Le discours du Trône devrait inclure un engagement de tenir un Sommet sur les emplois de qualité

TORONTO, le 16 oct. 2013 /CNW/ - La chose la plus importante qui va vraiment faire une différence dans la vie des familles canadiennes avec le discours du Trône aujourd'hui est un engagement à trouver des moyens de remettre au travail les chômeurs en leur offrant des emplois de qualité, a affirmé Jerry Dias, le président national d'Unifor.

« J'espère que le premier ministre Stephen Harper a entendu haut et fort le besoin d'entamer une discussion sur la création et le maintien d'emplois décents », a souligné Jerry Dias avant la présentation du discours. « Des changements progressifs aux règlements pour protéger les consommateurs ou aux prix payés par les consommateurs ne veulent rien dire si vous n'avez pas un bon emploi et une sécurité décente. »

Au lieu de créer de bons emplois, l'économie canadienne a connu une hausse des emplois à temps partiel et précaires, de même que la disparition de bons emplois dans le secteur manufacturier, les services publics et ailleurs. Les jeunes au Canada sont en voie d'être la première génération de l'histoire canadienne à connaître des conditions pires que celles de leurs parents.

« Le gouvernement tente de distraire les Canadiens en mettant l'accent sur le libre-échange et les choix des consommateurs, alors que ce qui ferait une véritable différence est un engagement à fournir une meilleure qualité de vie, notamment de bons emplois sur lesquels ils peuvent compter », a affirmé Jerry Dias.

C'est pourquoi Unifor demande au gouvernement fédéral de réunir toutes les parties intéressées pour réfléchir ensemble lors d'un sommet national afin de trouver des manières de créer et de soutenir les emplois dont les Canadiens ont besoin.

Jerry Dias a réitéré la promesse que Unifor allait organiser son propre Sommet sur les emplois de qualité en 2014 si le gouvernement fédéral n'en assume pas le leadership nécessaire, et le syndicat va activement rechercher des partenaires de la société civile, y compris du côté des syndicats, des Premières nations, des organisations non gouvernementales, du milieu des affaires et des gouvernements.

« Les travailleurs dans tous les secteurs de notre économie voient l'impartition de leurs emplois, et le gouvernement et les entreprises leur disent tout simplement qu'ils doivent diminuer leurs attentes », a souligné Jerry Dias. « Les entreprises ont mal utilisé le programme des travailleurs étrangers du gouvernement fédéral et demandé que les travailleurs absorbent les coups, alors que les profits sont élevés. Nous devons faire mieux. »

Pour rallier des appuis au Sommet sur les emplois de qualité, Unifor a demandé aux Canadiens de réfléchir aux moyens d'améliorer le marché de l'emploi au Canada. Unifor a entamé la discussion en allant sur Twitter avec le mot-clic #RevBonsEmplois.

Pour en apprendre davantage sur la campagne, visitez le site : www.unifor.org/goodjobs

SOURCE : Unifor

Renseignements :

Pour obtenir de plus amples renseignements, communiquez avec le Service des communications d'Unifor : Katie Arnup (416) 333-8097 ou Stuart Laidlaw (647) 385-4054

Profil de l'entreprise

Unifor

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.