Le culte du secret : Le CJFE publie l'État de la liberté d'expression au Canada 2013 pour la Journée internationale pour la liberté de la presse

TORONTO, le 2 mai 2013 /CNW/ - Dans l'État de la liberté d'expression au Canada 2013, l'organisation Journalistes canadiens pour la liberté d'expression (CJFE) lève le voile sur un problème grave qui affecte le Canada : le culte du secret. Des scientifiques réduits au silence aux agents de police se faisant passer pour des journalistes, sans oublier la surveillance des militants autochtones, ce problème omniprésent menace le droit des citoyens à la liberté d'expression et porte atteinte à la démocratie.

« Nous étions préoccupés depuis un certain temps par le contrôle toujours plus important de l'information mise à disposition de la population canadienne », a déclaré le président du CJFE. « Mais en regardant notre publication dans son ensemble, nous nous sommes aperçus que les occurrences concernant le contrôle de l'information sont trop nombreuses pour n'être que le produit des défaillances et des imperfections de notre Loi sur l'accès à l'information. C'est un problème systémique enraciné dans tous les ministères partout au Canada.  C'est une maladie qui ronge notre démocratie. »

Chaque année, le CJFE marque la Journée internationale de la liberté de la presse (3 mai) en publiant l'État de la liberté d'expression au Canada. Unique en son genre, cette publication se penche sur les problèmes les plus pressants, examine les tendances, les avancées et les obstacles concernant  la liberté d'expression, et analyse les conclusions des grandes affaires judiciaires de l'année qui vient de s'écouler.

Au fil des articles et des relevés de notes sur la liberté d'expression au Canada, des spécialistes en matière de droit des médias et de liberté d'expression explorent le culte du secret. Cette année, nous avons un premier de la classe et un cancre. Le ministère des Pêches et des Océans qui n'a pas mesuré ses efforts pour museler les scientifiques et dissimuler à  la population canadienne des résultats de recherche pourtant essentiels reçoit un "F".

Aperçu des notes attribuées :

  • D- pour la Loi sur l'accès à l'information et le gouvernement fédéral qui, avec sa loi désuète sur l'accès à l'information, se classe 55e parmi les 93 pays dotés d'une telle loi. Le D- se démarque du F de ces trois dernières années. Après avoir remarqué quelques petits signes d'amélioration, le CJFE souhaite encourager le gouvernement fédéral dans l'espoir qu'il tiendra compte des nombreuses voix appelant à la réforme.

  • A pour le Bureau parlementaire du budget, dirigé par Monsieur Page, pour sa contribution, au cours de ces cinq dernières années, au débat sur l'accès à l'information, la transparence et la responsabilité du gouvernement.

  • C pour la Cour suprême qui a maintenu le statu quo tout au long de l'année.  La Cour suprême n'a pas réalisé de progrès importants sur la question de la liberté d'expression et a même, au contraire, laissé passer une occasion exceptionnelle qui lui aurait permis d'apporter des changements pourtant si nécessaire.

Le CJFE présentera l'État de la liberté d'expression au Canada lors d'un évènement sur invitation seulement le 2 mai à la Galerie Félix Norman. La soirée sera animée par Anna Maria Tremonti et  Lillian Allen, Michael Healey, Franke James et Elizabeth Renzetti compteront parmi les conférenciers. Cette initiative est présentée en partenariat avec la Commission canadienne pour l'UNESCO.  L'évènement sera commenté en direct sur http://cjfe.org/freetospeak avec le mot clé #freetospeak.

Ce rapport a été réalisé grâce à la générosité de nombreux donateurs, de bénévoles et de collaborateurs, et par le soutien inestimable de Ad IDEM, de la Commission canadienne pour l'UNESCO, du Globe and Mail, de Juniper Park, de Médias Profil et de TC Transcontinental.

Pour obtenir votre exemplaire de L'État de la liberté d'expression au Canada, visitez www.cjfe.org/2013Review.

Au Sujet de CFJE
Le CJFE surveille, défend et analyse la situation de la liberté d'expression et de l'accès à l'information au Canada et dans le reste du monde.  Journalistes dans l'âme, nous défendons une presse libre comme outil essentiel à une société juste et démocratique. CJFE défend courageusement le droit à l'expression libre de tout à chacun, encourage les individus et les groupes à protéger leur propre droit à la liberté d'expression et celui des autres et les soutient dans cette démarche.  www.cjfe.org

SOURCE : Canadian Journalists for Free Expression

Renseignements :

Pour de plus amples informations et les demandes d'entrevues, veuillez communiquer avec :

Amy Johnson, CJFE : 416-515-9622 poste 231, ajohnson@cjfe.org
Jeri Brown, relation avec les medias : 416-504-8464, Jeri.brown@mediaprofile.com

Profil de l'entreprise

Canadian Journalists for Free Expression

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.