Le discours inaugural accroît les appréhensions du FRAPRU sur le logement, la pauvreté et l'itinérance

MONTRÉAL, le 21 mai 2014 /CNW Telbec/ - « Le Discours inaugural n'annonce rien de bon pour mal-logés, les sans-abri et pour l'ensemble des personnes en situation de pauvreté ». C'est en ces termes que le coordonnateur du Front d'action populaire en réaménagement urbain, François Saillant, s'est offusqué du silence à peu près total du gouvernement Couillard sur des enjeux qui affectent les personnes et les familles à plus faible revenu.

Le FRAPRU déplore que le Discours inaugural n'ait pas annoncé les couleurs du gouvernement libéral quant au développement et à la protection du logement social. Il y voit un mauvais présage pour le budget qui sera présenté en juin par le ministre des Finances, Carlos Leitao. L'organisme rappelle que l'absence d'investissements immédiats en ce domaine empêcherait l'élaboration de nouveaux projets coopératifs et sans but lucratif, alors que les besoins pour ce type de logement s'accroissent continuellement.

Le FRAPRU estime aussi que le premier ministre Philippe Couillard a raté l'occasion d'indiquer quelles suites il entend donner à la Politique nationale de lutte à l'itinérance, adoptée en février dernier par le gouvernement précédent. Selon François Saillant, « il est regrettable que le premier ministre n'ait pas confirmé son intention de présenter rapidement un plan d'action et des investissements permettant de donner vie à cette Politique saluée par l'ensemble des organismes intervention en itinérance ».

Outre des généralités sur la solidarité et l'exclusion, le discours inaugural s'est par ailleurs bien gardé de préciser ses intentions en matière de lutte contre la pauvreté, se désole aussi le FRAPRU. Il aurait souhaité que le gouvernement Couillard se montre rassurant en cette matière, alors que les rumeurs courent sur une nouvelle contre-réforme de l'aide sociale et des compressions au Ministère de l'Emploi et de la Solidarité sociale.

Le FRAPRU remarque finalement que le gouvernement garde fermement le cap sur l'austérité budgétaire. « Philippe Couillard a eu beau changer de vocabulaire, en parlant de rigueur plutôt que d'austérité, les effets seront les mêmes et seront néfastes sur les services publics, sur les programmes sociaux et, ce fait, sur le respect des droits », affirme Véronique Laflamme, organisatrice au FRAPRU.

SOURCE : Front d'action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU)

Renseignements : François Saillant, (514) 522-1010, (514) 919-2843 (cellulaire); Véronique Laflamme, (418) 956-3403 (cellulaire)

Profil de l'entreprise

Front d'action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.