Le démantèlement en catimini de la papetière de Dolbeau-Mistassini est
inacceptable

DOLBEAU-MISTASSINI, QC, le 12 avr. /CNW Telbec/ - De source bien informée, le comité complexe forestier intégré de la papetière de Dolbeau-Mistassini a été saisi d'une communication interne de la haute direction d'Abitibi Bowater dans laquelle toutes les directions d'usines sont invitées au cours du mois d'avril à visiter les installations de la papetière de Dolbeau-Mistassini pour choisir quels actifs de production pourraient être transférés dans les autres usines du groupe Abitibi Bowater. La semaine du 3 mai est retenue comme date d'attribution de ces actifs qui devraient, selon l'information, sortir de l'usine avant la fin du mois de mai.

Monsieur Georges Simard, président du comité et maire de la ville de Dolbeau-Mistassini, se dit surpris et très déçu de l'attitude de la compagnie. Il ne comprend pas l'urgence d'agir d'Abitibi Bowater. Il rappelle que monsieur David Paterson, président, a pourtant fait savoir publiquement au début de l'année que l'usine n'était pas à vendre. Il souligne également que selon Abitibi Bowater l'usine est toujours officiellement sous le statut d'usine fermée pour une période indéterminée et que dans ce contexte, la façon de procéder de la compagnie est d'autant plus inacceptable.

Le milieu est en droit de croire que la compagnie doit présenter son plan de restructuration dans le cadre de la loi sur l'arrangement avec les créanciers et qu'à ce moment, nous serions fixés sur les intentions de la compagnie.

Au dire de monsieur Simard, cette étape de démantèlement d'actifs de production est un préambule à l'annonce d'une fermeture définitive rendant difficile voire impossible le redémarrage de la papeterie.

"Comment repartir une usine lorsqu'elle aura été amputée de pièces et équipements essentiels à la production ?" de questionner monsieur Simard.

Il sollicite donc sans délai une rencontre sur le sujet avec monsieur Paterson et la direction d'Abitibi Bowater. Il demande au gouvernement du Québec et à madame Nathalie Normandeau, ministre des Ressources naturelles d'intervenir pour faire entendre raison à la compagnie afin qu'elle surseoit à ce projet et qu'elle reçoive le milieu pour qu'il lui présente le projet de relance préparé par le milieu.

En terme de conclusion, monsieur Jean-Pierre Boivin préfet de la MRC de Maria-Chapdelaine et membre du comité, appelle à la solidarité régionale et à tout le moins demande aux directions des usines de Kénogami et Alma, afin qu'elles ne viennent pas cannibaliser les installations de Dolbeau-Mistassini. Il croit également que les syndicats des unités régionales auraient intérêt à faire connaître rapidement leur désaccord à la compagnie sur sa façon de faire et sa façon de procéder.

SOURCE CLD MARIA-CHAPDELAINE

Renseignements : Renseignements: Monsieur Georges Simard, Maire, ville de Dolbeau-Mistassini et Président, comité complexe forestier intégré, (418) 879-0927; Monsieur Jean-Pierre Boivin, Préfet, MRC de Maria-Chapdelaine, (418) 679-7965

Profil de l'entreprise

CLD MARIA-CHAPDELAINE

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.