Le gouvernement de l'Ontario doit viser plus haut : Syndicat des Métallos

TORONTO, le 31 mai 2017 /CNW/ - Les modifications apportées au droit du travail et aux normes d'emploi annoncées par le gouvernement de l'Ontario ne sont pas à la hauteur de la plupart des défis de taille auxquels font face les travailleurs ontariens.

« Certaines mesures sont positives, mais cela fait maintenant 25 ans qu'ont été adoptés les principaux changements à ces lois, si bien que le gouvernement aurait pu et aurait dû en faire davantage », a dit Marty  Warren, directeur du Syndicat des Métallos pour l'Ontario.

La hausse du salaire minimum à 15 $ est certes une bonne chose, mais dans l'ensemble, les mesures adoptées ne fournissent pas aux employés les moyens nécessaires pour former des syndicats et négocier des améliorations qui tiennent compte des conditions de milieux de travail précaires.

À la grande déception du Syndicat des Métallos, le gouvernement n'a pas choisi de suivre les recommandations de ses conseillers spéciaux, soit de fournir aux travailleurs qui occupent des emplois franchisés et souvent mal rémunérés un modèle de négociation plus vaste et le droit d'associer plusieurs unités de négociation pour un domaine donné et de les rassembler au sein d'une seule et unique unité de négociation. Voilà le type de changement novateur qui est nécessaire pour les travailleurs non syndiqués occupant des emplois vulnérables et précaires - qui est justement le groupe ayant le plus grand besoin de soutien, comme l'a affirmé le gouvernement à maintes reprises.

La semaine dernière, après deux années de consultations, les conseillers spéciaux du ministère du Travail de l'Ontario ont présenté 173 recommandations concernant les changements à apporter à la Loi sur les relations de travail de l'Ontario (LRTO) et la Loi sur les normes d'emploi (LNE).

« Les syndiqués de toutes les régions de l'Ontario ont exprimé leurs profondes inquiétudes. Même si nous disons que les réformes sont trop modestes, nous sommes fiers d'avoir participé de façon active et éclairée. C'est ce que font les syndiqués, nous nous impliquons pour le bien commun. Imaginez le résultat si la grande entreprise avait été la seule assise à la table de négociation », a ajouté M. Warren.

Le Syndicat des Métallos exhorte le gouvernement et les partis de l'opposition à améliorer les changements proposés afin d'assurer :

  • un modèle de négociation à la base élargie qui donne aux employés œuvrant dans tous les horizons de notre économie changeante accès aux droits de négociation collective;
  • l'option d'arbitrage exécutoire pour résoudre les grèves ou lockouts de longue durée et la protection du droit de grève en interdisant aux employeurs de faire appel à des travailleurs de remplacement;
  • des droits de négociation par scrutin pour les Ontariens de tous les secteurs et milieux de travail;
  • une période de congé payé protégé plus longue pour les personnes qui quittent une situation de violence familiale.

Certains changements annoncés, s'ils sont mis en œuvre, contribueront dans une certaine mesure à améliorer d'autres parties de l'actuelle législation dépassée de la Province.

Parmi les recommandations soutenues par le Syndicat des Métallos, on compte le dispositif de moyens initiaux permettant aux employés de communiquer avec leurs collègues lors des efforts de syndicalisation, l'élargissement des droits du successeur de manière à garantir que les travailleurs des secteurs précaires, tels que la sécurité, l'entretien et les services alimentaires, ne perdent pas leur syndicat en cas de transfert dans le contrat de service de leur entreprise, et à alourdir certaines sanctions pour les employeurs qui enfreignent la loi.

« Nous avons le temps d'apporter des améliorations à la législation à venir, a affirmé M. Warren. Les travailleurs attendent depuis 25 ans un véritable changement dans nos lois du travail, et le moment n'est pas encore venu. Notre syndicat et nos membres seront au rendez-vous pour proposer des améliorations. Nous espérons que le gouvernement est prêt à écouter. »

Pour obtenir une liste complète des priorités identifiées par le Syndicat des Métallos, veuillez cliquer ici.

On peut trouver d'importantes publications de la Fédération du travail de l'Ontario à cette adresse : www.makeitfair.ca/priorities.

SOURCE Syndicat des Metallos

Renseignements : Marty Warren, directeur du Syndicat des Métallos pour l'Ontario, 416 243-8792, mwarren@usw.ca; Brad James, Recrutement, Syndicat des Métallos, 416 524-5118, bjames@usw.ca; Bob Gallagher, Communications, Syndicat des Métallos, 416 434-2221, bgallagher@usw.ca

LIENS CONNEXES
http://www.usw.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.