Le député Claude Surprenant remet les pendules à l'heure

SAINTE-THÉRÈSE, QC, le 20 janv. 2017 /CNW Telbec/ - Le député de Groulx, Claude Surprenant, annonce avoir rencontré la police vendredi matin au sujet d'un rapport juricomptable indépendant faisant état de nombreuses transactions irrégulières effectuées par une de ses ex-employées, Mme Julie Nadeau, entre août 2014 et novembre 2015. Il a de plus rejeté les différentes allégations faites par cette ex-employée et son conjoint à son endroit et à l'endroit de sa formation politique au cours des derniers jours.

M. Surprenant a tenu à faire la mise au point suivante :

« En décembre 2015, j'ai constaté la présence d'irrégularités dans le compte bancaire de la circonscription. Dans les semaines suivantes, Mme Nadeau, qui était en charge des transactions de ce compte, s'est engagée à rembourser les sommes qui avaient disparues du compte. Mais rien n'a été fait et elle est partie en congé de maladie. Elle a par la suite commencé à nuire à ma réputation auprès de collègues. Le bureau du Whip du deuxième groupe d'opposition lui a proposé de faire réaliser un rapport juricomptable indépendant pour tirer les choses au clair, ce qu'elle a initialement accepté. Comme elle refusait de nous suggérer des noms de firme pour réaliser l'enquête, nous nous sommes tournés vers l'Assemblée nationale, qui nous a recommandé une firme indépendante. L'enquête a été menée à l'été et l'automne 2016. Malgré de nombreuses demandes visant à la mettre en contact avec la juricomptable pour qu'elle mène son enquête, Mme Nadeau n'a jamais collaboré. À la suite de la publication du rapport, les faits étaient tellement accablants pour elle que l'Assemblée nationale nous a dit qu'il s'agissait, à ses yeux, d'un motif sérieux de congédiement. On parle d'une vingtaine de chèques faits à son propre nom pour une somme d'environ 9 400 $. Je l'ai donc congédiée au début décembre 2016. Simultanément, comme elle n'avait toujours pas donné sa version des faits, et toujours pour que le processus soit le plus indépendant possible, j'ai entrepris une démarche de médiation avec elle. Toutefois, bien qu'elle ait accepté le principe d'une médiation, mon ex-employée n'a pas signé le mandat donné à la médiatrice. Alors que la médiatrice tentait d'organiser une première rencontre à la fin du mois de janvier, Mme Nadeau et son conjoint ont commencé à répandre de fausses allégations dans les médias. J'ai donc décidé de mettre fin à la démarche en médiation et de déposer le rapport juricomptable à police.

Au cours des derniers jours, Mme Nadeau et son conjoint ont tout fait pour salir ma réputation ainsi que celle de ma formation politique. Ce qui me fâche le plus, c'est qu'ils ont usé de toutes sortes de manœuvres et répandu de nombreuses faussetés pour attaquer non seulement mon intégrité, mais également celle de mes collègues de la CAQ qui n'ont absolument rien à voir avec toute cette histoire. Je n'ai peut-être pas beaucoup d'expérience en politique et je ne suis pas à l'abri des erreurs, mais j'ai toujours agi avec la plus grande intégrité. C'est pourquoi je prendrai tous les moyens à ma disposition pour défendre ma réputation. »

Comme ce dossier sera étudié par la police et que d'autres recours pourraient être pris, M. Surprenant n'émettra aucun autre commentaire sur le sujet.

 

SOURCE Bureau de circonscription de Groulx

Renseignements : Émilie Toussaint, Attachée de presse, Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec, 418-446-1383, etoussaint@assnat.qc.ca

Profil de l'entreprise

Bureau de circonscription de Groulx

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.