Le gouvernement du Canada aide les aînés et les familles dans le cadre de nouveaux projets communautaires à l'échelle du pays

OTTAWA, le 18 avril 2016 /CNW/ - L'honorable Jean‑Yves Duclos, ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social, a annoncé aujourd'hui un nouveau partenariat avec des intervenants par l'entremise de l'Initiative de partenariat social dans les communautés de langue officielle en situation minoritaire (CLOSM). La Fédération des aînées et aînés francophones du Canada (FAAFC) recevra la somme de 3,4 millions de dollars pour offrir une expertise et des ressources visant à financer, dans les CLOSM, des projets novateurs qui s'attaquent aux priorités communautaires. Ce financement, offert par l'entremise du Programme de partenariats pour le développement social (PPDS), s'inscrit dans la Feuille de route pour les langues officielles du Canada 2013‑2018 : éducation, immigration, communautés.

Cette initiative viendra renforcer les partenariats à l'échelle nationale, régionale et locale, ce qui permettra d'aider les communautés francophones et anglophones en situation minoritaire à trouver des façons d'encourager les jeunes à rester dans leur communauté, à satisfaire aux besoins des aînés et à venir en aide aux populations les plus vulnérables.

Le gouvernement du Canada est déterminé à collaborer avec ses partenaires et les intervenants afin de promouvoir le bien‑être des membres des communautés de partout au pays, plus particulièrement en leur offrant une sécurité économique et sociale. Le budget de 2016 concrétise la priorité du gouvernement de donner le pouvoir à tous les Canadiens d'améliorer leur qualité de vie, de contribuer à la prospérité du pays et d'en partager les bienfaits.  

En outre, le budget de 2016 rend plus réalisable l'objectif d'une retraite confortable, dans la dignité, pour les aînés et les travailleurs canadiens en instaurant des mesures comme le rétablissement de l'âge d'admissibilité aux prestations de la Sécurité de la vieillesse de 67 à 65 ans. Ce changement permettra de remettre chaque année jusqu'à concurrence de 17 000 $ dans les poches des aînés canadiens dont le revenu est le plus faible, au moment de leur retraite. De plus, le budget de 2016 propose d'augmenter la prestation complémentaire au Supplément de revenu garanti de 947 $ par année pour les aînés vivant seuls les plus vulnérables.

Citations

« Notre gouvernement déploie des efforts considérables pour assurer la sécurité économique et sociale de nos familles et de nos aînés. Par l'intermédiaire de nouveaux partenariats novateurs, comme celui avec la Fédération des aînées et aînés francophones du Canada, ainsi que des mesures déterminantes annoncées dans le budget de 2016, nous continuerons de nous efforcer de favoriser un avenir prospère pour notre pays. » [Traduction]
- L'honorable Jean‑Yves Duclos, ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social

« C'est un grand jour pour l'ensemble des organismes francophones qui œuvrent dans le domaine du développement social. Ce financement de la part du gouvernement fédéral permettra ainsi aux communautés francophones d'entreprendre de nouvelles initiatives axées sur l'innovation et le leadership communautaire pour faire en sorte que les francophones puissent jouir de nouveaux services et programmes qui vont leur permettre d'atteindre leur plein épanouissement au niveau social. » 
- M. Roland Gallant, président de la Fédération des aînées et aînés francophones du Canada

Liens connexes

Budget de 2016
Programme de partenariats pour le développement social
Fédération des aînées et aînés francophones du Canada

Suivez-nous sur Twitter


Document d'information


Établissement de partenariats avec des intervenants des communautés de langue officielle en situation minoritaire

Le gouvernement du Canada a lancé un nouveau partenariat novateur avec des intervenants dans le cadre de l'Initiative de partenariat social (IPS) dans les communautés de langue officielle en situation minoritaire (CLOSM). Des organisations intermédiaires qui sont activement engagées auprès des CLOSM pourront distribuer des fonds en puisant dans le financement de 4 millions de dollars qui leur sera octroyé par l'entremise du Programme de partenariats pour le développement social (PPDS) et qui s'inscrit dans la Feuille de route pour les langues officielles du Canada 2013‑2018 : éducation, immigration, communautés.

Dans le cadre de nombreux partenariats, ces organisations mettront en commun une expertise ainsi que des fonds, gouvernementaux et autres, qui seront redistribués aux fins de la réalisation, dans les CLOSM, de projets novateurs qui s'attaquent aux priorités communautaires pour les jeunes en transition (création d'occasions visant à encourager les jeunes à demeurer dans leur communauté), aux changements démographiques (besoins des aînés) et aux populations vulnérables.

Ces organisations collaboreront également à l'élaboration de partenariats à l'échelle locale de façon à appuyer les activités de projet et à mettre en commun les connaissances acquises dans les communautés francophones et anglophones en situation minoritaire partout au Canada.

Programme de partenariats pour le développement social

Le Programme de partenariats pour le développement social (PPDS) est un programme de subventions et de contributions qui appuie l'infrastructure sociale de la société canadienne au moyen d'investissements dans des organismes sans but lucratif visant à améliorer le quotidien des personnes handicapées, des enfants, des familles et d'autres populations vulnérables.

Le PPDS a deux composantes de base : la composante « Enfants et familles » et la composante « Personnes handicapées ». Ce programme est également assorti d'autorisations permettant l'octroi de fonds à l'appui des Prix du Premier ministre pour le bénévolat, qui soulignent l'immense contribution des bénévoles au Canada. 

Les objectifs du PPDS sont les suivants :

  • Appuyer l'élaboration et l'utilisation d'approches efficaces en vue de surmonter les problèmes et les défis d'ordre social;
  • Enrichir, mettre en commun et mettre en application les connaissances, les outils et les ressources permettant de répondre aux besoins des personnes, des familles et des collectivités sur le plan social;
  • Favoriser la création de partenariats et de réseaux afin d'apporter des solutions aux problèmes sociaux actuels et à venir;
  • Reconnaître et encourager la capacité des organismes sans but lucratif de déterminer les priorités en matière de développement social et d'y donner suite;
  • Reconnaître et promouvoir les initiatives d'engagement communautaire (p. ex. bénévolat, responsabilité sociale d'entreprise, innovation par les organismes sans but lucratif, partenariats, coalitions) qui permettent de mobiliser les atouts communautaires et de développer les capacités et les ressources pour aller de l'avant.

Sécurité économique et sociale pour les aînés

Le budget de 2016 rend plus réalisable l'objectif d'une retraite confortable, dans la dignité, pour les aînés et les travailleurs canadiens en instaurant des mesures comme le rétablissement de l'âge d'admissibilité aux prestations de la Sécurité de la vieillesse (SV) et du Supplément de revenu garanti (SRG) de 67 à 65 ans. Ce changement permettra de remettre chaque année jusqu'à concurrence de 17 000 $ dans les poches des aînés canadiens dont le revenu est le plus faible, au moment de leur retraite. 

Le rétablissement de l'âge d'admissibilité aux prestations de la SV et du SRG de 67 à 65 ans ne constitue que l'une des nombreuses améliorations annoncées qui permettront d'améliorer la qualité de vie des aînés.

Voici d'autres mesures prévues :

  • Augmenter la prestation complémentaire au SRG de 947 $ par année pour les aînés vivant seuls les plus vulnérables;
  • Offrir des prestations plus élevées aux couples âgés qui reçoivent des prestations du SRG et des allocations et qui vivent séparés pour des raisons indépendantes de leur volonté;
  • Bonifier le Régime de pensions du Canada à la lumière des consultations tenues avec les provinces, les territoires et la population canadienne, l'objectif étant de prendre une décision collective avant la fin de 2016;
  • Examiner comment un nouvel indice des prix s'appliquant aux aînés lequel tient compte du coût de la vie des aînés pourrait être élaboré;
  • Voir à la construction, à la réparation et à l'adaptation de logements abordables afin d'aider les nombreux aînés qui ont de la difficulté à avoir accès à ce type de logement.

Programme Nouveaux Horizons pour les aînés

Le programme Nouveaux Horizons pour les aînés (PNHA) est un programme fédéral de subventions et de contributions qui finance des projets dirigés ou proposés par des aînés ayant une influence positive sur la vie des gens et dans leur collectivité. Dans le cadre du PNHA, le gouvernement du Canada encourage les aînés à mettre leurs connaissances, leurs compétences et leur expérience au service des autres. 

Voici les objectifs du PNHA :

  • promouvoir le bénévolat chez les aînés;
  • inciter les aînés à participer à leur collectivité à titre de mentors;
  • sensibiliser la population aux mauvais traitements envers les aînés, y compris à l'exploitation financière;
  • faciliter la participation et l'inclusion sociales des aînés;
  • fournir de l'aide à l'immobilisation pour des programmes et projets communautaires nouveaux et existants destinés aux aînés.


Les fonds du PNHA financent des projets pancanadiens et communautaires.

Projets communautaires

Les projets communautaires financés proposent des activités favorisant l'engagement des aînés et contribuent à l'atteinte d'au moins un des cinq objectifs du programme : encourager le bénévolat, promouvoir le mentorat, sensibiliser la population aux mauvais traitements envers les aînés, favoriser la participation sociale et fournir une aide à l'immobilisation. Chaque organisme peut recevoir jusqu'à concurrence de 25 000 $ par année en subventions pour mettre en œuvre un projet de ce type.

Dans le cadre de l'appel de propositions de 2015‑2016 du PNHA visant les projets communautaires, près de 1 850 projets ont été approuvés et sont actuellement mis en œuvre dans tous les coins du pays.

L'appel de propositions de 2015-2016 pour le financement de projets communautaires a pris fin le 10 juillet 2015. Cet appel de propositions invitait les organismes à présenter une demande de financement d'un maximum de 25 000 $ pour la réalisation de projets visant à aider les aînés à transmettre leurs connaissances, leurs compétences et leur expérience à d'autres ainsi qu'à soutenir les collectivités en renforçant leur capacité de s'attaquer aux problèmes locaux.

L'appel de propositions de 2016-2017 du PNHA visant les projets communautaires devrait être lancé au printemps 2016. Pour obtenir plus de renseignements sur le PNHA, consultez le site Canada.ca/Aînés.

Projets pancanadiens

Les projets pancanadiens permettent de mettre à l'essai des pratiques exemplaires, de les diffuser partout au pays et de reproduire les interventions qui se sont avérées efficaces pour résoudre les problèmes touchant les aînés. 

Pour les projets pancanadiens qui ont reçu du financement dans le cadre de l'appel de propositions de 2015-2016 du PNHA, les demandeurs ont présenté un plan d'impact décrivant le rôle qu'eux et leurs partenaires joueraient pour s'attaquer au problème majeur de l'isolement social des aînés au moyen d'approches axées sur la collaboration qui mettent l'accent sur des résultats mesurables. 

Les fonds alloués aux projets retenus sont versés pour un maximum de trois ans et varient de 150 000 $ à 750 000 $.

Plus de 24,3 millions de dollars (plus de 8,1 millions de dollars par an au cours des trois prochaines années) seront offerts pour la réalisation des projets pancanadiens retenus à la suite de l'appel de propositions de 2015-2016 du PNHA.

Pour obtenir plus de renseignements sur le PNHA, consultez le site Canada.ca/Aînés.

 

SOURCE Emploi et Développement social Canada

Renseignements : Bureau des relations avec les médias, Emploi et Développement social Canada, 819-994-5559, media@hrsdc-rhdcc.gc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.