Le gouvernement du Canada annonce le lancement d'une ligne d'écoute pour le mieux-être des Autochtones

La Ligne d'écoute d'espoir pour le mieux-être des Premières Nations et des Inuits offre en tout temps des services de soutien adaptés sur le plan culturel

OTTAWA, le 17 oct. 2016 /CNW/ - La maladie mentale, si elle n'est pas traitée, peut nuire considérablement aux personnes et aux communautés, et il faut que les services soient accessibles et respectueux des valeurs culturelles. C'est pourquoi le gouvernement du Canada est résolu à collaborer avec les dirigeants inuits et des Premières Nations, ainsi qu'avec les gouvernements provinciaux et territoriaux, afin de fournir aux Premières Nations et aux Inuits des programmes et des services de mieux-être mental efficaces, durables et adaptés à leur culture.

L'honorable Jane Philpott, ministre de la Santé, a annoncé aujourd'hui le lancement de la Ligne d'écoute d'espoir pour le mieux-être des Premières Nations et des Inuits. Grâce à cette ligne nationale sans frais, mise en service le 1er octobre, les Premières Nations et les Inuits peuvent obtenir en tout temps des services immédiats de counseling en cas de crise adaptés à leur réalité culturelle. Les conseillers aident aussi les personnes qui appellent à trouver des services de suivi auxquels elles peuvent avoir accès. Des services de counseling sont fournis en français, en anglais et, si les gens le demandent, en cri, en ojibwa et en inuktut.

Santé Canada continuera de collaborer avec les dirigeants autochtones afin de mettre au point un plan à long terme pour venir à bout des problèmes de santé mentale avec lesquels les Autochtones sont aux prises.

Faits en bref

  • Le numéro sans frais de la Ligne d'écoute d'espoir pour le mieux-être des Premières Nations et des Inuits est le 1‑855‑242-3310.
  • Les Autochtones sont exposés à un risque accru de problèmes de santé mentale. Le suicide est un problème particulièrement préoccupant dans certaines communautés, notamment dans le Nord et dans les régions éloignées.
  • La ligne d'écoute est financée à même la somme de 69 millions de dollars annoncée en juin 2016 par le gouvernement du Canada pour soutenir des équipes d'intervention en cas de crise et des équipes de mieux-être mental, ainsi que pour accroître l'accès à des services de soins en santé mentale.
  • Le gouvernement du Canada investit plus de 300 millions de dollars par année dans des programmes de mieux-être mental destinés aux Premières Nations vivant dans les réserves et aux Inuits vivant dans les collectivités inuites.

Citations

« Les nombreuses histoires de jeunes Inuits et des Premières Nations mal dans leur peau que j'ai entendues m'ont profondément bouleversée. Le gouvernement reconnaît l'ampleur et la gravité des problèmes de santé mentale auxquels sont confrontées de nombreuses communautés inuites et des Premières Nations dans tout le pays, et nous sommes déterminés à travailler de concert avec nos partenaires pour régler ces problèmes complexes. Le lancement de la Ligne d'écoute d'espoir pour le mieux-être des Premières Nations et des Inuits représente un grand pas en avant et permettra d'offrir en tout temps, par téléphone, des services de counseling adaptés à la culture à tous ceux et celles qui en ont besoin, lorsqu'ils en ont besoin, et ce, partout au pays. »
Jane Philpott
Ministre de la Santé

« Les jeunes Inuits et des Premières Nations nous ont parlé des difficultés auxquelles ils font face - intimidation, mauvaise estime de soi, violence sexuelle, perte de but et d'identité culturelle. C'est notre devoir de nous assurer que les jeunes obtiennent l'aide dont ils ont besoin, et qu'ils ne perdent pas espoir. Une bonne santé mentale repose sur des foyers et des familles solides. C'est pourquoi nous avons investi des sommes historiques, 8,4 milliards de dollars, par l'intermédiaire du budget de 2016, pour aider les Autochtones de partout au pays, notamment pour répondre aux besoins de logement et de services à l'enfance. Avec le lancement de la Ligne d'écoute d'espoir pour le mieux-être des Inuits et des Premières Nations, les jeunes auront maintenant un endroit culturellement sûr pour raconter leur histoire dans leur langue, notamment en inuktut, ce qui, nous l'espérons, favorisera la guérison dont ils ont tant besoin. »
Carolyn Bennett
Ministre des Affaires autochtones et du Nord

« Nous saluons le fait que la ministre Philpott reconnaisse les besoins urgents en matière de mieux‑être mental dans nos communautés et nous sommes heureux qu'elle mette en place la Ligne d'écoute. Il faut appuyer sans réserve la Ligne d'écoute pour que les membres de nos communautés puissent obtenir une aide immédiate en cas de besoin. C'est un des outils qui permettra de fournir des services complets de mieux‑être mental et de promotion de la santé dans toutes les communautés des Premières Nations du pays. La véritable réconciliation passe par la réduction des écarts dans la prestation de services de santé et par la promotion des modes de vie sains et positifs chez les Premières Nations. »
Isadore Day
Chef régional de l'APN, Ontario

« Nous devons fournir aux Inuits qui ont besoin d'aide, surtout les jeunes Inuits, les services de soutien adaptés à leur réalité culturelle dont ils ont besoin. La création d'une ligne nationale d'écoute pour les Inuits et les Premières Nations est un pas encourageant dans la bonne direction. Comme l'indique la Stratégie nationale de prévention du suicide chez les Inuits 2016, ITK continuera de collaborer avec ses partenaires nationaux, régionaux et communautaires pour veiller à ce que les Inuits de tout l'Inuit Nunangat aient accès à des lignes d'aide conçues pour eux dans leur propre langue, l'inuktitut [inuktut]. J'ai hâte de travailler de concert avec Santé Canada vers l'élaboration d'un continuum de services de mieux-être mental pour les Inuits, continuum dont cette initiative est un élément clé. »
Natan Obed
Président, Inuit Tapiriit Kanatami

Liens associés
Prestations pour counseling en santé mentale

Les communiqués de Santé Canada sont accessibles par Internet : www.santecanada.gc.ca/media.

 

SOURCE Santé Canada



Renseignements : Andrew MacKendrick, Cabinet de Jane Philpott, Ministre de la Santé, 613-957-0200; Relations avec les médias : Santé Canada, 613-957-2983; Renseignements au public : 613-957-2991, 1-866-225-0709


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.