet de financement appuie la mise en œuvre et le déploiement du logiciel du Système d'information sur les personnes et les familles sans abri (SISA), la formation à l'échelon communautaire et la réalisation de projets liés à la coordination des données recueillies par les refuges communautaires.
      • Les données recueillies au moyen du SISA et d'autres sources, notamment les gouvernements provinciaux et les administrations municipales, sont intégrées au Système national d'information sur l'itinérance afin de dresser un portrait précis de l'itinérance à l'échelle nationale.
    • Initiative visant à mettre des biens immobiliers excédentaires fédéraux à la disposition des sans-abri
      • L'Initiative visant à mettre des biens immobiliers excédentaires fédéraux à la disposition des sans-abri est un volet de financement de la SPLI. Elle consiste à mettre des biens immobiliers fédéraux qui sont excédentaires à la disposition de bénéficiaires admissibles pour des projets de prévention et de réduction de l'itinérance.

     

    Suivez-nous sur Twitter

     

    SOURCE Emploi et Développement social Canada

    Renseignements : Pour les demandes des médias, veuillez contacter : Emilie Gauduchon-Campbell, Attachée de presse, Cabinet de l'honorable Jean-Yves Duclos, C.P., député, Ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social, 819-654-5546; Bureau des relations avec les médias, Emploi et Développement social Canada, 819-994-5559, media@hrsdc-rhdcc.gc.ca


    FORFAITS PERSONNALISÉS

    Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

    Commencez dès aujourd'hui .

    ADHÉSION À CNW

    Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

    RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

    Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.