Le CRTC manque à son rôle

MONTRÉAL, le 19 juill. 2012 /CNW Telbec/ - La Fédération nationale des communications (FNC-CSN) dénonce la décision du CRTC annoncée hier de supprimer le Fonds pour l'amélioration de la programmation locale (FAPL) à compter du 1er septembre 2014. Lors des audiences publiques d'avril 2012, il a pourtant été démontré que sans son existence, le maintien et le développement de contenu local, principalement en ce qui concerne les nouvelles et les émissions régionales, sont menacés. Il est à noter qu'à la suite de la création du Fonds en 2008, le Conseil avait prévu en faire une analyse complète à sa troisième année d'existence.

Pendant plus d'une semaine en avril dernier, le CRTC a entendu de nombreux intervenants provenant du milieu des communications et reçu plus 1 300 interventions du public. La FNC a entre autres démontré de manière non équivoque que le Fonds avait non seulement servi pour plusieurs diffuseurs de petites et moyennes tailles à développer une programmation locale pour les marchés non métropolitains, mais aussi à des groupes tels que Radio-Canada qui, rappelons-le, subissent depuis plusieurs années d'importantes coupures dans leur financement.

D'autres interventions visaient des cas où les redevances du FAPL avaient été utilisées à des fins autres qu'au développement de la programmation locale. Nous croyons qu'il aurait été beaucoup plus responsable que le Conseil resserre les règles d'utilisation du Fonds plutôt que de céder aux pressions de câblodistributeurs tels que Quebecor Media inc.,Rogers Communications inc.ou Shaw Communications inc. Ces derniers, prétextant avoir récupéré la majorité des revenus publicitaires perdus lors de la récession 2008-2009 et affirmant vouloir continuer la production de contenu local, ont ardemment milité en faveur de l'abolition de leur contribution financière, la présentant comme un allégement financier pour les consommateurs.

Toutefois, ceci ne tient pas compte de la nécessité de soutenir les plus petits diffuseurs et les indépendants qui, grâce au FAPL, assurent une diversité de contenus et d'informations dans le contexte de la convergence des principales entreprises de communications canadiennes.

La FNC pense qu'il sera très difficile sans le Fonds de maintenir le fragile équilibre entre les diffuseurs de contenus et qu'en ce sens, le CRTC ne remplit pas son rôle de veiller à préserver l'accès à la diversité de l'information. En bout de ligne, c'est le public canadien qui, encore une fois, est le grand perdant.

SOURCE FEDERATION NATIONALE DES COMMUNICATIONS (FNC-CSN)

Renseignements :

SOURCE : Fédération nationale des communications - CSN
Renseignement : Pascale St-Onge, secrétaire générale
Téléphone : 514 598-2132

Profil de l'entreprise

FEDERATION NATIONALE DES COMMUNICATIONS (FNC-CSN)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.