Le gouvernement du Canada aide les nouveaux Canadiens à obtenir un emploi plus rapidement

VANCOUVER, le 6 août 2014 /CNW/ - Le ministre de l'Emploi et du Développement social et ministre du Multiculturalisme, l'honorable Jason Kenney, a annoncé l'octroi d'un financement de plus de 3,3 millions de dollars au gouvernement de la Colombie-Britannique pour améliorer la reconnaissance des titres de compétence étrangers afin de permettre aux professionnels formés à l'étranger d'obtenir un emploi dans leur domaine plus rapidement.

Ce financement contribuera à la réalisation de plus de 30 projets dont le but est de trouver des solutions aux obstacles à la reconnaissance des titres de compétences étrangers pour les nouveaux arrivants qualifiés en Colombie-Britannique afin de les aider à trouver un emploi dans leur domaine plus rapidement. Comme la Colombie-Britannique est sur le point de connaître une importante croissance, cet investissement permettra à la province de combler les besoins de travailleurs qualifiés, en particulier dans l'industrie de l'énergie et l'industrie primaire. Les projets financés aujourd'hui comprennent notamment des outils en ligne visant à mieux renseigner les nouveaux Canadiens concernant les emplois à forte demande au Canada; des séances d'information et de consultation avec les employeurs et les intervenants afin d'éliminer les obstacles auxquels font face les nouveaux Canadiens qui intègrent le marché du travail; de même que des activités de collaboration avec les organismes de réglementation afin d'analyser les progrès réalisés quant à l'accélération de la reconnaissance des titres de compétences étrangers dans les domaines marqués par une forte demande.

Le gouvernement a récemment annoncé qu'en partenariat avec les provinces et les territoires, il améliorera la reconnaissance des titres de compétences étrangers pour 10 autres professions prioritaires, notamment dans des métiers spécialisés et dans le domaine des soins de santé. Plus particulièrement, le gouvernement du Canada crée une norme de service d'un an afin que les titres de compétences des nouveaux Canadiens dans ces domaines soient évalués dans un délai d'un an.

Les 10 nouvelles professions prioritaires sont les suivantes : géoscientifique, charpentier, électricien, technicien d'équipement lourd, opérateur d'équipement lourd, soudeur, audiologiste et orthophoniste, sage­femme, psychologue et avocat.

Les faits en bref

  • Au cours des 10 prochaines années, environ 1 million de possibilités d'emploi seront offertes en Colombie-Britannique. D'ici 2020, les nouveaux arrivants devraient pourvoir environ le tiers de ces nouveaux postes.

  • Aux termes de ce cadre pancanadien, les nouveaux arrivants hautement qualifiés dans les 14 professions prioritaires, notamment quelque 2 000 pharmaciens, 1 200 dentistes et 5 600 ingénieurs, bénéficient déjà des améliorations apportées à la reconnaissance des titres de compétences étrangers.

  • Le gouvernement du Canada finance également un projet pilote de microprêts pour aider les travailleurs formés à l'étranger à assumer les coûts de la reconnaissance de leurs titres de compétences. À ce jour, plus de 1 300 nouveaux arrivants qualifiés ont profité des microprêts accordés.

Citations

« La création d'emplois, la croissance économique et la prospérité à long terme sont les grandes priorités de notre gouvernement. Le financement annoncé aujourd'hui aidera les nouveaux Canadiens à réaliser leur rêve de trouver un emploi bien rémunéré leur permettant de subvenir aux besoins de leur famille, tout en aidant à combler les pénuries de main-d'œuvre dans les domaines à forte demande au sein de l'économie canadienne. Notre gouvernement continuera de simplifier le processus de reconnaissance des titres de compétences étrangers et d'aider les nouveaux Canadiens à obtenir un emploi dans leur domaine plus rapidement. »
-L'honorable Jason Kenney, ministre de l'Emploi et du Développement social et ministre du Multiculturalisme

L'immigration a joué un rôle très important dans le développement de notre pays et notre province. Nous voulons nous assurer de maximiser les avantages des individus qualifiés qui ont choisi la Colombie-Britannique comme nouveau lieu de résidence.  Grâce à ce financement, notre gouvernement s'est engagé à aider les nouveaux arrivants à utiliser leurs compétences et leur expérience de travail obtenus à l'extérieur du Canada pour trouver, ici en Colombie-Britannique, des emplois significatifs et en demande, et veiller au bien-être de leur famille.
-L'honorable Shirley Bond, ministre de l'Emploi, du Tourisme et de la Formation professionnelle, et ministre responsable du Travail de la Colombie-Britannique, et députée provinciale de Prince George- Valemount, British Columbia 

« Notre gouvernement aide les professionnels formés à l'étranger à réussir. Pour que la Colombie-Britannique réalise son plein potentiel, tous les résidents de la province, y compris les nouveaux arrivants, doivent avoir la possibilité de travailler dans un domaine qui correspond le plus possible à leurs compétences et à leur expérience. C'est une bonne nouvelle pour les nouveaux arrivants, mais également pour les employeurs de la Colombie-Britannique et pour notre économie. En ayant travaillé outre-mer, je sais personnellement à quel point la reconnaissance des titres de compétences étrangers est importante. »
-John Weston, député de West Vancouver-Sunshine Coast-Sea to Sky Country (Colombie-Britannique)

Liens connexes

Emploi et Développement social Canada : Reconnaissance des titres de compétences
Présenter une demande de prêt pour la reconnaissance des titres de compétences étrangers
Cadre pancanadien d'évaluation et de reconnaissance des qualifications professionnelles acquises à l'étranger


Document d'information


Amélioration de la reconnaissance des titres de compétences étrangers

Dans le cadre du Plan d'action économique du Canada, le gouvernement du Canada travaille de concert avec les provinces et les territoires ainsi qu'avec d'autres intervenants à améliorer la reconnaissance des titres de compétences étrangers. Ce partenariat a mené à l'élaboration du Cadre pancanadien d'évaluation et de reconnaissance des qualifications professionnelles acquises à l'étranger, qui vise à simplifier la reconnaissance des titres de compétence étrangers dans les professions prioritaires, dont les médecins et les dentistes.

En vertu de ce cadre, les travailleurs formés à l'étranger qui présentent une demande de reconnaissance, accompagnée des sommes et des documents requis, afin d'obtenir le permis ou l'autorisation d'exercer dans un domaine donné sauront en moins d'un an si leurs titres de compétences satisfont aux normes canadiennes. Ils pourraient également être informés des exigences supplémentaires ou être orientés vers d'autres professions où leurs compétences et leur expérience pourraient être mises à profit.

Des normes de service ont été établies afin que les titres de compétence des professionnels formés à l'étranger dans 14 professions prioritaires soient évalués dans un délai d'un an partout au Canada.

Le premier ensemble de 14 professions prioritaires était composé des professions suivantes : architecte, ingénieur, technicien en ingénierie, comptable, technicien de laboratoire médical, ergothérapeute, pharmacien, physiothérapeute, infirmier autorisé, infirmier auxiliaire, dentiste, technicien en radiation médicale, médecin et enseignant.

Le Programme de reconnaissance des titres de compétences étrangers et les services connexes du gouvernement du Canada

Le Programme de reconnaissance des titres de compétences étrangers vise à améliorer l'intégration à la population active des travailleurs formés à l'étranger. Les responsables du Programme travaillent de concert avec les provinces et les territoires ainsi qu'avec d'autres intervenants - notamment des organismes de réglementation, des établissements d'enseignement postsecondaire et des employeurs - pour mettre en œuvre des projets qui facilitent l'évaluation et la reconnaissance des qualifications acquises dans d'autres pays, et leur offre du financement à cet égard.

Le projet pilote de prêts pour la reconnaissance des titres de compétences étrangers, mené en collaboration avec des organismes communautaires, aide les professionnels formés à l'étranger à assumer les coûts de la reconnaissance de leurs titres de compétences afin qu'ils puissent trouver l'emploi qui correspond le mieux à leurs compétences et à leur expérience.

Le Bureau d'orientation relatif aux titres de compétences étrangers offre aux travailleurs formés à l'étranger des services d'information, d'orientation et d'aiguillage, au Canada et à l'étranger, afin de les aider à faire évaluer rapidement leurs titres de compétences pour qu'ils puissent trouver un emploi plus vite dans leur domaine de formation.

Les responsables de l'Initiative relative aux professionnels de la santé diplômés à l'étranger collaborent avec les provinces, les territoires et les intervenants pour permettre à un plus grand nombre de professionnels de la santé formés à l'étranger de mettre en pratique leurs compétences au profit du système de santé canadien. 


SOURCE : Plan d'action économique du Canada

Renseignements :

Alexandra Fortier
Cabinet du ministre Kenney
819-994-2482

Bureau des relations avec les médias
Emploi et Développement social Canada
819-994-5559
media@hrsdc-rhdcc.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.