Le gouvernement doit établir un nouvel échéancier pour Anticosti

QUÉBEC, le 10 mars 2015 /CNW Telbec/ - Le député de Marie-Victorin et porte-parole de l'opposition officielle en matière d'énergie et de ressources naturelles, Bernard Drainville, demande au gouvernement d'établir un nouvel échéancier pour l'exploration pétrolière sur l'île d'Anticosti, afin que les Québécois puissent en connaître le potentiel pour être en mesure de décider ce qu'ils souhaitent en faire.

Lors de la commission parlementaire sur le projet de loi 28, on a appris que le programme d'exploration 2014 sur Anticosti n'a pas été respecté. Le gouvernement a laissé planer un doute sur le projet avant même la dernière élection et n'a pas fourni l'accompagnement nécessaire à la réalisation des objectifs du programme, de sorte que le projet a déjà pris un an de retard.

« En coupant de 20 % les crédits d'impôt à l'exploration, le gouvernement libéral a fait fuir les investisseurs. Il doit faire cesser l'incertitude qui entoure le projet et définir un nouvel échéancier pour Anticosti. Les Québécois ont le droit de connaître le potentiel pétrolier de l'île; ils pourront ensuite décider ce qu'ils souhaitent en faire », a déclaré Bernard Drainville.

Des actions pour reprendre nos droits
Rappelons que le gouvernement du Parti Québécois a récupéré les droits des Québécois sur le territoire d'Anticosti, droits qui avaient été cédés pour une bouchée de pain par le gouvernement libéral de Jean Charest.

L'étape exploratoire consistait à valider le potentiel commercial. À cette fin, des travaux devaient être réalisés à l'été 2014, afin de permettre au gouvernement de prendre des décisions éclairées sur la suite des choses, notamment sur le processus d'analyse des impacts environnementaux.

Philippe Couillard ne fait rien pour les richesses des Québécois
« Après son arrivée au pouvoir, le gouvernement libéral a mis Anticosti et le gaz de schiste dans le même bateau. Or, un gouvernement qui a un bilan économique aussi misérable n'a pas les moyens de priver les Québécois de leur droit de savoir s'il y a un potentiel pétrolier sur l'île d'Anticosti », a ajouté le député de Marie-Victorin.

SOURCE Aile parlementaire du Parti Québécois

Renseignements : Antonine Yaccarini, Attachée de presse, Aile parlementaire du Parti Québécois, 418 643-2743


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.