Le départ à la retraite des "baby-boomers" ralentira la croissance économique
à long terme du Canada

OTTAWA, le 28 avr. /CNW Telbec/ - Au-delà de 2014, la croissance économique du Canada sera limitée par l'exode de la génération du baby-boom du marché du travail. C'est ce qu'affirme Le Conference Board du Canada dans ses prévisions économiques à long terme (Canadian Outlook: Long-Term Economic Forecast).

"Les perspectives économiques à court terme du Canada sont beaucoup plus reluisantes qu'elles ne l'étaient il y a seulement quelques mois, affirme Pedro Antunes, Directeur des prévisions nationales et provinciales. Cependant, au-delà de 2014, la croissance économique sera freinée par le départ à la retraite de la génération du baby-boom. Les pénuries de main-d'œuvre engendrées par cette vague de départs constitueront la tendance économique dominante jusqu'en 2030 environ."

L'augmentation des dépenses en immobilisations et une meilleure croissance de la productivité soutiendront, en grande partie, une performance économique vigoureuse à long terme. Le renforcement de ces secteurs aidera à générer les revenus et les recettes nécessaires pour assurer la prospérité du pays et aider à payer les programmes publics comme les soins de santé.

À moyen terme, le Canada devrait profiter d'une bonne hausse du produit intérieur brut (PIB) réel, à mesure que l'écart par rapport au potentiel économique causé par la récession se rétrécira. Selon les prévisions, de 2012 à 2015, la croissance moyenne du PIB réel sera de 3,4 p. 100 et le taux de chômage national descendra en dessous de 6 p. 100.

Des marchés du travail serrés soutiennent l'hypothèse d'une forte immigration dans la présente note de conjoncture. On prévoit que le Canada accueillera un peu plus de 350 000 immigrants par année pendant les trois dernières années de la période de prévisions, de 2028 à 2030. Cette forte immigration n'inversera pas la tendance au vieillissement de la population canadienne, mais aidera à maintenir une croissance relativement stable de la population totale pendant la période de prévisions. D'ici 2030, la population du Canada atteindra 41,7 millions d'habitants, en comparaison de 33,6 millions en 2009.

Pour la première fois, les prévisions à long terme incluent des perspectives générales sur les émissions canadiennes de gaz à effet de serre (GES) jusqu'en 2030. Ces perspectives sont fondées sur les prévisions économiques à long terme et les niveaux d'intensité des émissions dans les secteurs industriels et les ménages de 1990 à 2007. Ce scénario d'émissions de GES ne comprend pas les conséquences des récentes politiques sur les changements climatiques.

Selon ce scénario, en 2030, les émissions de GES seront de presque 50 p. 100 supérieures aux niveaux de 2007 et passeront, selon les estimations, de 724 mégatonnes en 2007 à 1 080 mégatonnes en 2030.

"Lorsque les politiques visant à atténuer les changements climatiques seront instaurées et mises en oeuvre, les intensités des émissions et le panier d'énergies devraient changer, explique Pedro Antunes. La présente note de conjoncture fournit des données à partir desquelles on pourra évaluer les politiques de réduction des émissions de GES."

La publication Canadian Outlook: Long-Term Economic Forecast est produite par Le Conference Board depuis 1992. Les abonnés peuvent la consulter à www.e-library.ca.

SOURCE Le Conference Board du Canada

Renseignements : Renseignements: Brent Dowdall, Relations avec les médias, tél.: (613) 526-3090, poste 448, Courriel: corpcomm@conferenceboard.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.