Le gouvernement du Canada aide à accroître les possibilités d'emploi pour les personnes handicapées et les Autochtones

OTTAWA, le 31 juill. 2015 /CNW/ - La ministre du Travail et ministre de la Condition féminine, l'honorable Dre K. Kellie Leitch, a annoncé aujourd'hui que le gouvernement aidera les Canadiens handicapés et les Autochtones à obtenir des emplois valorisants dans les secteurs sous réglementation fédérale comme ceux des banques, du transport et des télécommunications.

L'Association nationale des étudiant(e)s handicapé(e)s au niveau postsecondaire reçoit 150 000 $ pour un projet qui vise à éduquer les employeurs en matière de mesures à prendre pour rendre les milieux de travail plus accessibles et inclusifs, et ainsi attirer et garder des employés handicapés de même qu'assurer leur épanouissement professionnel.

Le BC Centre for Ability reçoit 460 377 $ pour financer un projet visant à créer un cadre exhaustif de recrutement, afin d'encourager les personnes handicapées à envisager une carrière dans le secteur des transports. Le financement servira également à élaborer des stratégies de perfectionnement professionnel à long terme des employés handicapés œuvrant dans ce secteur afin d'améliorer le taux de maintien en fonction.

La nation Paqtnkek Mi'kmaw reçoit 269 950 $ pour réaliser un projet qui vise à limiter les obstacles à l'emploi pour les Autochtones. Le projet permettra de créer des partenariats et de renforcer ceux déjà établis avec les grands employeurs de la Nouvelle-Écosse, en particulier ceux des secteurs bancaire et des communications, où les Autochtones sont habituellement sous-représentés.

Le financement de ces projets provient du programme Possibilités en milieu de travail : Éliminer les obstacles à l'équité. Grâce à l'établissement de stratégies et de partenariats adaptés à des secteurs en particulier, ce programme verse annuellement jusqu'à 500 000 $ pour réaliser des projets qui visent à améliorer la représentation des personnes handicapées, des Autochtones, des femmes et des membres des minorités visibles dans les milieux de travail sous réglementation fédérale.

Les faits en bref

  • Au Canada, 4,4 millions de personnes, soit environ 14 % de la population, sont handicapées et leur représentation au sein de la population active a plus que doublé depuis 1987. Dans le cadre du Plan d'action économique, le gouvernement du Canada offre un soutien aux personnes handicapées afin qu'elles réussissent sur le marché du travail. Par exemple, le Fonds pour l'accessibilité a été renouvelé de façon permanente, moyennant 15 millions de dollars par année, afin d'améliorer l'accessibilité dans les milieux de travail partout au Canada. De plus, le Fonds d'intégration, qui passera à 40 millions de dollars par année, fait actuellement l'objet d'une réforme afin d'offrir davantage de formation axée sur la demande aux personnes handicapées.
  • Grâce à la mise en place d'une nouvelle génération d'ententes sur le marché du travail visant les personnes handicapées, le gouvernement verse 222 millions de dollars par année aux provinces et aux territoires afin de mieux répondre aux besoins des Canadiens handicapés, tout en aidant les entreprises canadiennes à profiter de leurs compétences et de leurs habiletés. En vertu de ces ententes, environ 300 000 interventions sont effectuées annuellement auprès de personnes handicapées par l'intermédiaire de plus de 100 programmes partout au pays.
  • La Stratégie de formation pour les compétences et l'emploi destinée aux Autochtones du gouvernement soutient plus de 80 organisations autochtones offrant plus de 600 points de service dans l'ensemble du Canada pour élaborer et offrir des programmes et des services axés sur le marché du travail visant à répondre aux besoins uniques des clients de leurs collectivités. Depuis 2010, la Stratégie a aidé plus de 80 000 Autochtones à trouver un emploi et plus de 38 000 à retourner aux études.
  • Lancé en juillet 2010, le Fonds pour les compétences et les partenariats du gouvernement encourage les organisations autochtones à établir des partenariats avec les organismes gouvernementaux, commerciaux et communautaires qui suscitent le changement, améliorent la formation axée sur les compétences et créent des possibilités pour les Autochtones. Dans le cadre du Plan d'action économique de 2015, le gouvernement consacre 215 millions de dollars sur cinq ans au Fonds pour les compétences et les partenariats.

 

Citations

« Au Canada, nous comptons sur les compétences de nos travailleurs pour maintenir la vigueur de notre économie. Lorsque tout le monde a la chance de réaliser son plein potentiel, tous en bénéficient. Le financement annoncé aujourd'hui aidera les employeurs à se doter des outils dont ils ont besoin pour favoriser l'intégration à long terme et l'avancement professionnel des Canadiens handicapés et des Autochtones. »
- L'honorable Dre K. Kellie Leitch, C.P., O.Ont., députée, ministre du Travail et ministre de la Condition féminine

« Nous sommes très heureux de ce projet et du soutien financier important que nous avons reçu de la part du gouvernement du Canada. L'Association nationale des étudiant(e)s handicapé(e)s au niveau postsecondaire (NEADS) représente les diplômés et les étudiants handicapés de niveau postsecondaire de l'ensemble du Canada. Ce projet d'emploi national de trois ans aura des répercussions importantes sur la réussite des personnes handicapées talentueuses qui possèdent un diplôme d'études collégiales et universitaires sur le marché du travail concurrentiel. Nous avons fait appel à des groupes d'employeurs et d'intervenants du secteur privé pour faire avancer le projet de façon à en maximiser les répercussions. »
- Emily Duffett, présidente et directrice de la Nouvelle-Écosse, Association nationale des étudiant(e)s handicapé(e)s au niveau postsecondaire

« Le BC Centre for Ability s'apprête à travailler en partenariat avec Seaspan, CHC Helicopter, Rocky Mountaineer et l'aéroport international de Vancouver pour mettre au point, dans le secteur des transports, un cadre de recrutement et de maintien dans l'effectif des personnes handicapées, ce qui renforcera leur capacité organisationnelle de se doter d'une main-d'œuvre inclusive. »
- Angela Kwok, directrice générale, BC Centre for Ability Association

« Ce sera un précieux complément au Fonds pour les compétences et les partenariats. Notre objectif est de travailler de façon proactive afin de défendre les intérêts de notre collectivité Mi'kmaw et de surmonter les obstacles auxquels nous faisons face dans le domaine de l'emploi, des métiers et des partenariats. Dans le cadre de ce projet, nous espérons pouvoir établir des relations de travail significatives dont bénéficieront les familles de Paqtnkek. »
- Rose Julian, directrice du développement économique, nation Paqtnkek Mi'kmaw

Liens connexes

Possibilités en milieu de travail

Programme du travail

Association nationale des étudiant(e)s handicapé(e)s au niveau postsecondaire

BC Centre for Ability (en anglais seulement)

Nation Paqtnkek Mi'kmaw (en anglais seulement)

Programmes relatifs au marché du travail pour les Autochtones

Programmes pour les personnes handicapées

 

Suivez-nous sur Twitter

 


Document d'information


La Loi sur l'équité en matière d'emploi vise à parvenir à l'égalité en milieu de travail de façon à ce que nul ne se voie refuser des possibilités en matière d'emploi pour des motifs étrangers à sa compétence, de même qu'à l'élimination des désavantages subis dans le domaine de l'emploi par les membres des groupes visés, c'est-à-dire les femmes, les Autochtones, les personnes handicapées et les personnes faisant partie des minorités visibles.

Au titre de son Programme légiféré d'équité en matière d'emploi, le Programme du travail veille à ce que les employeurs du secteur privé sous réglementation fédérale et les sociétés d'État produisent chaque année des rapports sur la représentation de ces groupes désignés au sein de leur effectif et sur les mesures qu'ils ont prises pour atteindre une représentation équitable.  Les entreprises de 100 employés ou plus assujetties à la réglementation fédérale doivent inclure l'équité en matière d'emploi dans leurs plans et leurs pratiques.

Diverses avancées ont été réalisées au chapitre de la représentation des groupes désignés en vue d'atteindre l'équité en emploi. Or, des problèmes de sous-représentation persistent dans certains groupes professionnels et certaines industries.

Possibilités en milieu de travail : Éliminer les obstacles à l'équité est un nouveau programme de subventions et de contributions. Il vise à appuyer les employeurs visés par la Loi sur l'équité en matière d'emploi dans leurs démarches pour améliorer la représentation des groupes désignés dans les secteurs où ils sont sous-représentés. Pour ce faire, le programme compte avoir recours à des partenariats et à des stratégies adaptées à l'industrie.

Le projet réalisé par l'Association nationale des étudiant(e)s handicapé(e)s au niveau postsecondaire amènera les étudiants handicapés et les employeurs à promouvoir la valeur de la diversité et de l'inclusion en milieu de travail. L'objectif du projet est d'élaborer des stratégies pour améliorer l'accessibilité en milieu de travail des employés handicapés dans les secteurs sous réglementation fédérale, notamment les secteurs des banques, des transports et des communications.

Le projet de BC Centre for Ability vise la formation d'un consortium avec quatre sociétés privées du secteur des transports en Colombie-Britannique afin de cerner les obstacles à l'emploi et renforcer la capacité du secteur en ce qui a trait au recrutement, à la rétention et aux perspectives de carrière des personnes handicapées. Il permettra également de mieux renseigner l'industrie à propos des ressources inexploitées, notamment les candidats handicapés compétents et qualifiés qui demeurent sous-représentés dans le secteur des transports.

Le projet de la nation Paqtnkek Mi'kmaw permettra d'examiner les obstacles à l'emploi propres aux Autochtones, notamment les obstacles culturels et interculturels. Une série de séances de discussions seront organisées dans des entreprises ciblées en vue de cerner les obstacles en matière d'emploi et d'étudier d'éventuelles solutions. Le projet comprendra également des groupes de discussion auxquels participeront les Autochtones de la nation Paqtnkek Mi'kmaw pour discuter de ces enjeux et d'autres enjeux connexes.

 

SOURCE Emploi et Développement social Canada

Renseignements : Andrew McGrath, Directeur des communications, Cabinet de l'honorable Dre K. Kellie Leitch, C.P., O.Ont., députée, Ministre du Travail et ministre de la Condition féminine, 819-953-5646, andrew.mcgrath@labour-travail.gc.ca; Bureau des relations avec les médias, Emploi et Développement social Canada, 819-994-5559, media@hrsdc-rhdcc.gc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.