Le directeur général des élections recommande d'utiliser la technologie dans les bureaux de vote lors de l'élection générale de 2018

TORONTO, le 4 mai 2016 /CNW/ - Le directeur général des élections de l'Ontario, Greg Essensa, recommande de mettre en œuvre un modèle de dotation technologique lors de l'élection générale de 2018. Ce modèle a été introduit avec succès, sous forme de projet pilote, lors de l'élection partielle de Whitby-Oshawa, le 11 février 2016.

Le projet pilote a introduit la technologie dans les bureaux de vote le jour de l'élection. Les réactions face à la technologie ont été extrêmement positives. Selon les résultats du sondage, 91 p. 100 des électeurs et 89 p. 100 du personnel du scrutin étaient en faveur de l'introduction graduelle d'un modèle similaire lors de l'élection générale de 2018.

Élections Ontario a amélioré le service à la clientèle pour les électeurs tout en s'attaquant au défi en matière de dotation en personnel que l'organisme doit relever. Durant l'élection générale de 2014, 76 000 membres du personnel du scrutin ont été embauchés. Élections Ontario s'attend à ce que, si des changements ne sont pas introduits, il faille alors recruter 100 000 membres du personnel du scrutin en 2018, compte tenu des 15 nouvelles circonscriptions électorales et de la croissance démographique. Cependant, le nouveau modèle permet de réduire les besoins en dotation de 41 p. 100 tout en améliorant simultanément le service à la clientèle.

« Le modèle de dotation actuel d'Élections Ontario n'est pas viable à long terme », a déclaré M. Essensa. « La difficulté de trouver le personnel nécessaire pour le jour du scrutin est la principale préoccupation soulevée par les directeurs du scrutin dans la province. À Whitby-Oshawa, nous avons adopté un nouveau modèle qui nous a permis de réduire considérablement le nombre de membres du personnel tout en améliorant les services destinés aux électeurs et en protégeant l'intégrité du processus. »

La réduction du personnel n'a pas eu d'impact négatif sur le processus ou le personnel électoral. Quatre-vingt-seize pour cent des électeurs et 87 p. 100 du personnel électoral interrogés ont trouvé la technologie simple et conviviale. Le projet pilote a introduit deux types de technologie : les registres du scrutin électroniques et les tabulatrices de vote.

Les registres du scrutin électroniques permettent à un électeur ou à une électrice d'obtenir un bulletin de vote plus facilement et rapidement. La technologie remplace aussi le processus papier qui exige que le personnel électoral fasse une recherche manuelle en consultant des centaines de noms. Les électeurs peuvent ensuite être servis par n'importe quel membre du personnel du scrutin disponible dans leur bureau de vote.

« Grâce à ce processus amélioré, les électeurs ont attendu, en moyenne, moins d'une minute pour obtenir leur bulletin de vote s'ils étaient munis de leur carte Avis d'enregistrement et d'une pièce d'identité », a remarqué M. Essensa. « Les tabulatrices de vote ont également permis de déclarer les résultats beaucoup plus rapidement que par le passé. Le projet pilote a montré qu'éventuellement, nous pourrions déclarer 90 p. 100 des résultats en approximativement 30 minutes, à condition d'utiliser des tabulatrices de vote dans tous les bureaux de vote le jour de l'élection et dans tous les bureaux de vote par anticipation. »

Le directeur général des élections indique dans son rapport qu'une « Proposition de modèle de dotation technologique pour les élections provinciales de l'Ontario » a été déposée aujourd'hui à l'Assemblée législative. Cette proposition peut être consultée sur le site Web d'Élections Ontario.

Pour obtenir de plus amples renseignements, rendez-vous sur elections.on.ca, ou composez le 1 888 668-8683 (ATS : 1 888 292-2312).

Élections Ontario est l'organisme apolitique chargé de la tenue des élections provinciales, des élections partielles et des référendums en Ontario.

Available in English

DOCUMENT  ET FICHE D'INFORMATION
Mercredi 4 mai 2016
Renseignements supplémentaires concernant le communiqué de presse du même jour

Objectifs du projet pilote de modèle de dotation technologique :

  • Atténuer les risques liés au modèle de dotation existant qui n'est pas viable à long terme.
  • Améliorer l'expérience de l'électorat en modernisant le processus de vote.
  • Protéger l'intégrité du processus électoral.

Atténuer les risques liés au modèle de dotation existant qui n'est pas viable à long terme :
Le plus grand problème des directeurs du scrutin dans toute la province est l'incapacité de trouver assez de personnel pour faire fonctionner les bureaux de vote lors d'une élection générale.

Trouver des personnes prêtes à travailler lors d'une élection et capables de le faire est devenu de plus en plus difficile pour les raisons suivantes :

  • De nos jours, le travail requis dans les bureaux de vote est déphasé par rapport aux attentes du public :
    • Il s'agit d'une seule journée de travail qui dure en moyenne entre 14 et 16 heures.
    • Ce travail exige un souci du détail.
    • Les tâches les plus complexes, soit le dépouillement et la documentation du vote, sont effectuées à la fin de cette longue journée.

Si le modèle n'est pas modifié, on s'attend à ce que le nombre de membres du personnel nécessaire le jour de l'élection passe à 100 000 en 2018 (alors qu'il était de 76 000 en 2014).  

  • Chaque circonscription électorale est divisée en bureaux de vote servant entre 300 et 500 électeurs chacun.
  • Deux membres du personnel du scrutin travaillent dans chaque bureau de vote.
  • Il n'y a qu'une seule liste électorale par bureau de vote et les électeurs doivent voter dans leur bureau de vote.
  • Le redécoupage créera 15 nouvelles circonscriptions électorales.
  • Il faudra prévoir un plus grand nombre de bureaux de vote, compte tenu de la croissance démographique.

Améliorer l'expérience de l'électorat en modernisant le processus de vote :
Les électeurs sont particulièrement frustrés lorsqu'ils arrivent dans un lieu de vote qui compte plusieurs bureaux de vote et qu'ils sont obligés de faire la queue alors que d'autres membres du personnel du scrutin n'ont aucun électeur à servir.

Le nouveau modèle élimine cette frustration en permettant aux électeurs de se diriger vers le premier scrutateur disponible, au lieu d'avoir à attendre qu'un scrutateur précis se libère.

Durant le projet pilote, les électeurs qui se présentaient munis de leur carte Avis d'enregistrement et d'une pièce d'identité recevaient, en moyenne, un bulletin de vote en moins d'une minute. 

Protéger l'intégrité du processus électoral :
Quatre-vingt-douze pour cent des électeurs font confiance au processus électoral de l'Ontario. Le nouveau modèle préserve l'intégrité du vote grâce à trois améliorations clés apportées au processus.  

  • Des registres du scrutin électroniques gèrent désormais le processus méticuleux d'émission d'un bulletin de vote.
    • Le nombre de membres du personnel exigé est réduit d'environ 41 p. 100, soit 31 000 personnes en moins.
    • Le personnel de plusieurs bureaux de vote peut avoir simultanément accès à la liste du registre du scrutin électronique et traiter les électeurs en même temps.
    • Ce processus atténuera probablement le problème de la dotation en 2018.

  • Le nombre d'électeurs qui peuvent être servis par un bureau de vote augmente en moyenne de 2 000 personnes, ce qui réduit à son tour le nombre global de bureaux de vote.

  • Les tabulatrices de vote dépouillent efficacement le nombre accru de bulletins de vote produits par les bureaux de vote de plus grande taille.
    • Durant le projet pilote, tous les résultats des bureaux de vote qui utilisaient les tabulatrices de vote étaient affichés sur le site Web d'Élections Ontario en moins de 30 minutes.
    • Cette amélioration de la rapidité de l'affichage a été très appréciée par les médias et les intervenants politiques.

Investissement en capital dans la technologie et économies intergouvernementales
Élections Ontario estime que les dépenses en immobilisations initiales s'élèveront à environ 36 millions de dollars.

  • Élections Ontario économisera environ 16 millions de dollars en coûts de dotation en personnel sur trois cycles électoraux.
  • Les dépenses en immobilisations incluent :
    • environ 7 000 tabulatrices de vote;
    • 22 000 registres du scrutin électroniques dotés de périphériques.
  • La province de l'Ontario pourra économiser 28 millions de dollars de plus sur trois cycles électoraux en partageant la technologie des tabulatrices de vote avec les municipalités.  

Prochaines étapes
Le directeur général des élections attend les directives du gouvernement ou de l'Assemblée législative pour mettre en œuvre le nouveau modèle lors de l'élection générale de 2018. Élections Ontario aura besoin d'environ deux ans pour rendre le modèle opérationnel.

Available in English

Fiche d'information

Soutien en faveur du nouveau modèle de dotation technologique :

  • 96 % des électeurs et 87 % du personnel du scrutin interrogés ont trouvé la technologie simple et conviviale.
  • 91 % des électeurs et 89 % du personnel du scrutin interrogés étaient favorables à l'utilisation d'une technologie similaire lors de l'élection générale de 2018.

Défi en matière de dotation

  • Il a fallu embaucher 76 000 membres du personnel du scrutin lors de l'élection générale de 2014.
  • Élections Ontario prévoit que le modèle actuel nécessitera le recrutement de 100 000 membres du personnel du scrutin lors de l'élection générale de 2018.
  • Élections Canada a été capable de doter seulement 285 000 des 329 000 postes nécessaires lors de l'élection fédérale de 2015.

Renseignements sur le projet pilote

  • 42 lieux de vote comportant plusieurs bureaux de vote ont fait partie du projet pilote lors de l'élection partielle de Whitby-Oshawa.
  • Les 22 autres étaient des lieux de vote comportant un seul ou deux bureaux de vote et n'ont pas fait partie du projet pilote.
  • Voici la technologie introduite dans le cadre du projet pilote : tabulatrices de vote pour compter les bulletins de vote et registres du scrutin électroniques pour traiter les renseignements sur les électeurs.

Élections Ontario est un organisme fiable

  • 92 % des Ontariens et Ontariennes interrogés à la suite de l'élection générale de 2014 estimaient qu'Élections Ontario facilite le processus de vote.

Redécoupage

  • 15 nouvelles circonscriptions électorales seront ajoutées en Ontario lors de l'élection générale de 2018.

Investissement en immobilisations

  • 36 millions de dollars pour environ 7 000 tabulatrices de vote et 22 000 registres du scrutin électroniques dotés de périphériques.
  • 2 millions de dollars pour les licences des logiciels par élection générale.
  • 3,7 millions de dollars par année pour l'entreposage et l'entretien.

Économies dues à la réduction du personnel et au partage avec les municipalités

  • 5 à 6 millions de dollars par élection générale pour les économies de personnel.
  • 26 millions de dollars sur trois cycles électoraux pour les économies municipales.

SOURCE Elections Ontario

Renseignements : Élections Ontario - Relations avec les médias : 416 212-6186 / 1 866 252-2152, media@elections.on.ca

RELATED LINKS
http://www.electionsontario.on.ca/

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.