Le Désir de durer - Plan d'action pour améliorer la capacité concurrentielle
de la filière porcine québécoise

MONTRÉAL, le 16 sept. /CNW Telbec/ - La Fédération des producteurs de porcs du Québec (FFPQ) dévoile aujourd'hui son plan d'action visant l'amélioration de la capacité concurrentielle de la filière porcine québécoise. Dans un contexte où la crise économique atteint un seuil inégalé, il est primordial pour la production porcine québécoise d'avoir un plan d'affaires et une orientation claire et mesurable.

"Les producteurs sont conscients que certaines modifications doivent être apportées afin de se sortir de l'impasse économique actuelle, commente Jean-Guy Vincent, président de la Fédération des producteurs de porcs. La nouvelle Convention de mise en marché, qui changera en profondeur notre façon de transiger avec les acheteurs, est un premier pas qui confirme notre volonté de changement." ajoute-t-il.

Dans une démarche de développement durable dont le but avoué est d'assurer la pérennité du secteur d'activité, la FPPQ a élaboré un plan d'action qui prévoit la démonstration des actions posées chaque jour par les producteurs.

Le plan s'articule sur trois axes :

    
        - L'économie
        - L'environnement et la société
        - Le marketing
    

Le plan se traduit d'abord par de nouvelles orientations économiques. L'application de la Convention de mise en marché, la gestion équilibrée de la production et les études sur les coûts de production permettront à la filière porcine de se démarquer sur l'échiquier mondial des pays exportateurs de porcs et de ramener l'autonomie financière à la ferme.

Dans cette nouvelle Convention, les abattoirs obtiennent des garanties d'approvisionnement et les producteurs s'assurent d'un prix et d'une sécurité dans l'écoulement des porcs. La pierre angulaire de cette entente historique est la création d'une relation directe entre producteurs et abattoirs et l'augmentation de leurs revenus.

"Les producteurs de porcs du Québec ont fait un virage majeur dans leur vision du développement de la production porcine, commente M. Guy Blanchet, agronome. Ils ont la détermination de continuer à investir pour améliorer leur productivité et fournir au consommateur le produit qu'il a le goût de déguster."

Les perspectives environnementales et sociales jouent un rôle central dans la mise en place d'un plan d'action solide et durable. C'est grâce à de nouvelles pratiques permettant de diminuer les odeurs, d'améliorer les équipements et de récupérer les ressources que les producteurs de porcs se sont toujours démarqués. C'est pourquoi ils accordent une fois de plus une place importante à ces indicateurs dans leur plan d'action. Par exemple, la FPPQ travaille actuellement sur une certification environnementale dont la gestion et l'application du protocole seront faites sous la supervision du Bureau national de normalisation du Québec. Au niveau social, c'est entre autres grâce à la Fondation Tirelire que les producteurs de porcs du Québec appuient financièrement des organismes qui permettent aux familles dans le besoin de développer une autonomie en matière de sécurité alimentaire et ainsi améliorer leurs conditions de vie.

"Une succession d'événements hors de notre contrôle a plongé la filière porcine québécoise dans la pire crise de son histoire. Cette crise est conjoncturelle et elle secoue pourtant l'une des industries agroalimentaires les plus rentables et les plus performantes au Québec. Mais, il y a de la lumière au bout du tunnel, conclut M. Vincent. La volonté et le désir de durer qui animent tous les membres de notre filière ne peuvent se traduire que par une réussite du secteur porcin."

La mise en œuvre de cet engagement aura comme toile de fond les démarches en matière économique, sociale et environnementale. Les producteurs de porcs sont convaincus que l'ensemble de cette démarche se traduira par un retour à la rentabilité ainsi qu'à une contribution de plus en plus significative aux recettes fiscales dont bénéficiera l'ensemble des Québécois.

À PROPOS DE LA FPPQ

La Fédération des producteurs de porcs du Québec représente les intérêts de 3 900 producteurs, répartis dans 12 syndicats régionaux. Les producteurs produisent plus de 7,5 millions de porcs annuellement et génèrent des retombées économiques de plus de 1,5 milliard de dollars dont bénéficient toutes les régions de la province. Au Québec, la production porcine emploie 24 000 personnes. 60 % de la production porcine est exportée vers plus de 75 pays. www.leporcduquebec.qc.ca.

SOURCE Fédération des producteurs de porcs du Québec

Renseignements : Renseignements: Stéphanie Fortin, Conseillère aux affaires publiques, Fédération des producteurs de porcs du Québec, (450) 679-0540, poste 8542, sfortin@upa.qc.ca; Source: Fédération des producteurs de porcs du Québec

Profil de l'entreprise

Fédération des producteurs de porcs du Québec

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.