Le gouvernement doit être le « chef de file » en prévention de l'obésité et non Coca-Cola

MONTRÉAL, le 31 oct. 2013 /CNW Telbec/ - Alors que Coca-Cola se déguise en expert de l'obésité et se prétend « chef de file dans la lutte contre l'obésité » ce matin dans le cadre d'une conférence à la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, la Coalition québécoise sur la problématique du poids (Coalition Poids) rappelle que les boissons sucrées sont des contributeurs importants à l'épidémie d'obésité et à d'autres problèmes de santé.

« Les décideurs ne doivent pas se laisser distraire par les tactiques de Coca-Cola visant à retarder la mise en place de politiques publiques et à minimiser le problème de surconsommation des boissons sucrées. Il doit y avoir un chef de file en prévention de l'obésité et c'est au gouvernement du Québec d'occuper cette place, pas à l'industrie », soutient Corinne Voyer, directrice de la Coalition Poids.

Comme plusieurs acteurs du milieu de la santé, la Coalition Poids attend impatiemment la prochaine Politique de prévention promise par le ministre de la Santé, Réjean Hébert. « Les boissons sucrées ont des effets néfastes bien documentés sur la santé. Il est nécessaire d'inscrire dans la politique de prévention des mesures visant à réduire la consommation de ces boissons et à faire contrepoids au puissant marketing de l'industrie », explique Mme Voyer

Une redevance sur les boissons sucrées dont les revenus seront réinvestis en prévention est l'une des solutions les plus prometteuses et porteuses en termes de coûts-bénéfices. La Coalition Poids demande au ministre des Finances et de l'Économie d'inscrire cette mesure fiscale dans sa prochaine mise à jour budgétaire. « Tout comme son confrère à la Santé, le ministre des Finances, Nicolas Marceau, doit lui aussi assumer un leadership pour réduire les conséquences économiques de l'obésité et des maladies chroniques au Québec », précise Corinne Voyer. Rappelons que, depuis janvier 2012, la France a mis en place une taxe spéciale sur les boissons sucrées, équivalente à 9 sous le litre, et que les députés mexicains ont aussi donné leur aval, le 18 octobre dernier, à une taxe sur les boissons sucrées à hauteur de 8 sous le litre. Qu'attend le Québec pour emboiter le pas?

Pour en savoir plus sur les tactiques de séduction de Coca-Cola : www.cqpp.qc.ca/fr/salle-de-presse/communiques-et-publications/198/Coca-Cola-recupere-tactiques-tabac

À propos de la Coalition québécoise sur la problématique du poids
Créée en 2006 et parrainée par l'Association pour la santé publique du Québec depuis 2008, la Coalition québécoise sur la problématique du poids vise l'adoption de politiques publiques spécifiques à l'égard des problèmes reliés au poids. Elle agit pour favoriser la mise en place d'environnements facilitant les choix santé et la prévention des problèmes de poids. Pour plus de détails www.cqpp.qc.ca.

SOURCE : Coalition québécoise sur la problématique du poids

Renseignements :

Corinne Voyer
Directrice, Coalition québécoise sur la problématique du poids
Téléphone : 514 598-8058 poste 242
Cellulaire : 514-566-4605
cvoyer@cqpp.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.