Le gouvernement autorise Loto-Québec à développer l'offre de jeu en ligne

MONTRÉAL, le 3 févr. /CNW Telbec/ - Le ministre des Finances, M. Raymond Bachand, a annoncé aujourd'hui que le gouvernement autorise la Société des loteries du Québec (Loto-Québec) à offrir des jeux de hasard et d'argent en ligne. Le jeu en ligne étant un secteur en plein développement, Loto-Québec se voit ainsi confier la responsabilité de canaliser l'activité de jeu déjà existante vers un site sécuritaire, légal et intègre. C'est aussi une façon de lutter contre l'économie souterraine.

Le Québec n'est pas la première juridiction à adopter une telle approche à l'égard du jeu en ligne. Déjà, les gouvernements de plusieurs juridictions, notamment des pays scandinaves, de la France, de la Belgique, de l'Espagne, de l'Australie, et, plus près de nous, de la Colombie-Britannique et des quatre provinces maritimes ont autorisé leurs sociétés d'État à offrir du jeu en ligne. D'ailleurs, en Suède, grâce à cette approche, le gouvernement a réussi à détourner 30 % des joueurs de pokers suédois qui jouaient sur des sites illégaux.

Encadrement du jeu en ligne

Au cours des dernières années, le jeu en ligne a connu une forte croissance. On estime que les Québécois ont accès présentement à quelque 2000 sites de jeux de hasard et d'argent en ligne. La croissance de cette activité, sans aucun encadrement, engendre des conséquences néfastes tant pour les joueurs que pour la collectivité. "Loto-Québec veillera à ce que l'offre de jeu en ligne soit intègre et sécuritaire. Elle prendra également les mesures nécessaires pour que la lutte contre la dépendance au jeu demeure une priorité", a affirmé le ministre.

Vers un site sécuritaire et réglementé

Contrairement à la situation prévalant actuellement sur certains sites illégaux, Loto-Québec offrira des taux de retour stables et des jeux fiables. L'accès au jeu sera interdit aux personnes d'âge mineur. Des mesures de contrôle du temps et des montants joués seront également implantées. "Loto-Québec mettra à profit son expertise reconnue internationalement en matière de jeu responsable et, s'inspirant du modèle suédois qui a fait ses preuves, instaurera plusieurs mesures de contrôle et de prévention", d'expliquer le président et chef de la direction de Loto-Québec, M. Alain Cousineau.

De plus, les bénéfices découlant de ces jeux profiteront à la collectivité québécoise et pourront servir notamment à financer des services essentiels, comme la santé et l'éducation.

Création d'un comité de suivi

Un comité de suivi du jeu en ligne sera créé au moment de la mise en place de l'offre du jeu en ligne par Loto-Québec. Formé d'experts de différents milieux, notamment de chercheurs universitaires reconnus pour leur expertise dans le domaine des jeux de hasard, le comité aura pour mandat d'analyser les impacts sociaux du développement du jeu en ligne au Québec. Il devra aussi examiner les mesures réglementaires, techniques, économiques et juridiques permettant de contrer le jeu illégal et faire rapport au gouvernement.

Loto-Québec, un gestionnaire responsable

Depuis sa création en 1969, Loto-Québec a comme mission de gérer les jeux de hasard et d'argent dans l'ordre et la mesure. L'expérience des années passées, avec l'implantation des casinos et du réseau des loteries vidéo, a permis de soustraire ces formes de jeu au contrôle du crime organisé, en plus d'offrir des produits de façon intègre, dans des environnements sécuritaires et au profit de la collectivité. Actuellement, le Québec a le taux de prévalence de joueurs pathologiques le plus faible au Canada, soit 0,8 %.

"Au fil des ans, Loto-Québec a réussi à créer un équilibre entre le volet économique de ses activités et celui de la responsabilité sociale. Dans ce même esprit, le gouvernement l'autorise maintenant à prendre en charge le jeu en ligne afin d'offrir des produits de qualité et sécuritaires, et de proposer ainsi une avenue légale dans ce secteur d'activité au Québec", a conclu le ministre Bachand.

-%SU: TAX

-%RE: 1

SOURCE Ministère des Finances

Renseignements : Renseignements: Catherine Poulin, Attachée de presse, Cabinet du ministre des Finances et ministre responsable de la région de Montréal, (418) 643-5270, (514) 873-5363


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.